×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Timothée 6.4

1 Timothée 6.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, il ne sait rien ; il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,

Segond 21

1 Timothée 6.4  il est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien, il a la maladie des controverses et des querelles de mots. C’est de là que naissent les jalousies, les disputes, les calomnies, les mauvais soupçons,

Les autres versions

Bible Annotée

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, ne sachant rien, mais ayant la maladie des questions et des disputes de mots ; desquelles naissent l’envie, les querelles, les médisances, les mauvais soupçons,

John Nelson Darby

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, ne sachant rien, mais ayant la maladie des questions et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les paroles injurieuses, les mauvais soupçons,

David Martin

1 Timothée 6.4  Il est enflé [d’orgueil], ne sachant rien, mais il est malade après des questions et des disputes de paroles, d’où naissent des envies, des querelles, des médisances, et de mauvais soupçons.

Ostervald

1 Timothée 6.4  Il est enflé d’orgueil, il ne sait rien ; mais il a la maladie des contestations et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les médisances, les mauvais soupçons,

Lausanne

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, ne sachant rien, mais ayant la maladie des contestations et des disputes de mots, d’où proviennent l’envie, les querelles, les paroles offensantes{Ou les blasphèmes.} les mauvais soupçons,

Vigouroux

1 Timothée 6.4  c’est un orgueilleux, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie (les jalousies), les querelles, les médisances (diffamations), les mauvais soupçons

Auguste Crampon

1 Timothée 6.4  c’est un orgueilleux, un ignorant, un esprit malade qui s’occupe de questions et de disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les propos injurieux, les mauvais soupçons,

Lemaistre de Sacy

1 Timothée 6.4  il est enflé d’orgueil, et il ne sait rien ; mais il est possédé d’une maladie d’esprit qui l’emporte en des questions et des combats de paroles, d’où naissent l’envie, les contestations, les médisances, les mauvais soupçons,

Zadoc Kahn

1 Timothée 6.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Timothée 6.4  τετύφωται, μηδὲν ἐπιστάμενος, ἀλλὰ νοσῶν περὶ ζητήσεις καὶ λογομαχίας, ἐξ ὧν γίνεται φθόνος, ἔρις, βλασφημίαι, ὑπόνοιαι πονηραί,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Timothée 6.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

1 Timothée 6.4  superbus nihil sciens sed languens circa quaestiones et pugnas verborum ex quibus oriuntur invidiae contentiones blasphemiae suspiciones malae