×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Hébreux 7.11

Hébreux 7.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si le sacerdoce de Lévi, sous lequel le peuple a reçu la loi, avait pu rendre les hommes justes et parfaits, qu’aurait-il été besoin qu’il se levât un autre prêtre, qui fût appelé prêtre selon l’ordre de Melchisédech, et non pas selon l’ordre d’Aaron ?
MARSi donc la perfection s’était trouvée dans la sacrificature Lévitique, (car c’est sous elle que le peuple a reçu la Loi) quel besoin était-il après cela qu’un autre Sacrificateur se levât selon l’ordre de Melchisédec, et qui ne fût point dit selon l’ordre d’Aaron.
OSTSi donc la perfection s’était trouvée dans le sacerdoce lévitique (car c’est à celui-ci que se rapporte la loi donnée au peuple), qu’était-il encore besoin qu’il s’élevât un autre Sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédec, et non selon l’ordre d’Aaron ?
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSi donc la perfection eût été réalisée par la prêtrise lévitique, (car c’est à celle-ci que se rapporte la loi donnée au peuple), il n’eût pas encore été nécessaire que ce fût selon le rang de Melchisédec que s’installât un autre prêtre, et qu’il ne fût pas désigné selon le rang d’Aaron ;
LAUSi donc il y avait eu consommation par le moyen du sacerdoce lévitique, sous lequel, en effet, le peuple avait été constitué, quel besoin encore qu’il s’élevât un autre sacrificateur selon l’ordre de Melchisédec, et qu’il ne fût pas nommé selon l’ordre d’Aaron ?
OLTSi donc la perfection avait pu être réalisée par le moyen du sacerdoce lévitique (car le peuple a reçu une législation qui repose sur ce sacerdoce), qu’était-il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur «selon l’ordre de Melchisédec,» et non selon l’ordre d’Aaron?
DBYSi donc la perfection était par la sacrificature lévitique, (car c’est en relation avec elle que le peuple a reçu sa loi), quel besoin était-il encore qu’un autre sacrificateur se levât selon l’ordre de Melchisédec et qui ne fût pas nommé selon l’ordre d’Aaron ?
STASi l’on avait pu réaliser la perfection par le sacerdoce lévitique (car la législation donnée au peuple a pour base ce sacerdoce), pourquoi fallait-il qu’il parût un autre « prêtre » « selon l’ordre de Melchisédek » pourquoi pas selon l’ordre d’Aaron ?
BANSi donc l’on pouvait arriver à la perfection par le sacerdoce lévitique (car le peuple avait reçu une loi fondée sur celui-ci), qu’était-il encore besoin qu’il s’élevât un autre sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédek, et qui ne fût pas nommé selon l’ordre d’Aaron ?
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGSi donc la perfection avait pu être réalisée par le sacerdoce lévitique (car c’est sous lui que le peuple reçut la loi), qu’était-il encore besoin qu’il se levât un autre prêtre selon l’ordre de Melchisédech, et non selon l’ordre d’Aaron ?
FILSi donc la perfection avait pu être réalisée par le sacerdoce lévitique (car c’est sous lui que le peuple reçut la loi), qu’était-il encore besoin qu’il se levât un autre prêtre selon l’ordre de Melchisédech, et non selon l’ordre d’Aaron?
LSGSi donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, — car c’est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, — qu’était-il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek, et non selon l’ordre d’Aaron ?
SYNSi la perfection avait pu être atteinte par le sacerdoce lévitique — car la législation donnée au peuple a pour base ce sacerdoce, — qu’était-il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur, institué selon l’ordre de Melchisédec, et non selon l’ordre d’Aaron ?
CRASi donc la perfection avait pu être réalisée par le sacerdoce lévitique, — car c’est sous lui que le peuple reçut la loi, — quelle nécessité y avait-il qu’il surgît un autre prêtre " selon l’ordre de Melchisédech ", et non selon l’ordre d’Aaron ?
BPCSi donc la perfection eût été réalisée par le sacerdoce lévitique, sous lequel le peuple a reçu la Loi, quel besoin y aurait-il eu de susciter un autre prêtre selon l’ordre de Melchisédech, et qui ne fût pas selon l’ordre d’Aaron ?
TRISi donc la perfection avait été atteinte par le sacerdoce Lévitique — car c’est sur lui que se fonde la Loi donnée au peuple —quel besoin encore que se lève un prêtre différent selon l’ordre de Melchisédech, au lieu de le dire selon l’ordre d’Aaron ?
NEGSi donc la perfection avait été possible par le sacerdoce lévitique – car c’est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple – était-il encore nécessaire qu’il paraisse un autre sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek, et non selon l’ordre d’Aaron ?
CHUSi donc la perfection se trouvait dans le sacerdoce des Benéi Lévi, par lequel le peuple a été soumis à la tora, quel besoin était-il qu’un autre desservant se lève selon l’ordre de Malki-Sèdèq et non pas selon l’ordre d’Aarôn ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe sacerdoce des lévites est à la base des institutions d’Israël, mais ils ne sont pas capables de le mener à la vraie sainteté. Sinon, faudrait-il en venir à un sacerdoce dans la ligne de Melkisédek et non plus dans la ligne d’Aaron?
S21Si donc la perfection avait été possible à travers le ministère des prêtres lévitiques – car c’est bien sur lui que repose la loi donnée au peuple – était-il encore nécessaire que surgisse un autre prêtre, établi à la manière de Melchisédek, et qu’il soit présenté comme n’étant pas établi à la manière d’Aaron ?
KJFSi donc la perfection était par la prêtrise lévitique (car c’est sous elle que le peuple a reçu la loi), quel autre besoin y avait-il qu’un autre prêtre soit suscité selon l’ordre de Melchisédec, et non pas appelé selon l’ordre d’Aaron?
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsi ergo consummatio per sacerdotium leviticum erat populus enim sub ipso legem accepit quid adhuc necessarium secundum ordinem Melchisedech alium surgere sacerdotem et non secundum ordinem Aaron dici
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΕἰ μὲν οὖν τελείωσις διὰ τῆς Λευιτικῆς ἱερωσύνης ἦν, ὁ λαὸς γὰρ ἐπ’ ⸀αὐτῆς ⸀νενομοθέτηται, τίς ἔτι χρεία κατὰ τὴν τάξιν Μελχισέδεκ ἕτερον ἀνίστασθαι ἱερέα καὶ οὐ κατὰ τὴν τάξιν Ἀαρὼν λέγεσθαι;