×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Hébreux 5.14

Hébreux 5.14 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais la nourriture solide est pour les parfaits, c’est-à-dire, pour ceux dont l’esprit par une habitude et un long exercice s’est accoutumé à discerner le bien et le mal.
MARMais la viande solide est pour ceux qui sont déjà hommes faits, [c’est-à-dire], pour ceux qui pour y être habitués, ont les sens exercés à discerner le bien et le mal.
OSTMais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, par l’habitude, ont le jugement exercé à discerner le bien et le mal.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRtandis que la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, grâce à la capacité qu’ils ont acquise, ont les sens exercés à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.
LAUmais la nourriture solide est pour les hommes faits{Ou pour les parfaits.} qui, à cause de l’habitude, ont le sens exercé à discerner le bien et le mal.
OLTLa nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont la pratique a exercé les facultés à discerner ce qui est bon et ce qui est mauvais.
DBYmais la nourriture solide est pour les hommes faits, qui, par le fait de l’habitude, ont les sens exercés à discerner le bien et le mal.
STALa nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui ont acquis par la pratique un sens exercé à discerner le vrai du faux.
BANMais la nourriture solide est pour les hommes faits, qui, grâce à l’habitude, ont le sens exercé à discerner le bien et le mal.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGMais la nourriture solide est pour les parfaits, pour ceux qui ont acquis par la pratique un sens exercé à discerner le bien et le mal.
FILMais la nourriture solide est pour les parfaits, pour ceux qui ont acquis par la pratique un sens exercé à discerner le bien et le mal.
LSGMais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.
SYNMais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui ont le sens exercé, par l’usage, au discernement du bien et du mal.
CRAMais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le sens est exercé par habitude à discerner le bien et le mal.
BPCLa nourriture solide est pour les parfaits qui, en raison de l’habitude, ont développé leur sens du bien et du mal.
JERles parfaits, eux, ont la nourriture solide, ceux qui, par l’habitude, ont le sens moral exercé au discernement du bien et du mal.
TRIElle est pour les parfaits, la nourriture solide, pour ceux dont les facultés ont été exercées par la pratique au discernement du bien et du mal.
NEGMais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.
CHUMais la nourriture solide est pour les parfaits : ils ont, par la pratique, exercé leurs facultés à discerner le beau du mal.
JDCMais la nourriture solide est pour les parfaits : ils ont, par la pratique, exercé leurs facultés à discerner le beau du mal.
TREMais la nourriture solide est pour les parfaits : ils ont, par la pratique, exercé leurs facultés à discerner le beau du mal.
BDPLa nourriture solide, par contre, est pour ceux qui sont déjà formés, ceux qui ont le sens intérieur exercé par la pratique et sont capables de reconnaître le bien et le mal.
S21Mais la nourriture solide est pour les adultes, pour ceux qui, en raison de leur expérience, ont le jugement exercé à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.
KJFMais la nourriture solide est pour ceux qui ont atteint la maturité, c’est-à-dire ceux qui par l’habitude, ont leurs sens exercés à discerner le bien et le mal.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULperfectorum autem est solidus cibus eorum qui pro consuetudine exercitatos habent sensus ad discretionem boni ac mali
BHSperfectorum autem est solidus cibus eorum qui pro consuetudine exercitatos habent sensus ad discretionem boni ac mali
SBLGNTτελείων δέ ἐστιν ἡ στερεὰ τροφή, τῶν διὰ τὴν ἕξιν τὰ αἰσθητήρια γεγυμνασμένα ἐχόντων πρὸς διάκρισιν καλοῦ τε καὶ κακοῦ.