×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Tite 1.12

Tite 1.12 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Un d’entre ceux de cette île, dont ils se font un prophète, a dit d’eux : Les Crétois sont toujours menteurs ; ce sont de méchantes bêtes, qui n’aiment qu’à manger et à ne rien faire.
MARQuelqu’un d’entre eux, qui était leur propre prophète, a dit : Les Crétois sont toujours menteurs, de mauvaises bêtes, des ventres paresseux.
OSTQuelqu’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Les Crétois sont toujours menteurs ; de méchantes bêtes, des ventres paresseux.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRL’un d’entre eux, qui a été leur propre prophète, a dit : «  Les Crétois sont toujours menteurs, de méchantes bêles, des ventres paresseux.  »
LAUQuelqu’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : « Crétois, toujours menteurs, bêtes mauvaises, ventres paresseux ! »
OLTUn de leurs compatriotes, leur propre prophète, a dit: «Les Crétois sont toujours menteurs; ce sont de méchantes bêtes, des ventres paresseux.»
DBYQuelqu’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : "Les Crétois sont toujours menteurs, de méchantes bêtes, des ventres paresseux."
STAUn des leurs a été leur propre prophète quand il a dit : « ...Crétois, toujours menteurs, vilaines bêtes, ventres paresseux... »
BANQuelqu’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGUn d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Les Crétois sont toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.[1.12 Les païens donnaient le titre de prophète à leurs poètes. Saint Paul parle ici d’Epiménide. — Epiménide était né en Crète, à Cnosse ou Gortyne. Platon l’appelle un homme divin. On dit qu’il fut prêtre, poète et devin, qu’il visita Athènes vers 596 avant notre ère et qu’il mourut bientôt après, âgé de plus de 150 ans. Callimaque répéta le vers d’Epiménide dans son hymne à Jupiter et les anciens assurent que les Crétois ne méritaient que trop le reproche leur avait fait leur compatriote Epiménide.]
FILUn d’entre eux, leur propre prophète, a dit: Les Crétois sont toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
LSGL’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
SYNL’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit: «Crétois, toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.»
CRAUn de leurs compatriotes, un prophète à eux, a dit : " Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux. "
BPCQuelqu’un des leurs, leur propre prophète, a dit : Crétois toujours menteurs, mauvaises bêtes, ventres inutiles.
TRIL’un d’eux, leur propre prophète, l’a dit : Crétois, perpétuels menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
NEGL’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
CHUl’un d’entre eux, leur propre inspiré, a dit : « Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, panses oisives. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPUn homme de leur race, leur propre prophète, a dit: "Crétois, toujours menteurs; sales bêtes et ventres fainéants!”
S21L’un d’eux, leur propre prophète, a dit : « Les Crétois ? Toujours menteurs, de méchantes bêtes, des goinfres paresseux. »
KJFL’un d’entre eux, à savoir un de leur propre prophète, a dit: Les Crétois sont toujours menteurs; de méchantes bêtes, des ventres paresseux.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULdixit quidam ex illis proprius ipsorum propheta Cretenses semper mendaces malae bestiae ventres pigri
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεἶπέν τις ἐξ αὐτῶν, ἴδιος αὐτῶν προφήτης, Κρῆτες ἀεὶ ψεῦσται, κακὰ θηρία, γαστέρες ἀργαί·