×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 4.2

Deutéronome 4.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris.

Segond 21

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez ni n’enlèverez rien à ce que je vous prescris ; vous garderez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris.

Les autres versions

Bible Annotée

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à ce que je vous commande et vous n’en retrancherez rien, vous conformant aux commandements de l’Éternel votre Dieu, que je vous prescris.

John Nelson Darby

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à la parole que je vous commande, et vous n’en retrancherez rien, afin de garder les commandements de l’Éternel, votre Dieu, que je vous commande.

David Martin

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à la parole que je vous commande, et vous n’en diminuerez rien, afin de garder les commandements de l’Éternel votre Dieu lesquels je vous commande [de garder].

Ostervald

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à la parole que je vous prescris, et vous n’en diminuerez rien ; afin d’observer les commandements de l’Éternel, votre Dieu, que je vous prescris.

Lausanne

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à la parole que je vous commande et vous n’en retrancherez rien, afin de garder les commandements de l’Éternel, votre Dieu, que je vous commande.

Vigouroux

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez ni n’ôterez rien aux paroles que je vous dis. Gardez les commandements du Seigneur votre Dieu que je vous annonce de sa part.[4.2 Les hérétiques prétendent à tort que ce verset condamne toutes les traditions et les ordonnances de l’Eglise, comme étant des additions que l’on a faites à l’Ecriture. S’ils étaient conséquents, ils diraient la même chose de toutes les autres parties de la Bible, et même des autres livres du Pentateuque, où il se trouve des ordonnances qu’on n’était pas moins obligé de pratiquer. Le sens évident de ce passage est que personne ne pouvait rien faire des choses que Dieu avait défendues, et ne rien omettre de celles qu’il lui avait ordonnées ; c’est-à-dire que toute la loi devait être exactement observée par tout le peuple de Dieu.]

Auguste Crampon

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de Yahweh, votre Dieu, que je vous prescris.

Lemaistre de Sacy

Deutéronome 4.2  Vous n’ajouterez ni n’ôterez rien aux paroles que je vous dis. Gardez les commandements du Seigneur, votre Dieu, que je vous annonce de sa part .

Zadoc Kahn

Deutéronome 4.2  N’ajoutez rien à ce que je vous prescris et n’en retranchez rien, de manière à observer les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Deutéronome 4.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Deutéronome 4.2  לֹ֣א תֹסִ֗פוּ עַל־הַדָּבָר֙ אֲשֶׁ֤ר אָנֹכִי֙ מְצַוֶּ֣ה אֶתְכֶ֔ם וְלֹ֥א תִגְרְע֖וּ מִמֶּ֑נּוּ לִשְׁמֹ֗ר אֶת־מִצְוֹת֙ יְהוָ֣ה אֱלֹֽהֵיכֶ֔ם אֲשֶׁ֥ר אָנֹכִ֖י מְצַוֶּ֥ה אֶתְכֶֽם׃

La Vulgate

Deutéronome 4.2  non addetis ad verbum quod vobis loquor neque auferetis ex eo custodite mandata Domini Dei vestri quae ego praecipio vobis