×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Philippiens 4.10

Philippiens 4.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Philippiens 4.10  J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.

Segond dite « à la Colombe »

Philippiens 4.10  J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur à voir refleurir votre intérêt pour moi. Cet intérêt, vous l’aviez bien, mais l’occasion vous manquait.

Nouvelle Bible Segond

Philippiens 4.10  Je me suis grandement réjoui, dans le Seigneur, de voir enfin refleurir votre intérêt pour moi. Cet intérêt, vous l’aviez bien, mais l’occasion vous manquait.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Philippiens 4.10  J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.

Segond 21

Philippiens 4.10  J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez enfin pu renouveler l’expression de votre intérêt pour moi. Vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.

Les autres versions

Bible du Semeur

Philippiens 4.10  Je me suis réjoui comme d’une grâce venant du Seigneur en voyant que votre intérêt pour moi a pu finalement porter de nouveaux fruits. Car cette sollicitude à mon égard, vous l’éprouviez toujours, mais vous n’aviez pas eu l’occasion de la manifester.

Traduction œcuménique de la Bible

Philippiens 4.10  Je me suis beaucoup réjoui dans le Seigneur de ce que votre intérêt pour moi ait enfin pu refleurir : oui, l’intérêt vous l’aviez, mais l’occasion vous manquait.

Bible de Jérusalem

Philippiens 4.10  J’ai eu grande joie dans le Seigneur à voir enfin refleurir votre intérêt pour moi ; il était bien toujours vivant, mais vous ne trouviez pas d’occasion.

Bible Annotée

Philippiens 4.10  Or, je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce qu’enfin vous avez fait revivre le soin que vous avez de moi ; à quoi vous pensiez aussi, mais l’occasion vous manquait.

John Nelson Darby

Philippiens 4.10  Or je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce que maintenant enfin vous avez fait revivre votre pensée pour moi, quoique vous y ayez bien aussi pensé, mais l’occasion vous manquait ;

David Martin

Philippiens 4.10  Or je me suis fort réjoui en [notre] Seigneur, de ce qu’à la fin vous avez fait revivre le soin que vous avez de moi ; à quoi aussi vous pensiez, mais vous n’en aviez pas l’occasion.

Osterwald

Philippiens 4.10  Or, je me suis grandement réjoui dans le Seigneur, de ce qu’enfin vous avez fait refleurir vos sentiments pour moi ; vous pensiez bien à moi, mais vous manquiez d’occasion.

Auguste Crampon

Philippiens 4.10  Je me suis vivement réjoui dans le Seigneur, de ce que j’ai vu refleurir enfin vos sentiments d’autrefois à mon égard ; vous les aviez bien, mais l’occasion vous avait manqué.

Lemaistre de Sacy

Philippiens 4.10  Au reste, j’ai reçu une grande joie en notre Seigneur, de ce qu’enfin vous avez renouvelé les sentiments que vous aviez pour moi ; non que vous ne les eussiez toujours dans le cœur , mais vous n’aviez pas d’occasion de les faire paraître .

André Chouraqui

Philippiens 4.10  Je me réjouis fort dans l’Adôn que vous ayez déjà fait refleurir vos pensées pour moi, à qui, certes, vous pensiez, mais sans avoir de temps.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Philippiens 4.10  Ἐχάρην δὲ ἐν κυρίῳ μεγάλως ὅτι ἤδη ποτὲ ἀνεθάλετε τὸ ὑπὲρ ἐμοῦ φρονεῖν, ἐφ’ ᾧ καὶ ἐφρονεῖτε ἠκαιρεῖσθε δέ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Philippiens 4.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Philippiens 4.10  How grateful I am, and how I praise the Lord that you are concerned about me again. I know you have
always been concerned for me, but for a while you didn't have the chance to help me.