×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Hébreux 7.27

Hébreux 7.27 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC qui ne fût point obligé comme les autres pontifes à offrir tous les jours des victimes, premièrement pour ses propres péchés, et ensuite pour ceux du peuple ; ce qu’il a fait une fois en s’offrant lui-même.
MARQui n’eût pas besoin, comme les souverains Sacrificateurs, d’offrir tous les jours des sacrifices, premièrement pour ses péchés, et ensuite pour ceux du peuple, vu qu’il a fait cela une fois, s’étant offert lui-même.
OSTQui n’eût pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir tous les jours des sacrifices, premièrement pour ses propres péchés, puis pour ceux du peuple ; car il a fait cela une fois, en s’offrant lui-même.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRil n’a pas journellement besoin, comme les grands prêtres, d’offrir des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, puis pour ceux du peuple ; car ceci il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même en sacrifice.
LAUet n’ayant pas chaque jour besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir des sacrifices, premièrement pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple ; vu qu’il l’a fait une fois pour toutes, en s’offrant lui-même.
OLTqui ne fût pas obligé, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des victimes, d’abord pour ses propres péchés, puis pour ceux du peuple; car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
DBYqui n’est pas journellement dans la nécessité, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple ; car cela, il l’a fait une fois pour toutes, s’étant offert lui-même.
STAqui n’est pas tous les jours obligé comme les autres grands-prêtres d’offrir des sacrifices pour ses propres péchés d’abord, pour ceux du peuple ensuite — (cela il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même), —
BANqui n’a pas besoin tous les jours, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple ; car ceci, il l’a fait une fois pour toutes, en s’offrant lui-même.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGqui n’a pas besoin, comme les prêtres, d’offrir tous les jours des victimes, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple ; car cela, il l’a fait une fois pour toutes, en s’offrant lui-même.[7.27 Voir Lévitique 16, 6.]
FILqui n’a pas besoin, comme les prêtres, d’offrir tous les jours des victimes, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple; car cela, Il l’a fait une fois pour toutes, en S’offrant Lui-même.
LSGqui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, — car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
SYNIl n’a pas besoin, comme les autres souverains sacrificateurs, d’offrir tous les jours des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple : il a fait cela une fois pour toutes, en s’offrant lui-même.
CRAqui n’a pas besoin, comme les grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, — car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
BPCcomme les grands prêtres, d’offrir des sacrifices pour ses propres péchés, avant d’en offrir pour les péchés du peuple, car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
JERqui ne soit pas journellement dans la nécessité, comme les grands prêtres, d’offrir des victimes d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
TRIqui ne soit pas contraint chaque jour, comme les grands prêtres, d’offrir des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple ; car cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
NEGqui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
CHUCelui-là n’a pas, comme les grands desservants, la nécessité quotidienne d’offrir des sacrifices, d’abord pour leurs propres fautes, ensuite pour celles du peuple : cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPÀ la différence des grands prêtres, il n’a pas à offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés et ensuite pour le peuple. Pour le peuple, il ne l’a fait qu’une fois, quand il s’est offert lui-même.
S21Il n’a pas besoin comme les autres grands-prêtres d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car il a accompli ce service une fois pour toutes en s’offrant lui-même en sacrifice.
KJFQui n’a pas besoin, comme ces grands prêtres, d’offrir tous les jours des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, et puis pour ceux du peuple; car il a fait cela une fois pour toutes, lorsqu’il s’est offert lui-même.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULqui non habet cotidie necessitatem quemadmodum sacerdotes prius pro suis delictis hostias offerre deinde pro populi hoc enim fecit semel se offerendo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὃς οὐκ ἔχει καθ’ ἡμέραν ἀνάγκην, ὥσπερ οἱ ἀρχιερεῖς, πρότερον ὑπὲρ τῶν ἰδίων ἁμαρτιῶν θυσίας ἀναφέρειν, ἔπειτα τῶν τοῦ λαοῦ (τοῦτο γὰρ ἐποίησεν ἐφάπαξ ἑαυτὸν ἀνενέγκας)·