Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Philippiens 4.10

Philippiens 4.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Au reste, j’ai reçu une grande joie en notre Seigneur, de ce qu’enfin vous avez renouvelé les sentiments que vous aviez pour moi ; non que vous ne les eussiez toujours dans le cœur, mais vous n’aviez pas d’occasion de les faire paraître.
MAROr je me suis fort réjoui en [notre] Seigneur, de ce qu’à la fin vous avez fait revivre le soin que vous avez de moi ; à quoi aussi vous pensiez, mais vous n’en aviez pas l’occasion.
OSTOr, je me suis grandement réjoui dans le Seigneur, de ce qu’enfin vous avez fait refleurir vos sentiments pour moi ; vous pensiez bien à moi, mais vous manquiez d’occasion.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRQuant à moi, je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce que vous avez enfin repris de l’intérêt pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.
LAUOr je me suis grandement réjoui dans le Seigneur, de ce qu’enfin vous avez fait refleurir votre pensée à mon égard ; vous y pensiez aussi, mais vous manquiez d’occasion.
OLTJ’ai ressenti une grande joie, dans le Seigneur, de ce que votre intérêt pour moi a enfin porté de nouveaux fruits; vous y songiez bien, mais l’occasion vous manquait.
DBYOr je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce que maintenant enfin vous avez fait revivre votre pensée pour moi, quoique vous y ayez bien aussi pensé, mais l’occasion vous manquait ;
STAJ’ai été extrêmement heureux dans le Seigneur de cette refloraison tardive de votre amitié et de ce qu’enfin vous avez pu penser à moi. Vous y songiez bien, mais vous n’aviez pas d’occasion.
BANOr, je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce qu’enfin vous avez fait revivre le soin que vous avez de moi ; à quoi vous pensiez aussi, mais l’occasion vous manquait.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGJe me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce qu’enfin vos sentiments pour moi ont de nouveau fleuri ; vous les aviez toujours, mais l’occasion vous manquait.[4.10 Vous étiez occupés ; tenus occupés au point de ne pouvoir me donner des preuves de ces sentiments ; c’est-à-dire vous en étiez empêchés. Autrement, selon le texte grec : Vous n’avez pas eu la commodité, l’occasion favorable.]
FILJe me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce qu’enfin vos sentiments pour moi ont de nouveau fleuri; vous les aviez toujours, mais l’occasion vous manquait.
LSGJ’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.
SYNJ’ai éprouvé une grande joie, dans le Seigneur, de ce que votre intérêt pour moi a enfin porté de nouveaux fruits ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.
CRAJe me suis vivement réjoui dans le Seigneur, de ce que j’ai vu refleurir enfin vos sentiments d’autrefois à mon égard ; vous les aviez bien, mais l’occasion vous avait manqué.
BPCGrande a été ma joie dans le Seigneur de voir enfin refleurir vos sentiments pour moi : certes vous les aviez toujours, mais l’occasion vous manquait.
JERJ’ai eu grande joie dans le Seigneur à voir enfin refleurir votre intérêt pour moi ; il était bien toujours vivant, mais vous ne trouviez pas d’occasion.
TRIJ’ai eu grande joie dans le Seigneur de ce que vos bons sentiments à mon égard ont enfin refleuri ; vous les aviez, certes, mais l’occasion vous manquait.
NEGJ’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.
CHUJe me réjouis fort dans l’Adôn que vous ayez déjà fait refleurir vos pensées pour moi, à qui, certes, vous pensiez, mais sans avoir de temps.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPJ’ai été très heureux dans le Seigneur en voyant refleurir votre préoccupation pour moi. Elle était toujours là, mais l’occasion vous manquait.
S21J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez enfin pu renouveler l’expression de votre intérêt pour moi. Vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.
KJFOr je me suis grandement réjoui dans le SEIGNEUR, de ce que maintenant enfin vous avez fait revivre votre souci pour moi; quoique vous étiez aussi soucieux, mais vous manquiez d’occasion.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULgavisus sum autem in Domino vehementer quoniam tandem aliquando refloruistis pro me sentire sicut et sentiebatis occupati autem eratis
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἘχάρην δὲ ἐν κυρίῳ μεγάλως ὅτι ἤδη ποτὲ ἀνεθάλετε τὸ ὑπὲρ ἐμοῦ φρονεῖν, ἐφ’ ᾧ καὶ ἐφρονεῖτε ἠκαιρεῖσθε δέ.