×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 32.47

Deutéronome 32.47 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une chose sans importance pour vous ; c’est votre vie, et c’est par là que vous prolongerez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession, après avoir passé le Jourdain.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une chose sans importance pour vous ; c’est votre vie, et c’est par là que vous prolongerez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession, après avoir passé le Jourdain.

Segond 21

Deutéronome 32.47  En effet, ce n’est pas une parole sans importance pour vous : c’est votre vie, et c’est par elle que vous pourrez vivre longtemps dans le pays dont vous aurez la possession une fois le Jourdain passé. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une parole sans importance pour vous ; d’elle dépend votre vie même : en lui obéissant vous obtiendrez une longue vie dans le pays dont vous allez prendre possession après avoir traversé le Jourdain.

Traduction œcuménique de la Bible

Deutéronome 32.47  Car il ne s’agit pas d’une parole sans importance pour vous ; cette parole, c’est votre vie, et c’est par elle que vous prolongerez vos jours sur la terre dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain. »

Bible de Jérusalem

Deutéronome 32.47  Ce n’est pas pour vous une vaine parole car elle est votre vie, et c’est par elle que vous vivrez de longs jours sur la terre dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain."

Bible Annotée

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une parole sans valeur pour vous que celle-là : c’est votre vie, et par cette parole vous prolongerez vos jours sur la terre dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain.

John Nelson Darby

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas ici une parole vaine pour vous, mais c’est votre vie ; et par cette parole vous prolongerez vos jours sur la terre où, en passant le Jourdain, vous entrez afin de la posséder.

David Martin

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une parole qui vous soit proposée en vain, mais c’est votre vie ; et par cette parole vous prolongerez vos jours sur la terre pour laquelle posséder vous allez passer le Jourdain.

Osterwald

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une parole vaine pour vous, mais c’est votre vie ; et par cette parole vous prolongerez vos jours sur la terre que vous allez posséder en passant le Jourdain.

Auguste Crampon

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas une chose indifférente pour vous ; c’est votre vie, et, par l’accomplissement de cette parole, vous prolongerez vos jours sur la terre dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain. »

Lemaistre de Sacy

Deutéronome 32.47  parce que ce n’est pas en vain que ces ordonnances vous ont été prescrites ; mais c’est afin que chacun de vous y trouve la vie ; et que les gardant vous demeuriez longtemps dans le pays que vous allez posséder, après que vous aurez passé le Jourdain.

André Chouraqui

Deutéronome 32.47  « Car elle n’est pas parole vide de vous : oui, c’est votre vie. Dans cette parole, vous prolongerez les jours sur la glèbe vers laquelle vous passez le lardèn, là, pour en hériter. ’  »

Zadoc Kahn

Deutéronome 32.47  Car ce n’est pas pour vous chose indifférente, c’est votre existence même ! et c’est par ce moyen seul que vous obtiendrez de longs jours sur cette terre, pour la possession de laquelle vous allez passer le Jourdain. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Deutéronome 32.47  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Deutéronome 32.47  כִּ֠י לֹֽא־דָבָ֨ר רֵ֥ק הוּא֙ מִכֶּ֔ם כִּי־ה֖וּא חַיֵּיכֶ֑ם וּבַדָּבָ֣ר הַזֶּ֗ה תַּאֲרִ֤יכוּ יָמִים֙ עַל־הָ֣אֲדָמָ֔ה אֲשֶׁ֨ר אַתֶּ֜ם עֹבְרִ֧ים אֶת־הַיַּרְדֵּ֛ן שָׁ֖מָּה לְרִשְׁתָּֽהּ׃ פ

Versions étrangères

New Living Translation

Deutéronome 32.47  These instructions are not mere words— they are your life! By obeying them you will enjoy a long life in the land you are crossing the Jordan River to occupy."