×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Timothée 6.2

1 Timothée 6.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des fidèles pour maîtres ne les méprisent pas, sous prétexte qu’ils sont frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux que ce sont des fidèles et des bien-aimés qui s’attachent à leur faire du bien. Enseigne ces choses et recommande-les.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des fidèles pour maîtres ne les méprisent pas, sous prétexte qu’ils sont frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux que ce sont des fidèles et des bien-aimés qui s’attachent à leur faire du bien. Enseigne ces choses et recommande-les.

Segond 21

1 Timothée 6.2  Quant à ceux qui ont des maîtres croyants, ils ne doivent pas les mépriser sous prétexte qu’ils sont des frères, mais les servir d’autant mieux que ce sont des croyants et des bien-aimés qui bénéficient de leurs services. Enseigne ces choses et recommande-les.

Les autres versions

Bible Annotée

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des maîtres fidèles, ne les méprisent point, parce qu’ils sont des frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux, parce qu’ils sont fidèles et bien-aimés, eux qui ont soin de leur faire du bien. Enseigne ces choses et exhorte.

John Nelson Darby

1 Timothée 6.2  et que ceux qui ont des maîtres croyants ne les méprisent pas parce qu’ils sont frères, mais qu’ils les servent d’autant plus que ceux qui profitent de leur bon et prompt service sont des fidèles et des bien-aimés. Enseigne ces choses et exhorte.

David Martin

1 Timothée 6.2  Que ceux aussi qui ont des maîtres fidèles, ne les méprisent point sous prétexte qu’ils sont [leurs] frères, mais plutôt qu’ils les servent à cause qu’ils sont fidèles, et bien-aimés [de Dieu, étant] participants de la grâce ; enseigne ces choses, et exhorte.

Ostervald

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des fidèles pour maîtres, ne les méprisent point, sous prétexte qu’ils sont frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux, parce qu’ils sont des fidèles, des bien-aimés, et qu’ils s’appliquent à leur faire du bien. Enseigne ces choses et exhorte.

Lausanne

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des maîtres fidèles ne les méprisent point parce que ce sont des frères ; mais qu’ils leur soient d’autant plus asservis, parce qu’ils sont fidèles et bien-aimés, ayant leur part du même bienfait{Ou s’appliquant à la bienfaisance.} Enseigne ces choses, et exhorte.

Vigouroux

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont des maîtres croyants ne les méprisent pas, parce qu’ils sont leurs frères ; mais qu’ils les servent encore mieux, parce que ceux dont ils reçoivent les bienfaits sont croyants et aimés de Dieu. Enseigne ces choses et recommande-les.

Auguste Crampon

1 Timothée 6.2  Et que ceux qui ont pour maîtres des fidèles ne les méprisent pas, parce qu’ils sont leurs frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux, puisque ceux qui reçoivent leurs services sont des frères et des amis. 2b C’est ce qu’il faut enseigner et recommander.

Lemaistre de Sacy

1 Timothée 6.2  Que ceux qui ont des maîtres fidèles ne les méprisent pas, parce qu’ils sont leurs frères ; mais qu’ils les servent au contraire encore mieux, parce qu’ils sont fidèles et plus dignes d’être aimés, comme étant participants de la même grâce : voilà ce que vous devez leur enseigner, et à quoi vous devez les exhorter.

Zadoc Kahn

1 Timothée 6.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Timothée 6.2  οἱ δὲ πιστοὺς ἔχοντες δεσπότας μὴ καταφρονείτωσαν, ὅτι ἀδελφοί εἰσιν· ἀλλὰ μᾶλλον δουλευέτωσαν, ὅτι πιστοί εἰσιν καὶ ἀγαπητοὶ οἱ τῆς εὐεργεσίας ἀντιλαμβανόμενοι. Ταῦτα δίδασκε καὶ παρακάλει.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Timothée 6.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

1 Timothée 6.2  qui autem fideles habent dominos non contemnant quia fratres sunt sed magis serviant quia fideles sunt et dilecti qui beneficii participes sunt haec doce et exhortare