×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jacques 1.13

Jacques 1.13 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

Segond dite « à la Colombe »

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal et ne tente lui-même personne.

Nouvelle Bible Segond

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est mis à l’épreuve, ne dise : « C’est Dieu qui me met à l’épreuve. » Car Dieu ne peut être mis à l’épreuve par le mal, et lui–même ne met personne à l’épreuve.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

Segond 21

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : « C’est Dieu qui me tente », car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne.

Les autres versions

Bible du Semeur

Jacques 1.13  Que personne, devant la tentation, ne dise : « C’est Dieu qui me tente. » Car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne.

Traduction œcuménique de la Bible

Jacques 1.13  Que nul, quand il est tenté, ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne.

Bible de Jérusalem

Jacques 1.13  Que nul, s’il est éprouvé, ne dise : "C’est Dieu qui m’éprouve." Dieu en effet n’éprouve pas le mal, il n’éprouve non plus personne.

Bible Annotée

Jacques 1.13  Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est par Dieu que je suis tenté ! Car Dieu ne peut être tenté par le mal, aussi ne tente-t-il lui-même personne.

John Nelson Darby

Jacques 1.13  Que nul, quand il est tenté, ne dise : Je suis tenté par Dieu ; -car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui ne tente personne.

David Martin

Jacques 1.13  Quand quelqu’un est tenté, qu’il ne dise point : je suis tenté de Dieu ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et aussi ne tente-t-il personne.

Osterwald

Jacques 1.13  Que personne ne dise, lorsqu’il est tenté : C’est Dieu qui me tente ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui-même ne tente personne.

Auguste Crampon

Jacques 1.13  Que nul, lorsqu’il est tenté, ne dise : « C’est Dieu qui me tente » ; car Dieu ne saurait être tenté de mal, et lui-même ne tente personne.

Lemaistre de Sacy

Jacques 1.13  Que nul ne dise, lorsqu’il est tenté, que c’est Dieu qui le tente : car Dieu est incapable de tenter, et de pousser personne au mal.

André Chouraqui

Jacques 1.13  Que personne, étant éprouvé, ne dise : « C’est par Elohîms que je suis éprouvé. » Non, Elohîms ne peut être éprouvé par le mal, il n’éprouve personne.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jacques 1.13  μηδεὶς πειραζόμενος λεγέτω ὅτι Ἀπὸ θεοῦ πειράζομαι· ὁ γὰρ θεὸς ἀπείραστός ἐστιν κακῶν, πειράζει δὲ αὐτὸς οὐδένα.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jacques 1.13  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Jacques 1.13  And remember, no one who wants to do wrong should ever say, "God is tempting me." God is never tempted to do wrong, and he never tempts anyone else either.