×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Philippiens 1.28

Philippiens 1.28 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC et que vous demeuriez intrépides parmi tous les efforts de vos adversaires, ce qui est pour eux le sujet de leur perte, comme pour vous celui de votre salut ; et cet avantage vous vient de Dieu.
MARCe qui leur est une démonstration de perdition, mais à vous, de salut ; et cela de la part de Dieu.
OSTCe qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ; et cela de la part de Dieu ;
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRet ne vous laissant sur aucun point effrayer par les adversaires ; ce qui est pour eux une démonstration de leur perdition, mais de votre salut ; et cela vient de Dieu,
LAUet n’étant en rien épouvantés par les adversaires, ce qui leur est une preuve de perdition, mais à vous de salut, et cela de la part de Dieu ;
OLTsans vous laisser aucunement intimider par les adversaires. Cette fermeté est un signe évident de ruine pour eux, et, pour vous, de salut: et cela vous vient de Dieu,
DBYavec la foi de l’évangile, et n’étant en rien épouvantés par les adversaires : ce qui pour eux est une démonstration de perdition, mais de votre salut, et cela de la part de Dieu :
STAne vous laissant intimider en rien par les adversaires ; cette fermeté sera un signe évident de ruine pour eux, de salut pour vous, et cela de la part de Dieu.
BANsans être épouvantés en aucune manière par les adversaires, ce qui est, pour eux, une preuve de perdition, mais pour vous, de salut ; et cela de la part de Dieu.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGsans vous laisser effrayer en rien par les adversaires ; ce qui est pour eux un signe de ruine (cause de perdition), mais pour vous un signe de salut (cause de ), et cela de la part de Dieu
FILsans vous laisser effrayer en rien par les adversaires; ce qui est pour eux un signe de ruine, mais pour vous un signe de salut, et cela de la part de Dieu,
LSGsans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ;
SYNsans vous laisser intimider en rien par les adversaires : ce qui est un signe de perdition pour eux, mais de salut pour vous. Et cela est voulu de Dieu,
CRAsans vous laisser aucunement intimider par les adversaires : c’est là pour eux un signe de ruine, mais pour vous, de salut, et par la volonté de Dieu.
BPCsans vous laisser intimider en rien par les adversaires. Ce sera là pour eux un signe évident de ruine et pour vous de salut, et cela par disposition divine.
JERet nullement effrayés par vos adversaires : c’est là un présage certain, pour eux de la ruine et pour vous du salut. Et cela vient de Dieu :
TRIsans vous laisser effrayer en rien par les adversaires, ce qui pour eux est une preuve de perdition, mais pour vous de salut, et cela de par Dieu.
NEGsans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ;
CHUsans être en rien terrifiés par les adversaires ; ce qui est pour eux une preuve de destruction et pour vous de salut. Cela vient d’Elohîms,
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPNe vous laissez pas impressionner par vos adversaires. On verra là qu’ils vont à leur perte et que vous êtes sauvés, et que vous l’êtes par Dieu.
S21sans vous laisser effrayer en rien par les adversaires. Pour eux c’est une preuve de perdition, mais pour vous de salut, et cela vient de Dieu.
KJFEt n’étant en rien terrifiés par vos adversaires; ce qui est pour eux une marque évidente de perdition, mais pour vous de salut; et cela de la part de Dieu.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet in nullo terreamini ab adversariis quae est illis causa perditionis vobis autem salutis et hoc a Deo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ μὴ πτυρόμενοι ἐν μηδενὶ ὑπὸ τῶν ἀντικειμένων (ἥτις ⸂ἐστὶν αὐτοῖς⸃ ἔνδειξις ἀπωλείας, ⸀ὑμῶν δὲ σωτηρίας, καὶ τοῦτο ἀπὸ θεοῦ,