×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Josué 15.7

Josué 15.7 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC et s’étend jusqu’à Débéra depuis la vallée d’Achor. Elle regarde vers le septentrion Galgala, qui est vis-à-vis de la montée d’Adommim, au côté du torrent qui regarde le midi ; elle passe les eaux qui s’appellent la Fontaine du soleil, et vient se terminer à la fontaine de Rogel.
MARPuis cette frontière montera vers Débir, depuis la vallée de Hacor, même vers le Septentrion, regardant Guilgal ; laquelle est vis-à-vis de la montée d Adummim, qui est au Midi du torrent ; puis cette frontière passera vers les eaux de Hen-semès, et ses extrémités se rendront à Hen-roguel.
OSTPuis la frontière montait vers Débir, du côté de la vallée d’Acor, et vers le nord, se dirigeant vers Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim, au midi du torrent ; la frontière passait ensuite près des eaux d’En-Shémèsh et aboutissait à En-Roguel.
CAHLa limite s’élève de la vallée d’Achor à Debir, et au nord elle se tourne vers Guilgal, qui est en face de la hauteur d’Adoumime, qui est au sud du torrent ; la limite passe vers les eaux d’Ene-Schemesche et se termine à Ene-Roguel.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRmontait à Debir et au nord contournait vers Guilgal située vis-à-vis de l’éminence d’Adummim qui est au sud de la rivière. Ensuite la frontière continuait jusqu’aux Eaux de la Fontaine du soleil et venait aboutir à la Fontaine des éclaireurs.
LAUet la limite monte vers Debir, à partir de la vallée d’Acor, et vers le nord, se dirigeant vers Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim, laquelle est au midi du torrent ; et la limite passe aux eaux de Ain-schémesch (la source du soleil), et se termine vers Ain-roguel (la source du foulon){Ou de l’espion.}
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYet la frontière montait vers Debir, depuis la vallée d’Acor, et tournait contre le nord vers Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim, laquelle est au midi du torrent ; et la frontière passait vers les eaux d’En-Shémesh, et aboutissait à En-Roguel ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANet elle montait à Débir, à partir de la vallée d’Acor, puis se dirigeait au nord vers Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim, au sud du torrent. De là, elle passait près des eaux de En-Sémès, et aboutissait à En-Roguel.
ZAKarrive à Debir en partant de la vallée d’Akhor ; se dirige, par le nord, vers Ghilgal, en face de la montée d’Adoummîm, au midi du bas-fonds ; avance jusqu’aux eaux d’En-Chémech et atteint En-Roghel.
VIGet s’étend jusqu’à Débéra, de la vallée d’Achor. Vers le septentrion elle regarde Galgala, qui est vis-à-vis de la montée d’Adommim, au sud du torrent ; elle passe les eaux qui s’appellent la fontaine du Soleil, et vient se terminer à la fontaine de Rogel.[15.7 De la vallée d’Achor. Voir Josué, 7, 24.]
FILet s’étend jusqu’à Debéra, de la vallée d’Achor. Vers le septentrion elle regarde Galgala, qui est vis-à-vis de la montée d’Adommin, au sud du torrent; elle passe les eaux qui s’appellent la fontaine du Soleil, et vient se terminer à la fontaine de Rogel.
LSGelle montait à Debir, à quelque distance de la vallée d’Acor, et se dirigeait vers le nord du côté de Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim au sud du torrent. Elle passait près des eaux d’En Schémesch, et se prolongeait jusqu’à En Roguel.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAet la frontière montait à Débéra à partir de la vallée d’Achor, et tournait vers le nord du côté de Galgala, qui est vis-à-vis de la montagne d’Adommim, au sud du torrent. Et la frontière passait près des eaux d’En-Sémès et aboutissait à En-Rogel.
BPCdepuis la plaine d’Achor, et tournait vers le Galgala, qui est en face de la montée d’Adommim, laquelle est au sud du Torrent ; puis elle passait aux eaux d’Aïn-Sémès et aboutissait à Aïn-Rogel.
JERPuis la frontière montait à Debir, depuis la vallée d’Akor, et tournait au nord vers le cercle de pierres qui est en face de la montée d’Adummim, laquelle est au sud du Torrent. La frontière passait aux eaux de En- Shémesh et aboutissait à En-Rogel.
TRIPuis la frontière montait à Debir, depuis la vallée d’Akor, et tournait au nord vers le cercle de pierres qui est en face de la montée d’Adummim, laquelle est au sud du Torrent. La frontière passait aux eaux de En- Shémesh et aboutissait à En-Rogel.
NEGelle montait à Debir, à quelque distance de la vallée d’Acor, et se dirigeait vers le nord du côté de Guilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim au sud du torrent. Elle passait près des eaux d’En-Schémesch, et se prolongeait jusqu’à En-Roguel.
CHULa frontière monte vers Debir, à la vallée d’’Akhor, vers le septentrion, fait face à Guilgal, devant la montée d’Adoumîm, au Nèguèb du torrent. La frontière passe aux eaux de ’Éïn Shèmèsh. Ses sorties donnent vers ’Éïn Roguél.
JDCLa frontière monte vers Debir, à la vallée d’’Akhor, vers le septentrion, fait face à Guilgal, devant la montée d’Adoumîm, au Nèguèb du torrent. La frontière passe aux eaux de ’Éïn Shèmèsh. Ses sorties donnent vers ’Éïn Roguél.
TRELa frontière monte vers Debir, à la vallée d’’Akhor, vers le septentrion, fait face à Guilgal, devant la montée d’Adoumîm, au Nèguèb du torrent. La frontière passe aux eaux de ’Éïn Shèmèsh. Ses sorties donnent vers ’Éïn Roguél.
BDPLa frontière passait ensuite à Débir, par la vallée d’Akor, et remontait au nord vers le Guilgal en face de la montée d’Adoummim au sud du Torrent. La frontière passait alors par les sources d’En-Chémech et d’En-Roguel;
S21Elle montait à Debir en passant par la vallée d’Acor et se dirigeait vers le nord du côté de Guilgal, qui se trouve vis-à-vis de la montée d’Adummim au sud du torrent. Elle passait près des eaux d’En-Shémesh et se prolongeait jusqu’à En-Roguel.
KJFPuis la frontière montait vers Débir, du côté de la vallée d’Achor, et vers le Nord, se dirigeant vers Gilgal, qui est vis-à-vis de la montée d’Adummim, du côté Sud de la rivière; la frontière passait ensuite près des eaux d’En-Shémèsh et aboutissait à En-Rogel.
LXXκαὶ προσαναβαίνει τὰ ὅρια ἐπὶ τὸ τέταρτον τῆς φάραγγος Αχωρ καὶ καταβαίνει ἐπὶ Γαλγαλ ἥ ἐστιν ἀπέναντι τῆς προσβάσεως Αδδαμιν ἥ ἐστιν κατὰ λίβα τῇ φάραγγι καὶ διεκβαλεῖ ἐπὶ τὸ ὕδωρ πηγῆς ἡλίου καὶ ἔσται αὐτοῦ ἡ διέξοδος πηγὴ Ρωγηλ.
VULet tendens usque ad terminos Debera de valle Achor contra aquilonem respiciens Galgala quae est ex adverso ascensionis Adommim ab australi parte torrentis transitque aquas quae vocantur fons Solis et erunt exitus eius ad fontem Rogel
BHSוְעָלָ֨ה הַגְּב֥וּל׀ דְּבִרָה֮ מֵעֵ֣מֶק עָכֹור֒ וְצָפֹ֜ונָה פֹּנֶ֣ה אֶל־הַגִּלְגָּ֗ל אֲשֶׁר־נֹ֨כַח֙ לְמַעֲלֵ֣ה אֲדֻמִּ֔ים אֲשֶׁ֥ר מִנֶּ֖גֶב לַנָּ֑חַל וְעָבַ֤ר הַגְּבוּל֙ אֶל־מֵי־עֵ֣ין שֶׁ֔מֶשׁ וְהָי֥וּ תֹצְאֹתָ֖יו אֶל־עֵ֥ין רֹגֵֽל׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !