×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 24.6

Deutéronome 24.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Vous ne recevrez point pour gage la meule de dessus ou de dessous du moulin ; parce que celui qui vous l’offre, vous engage sa propre vie.
MAROn ne prendra point pour gage les deux meules, non pas même la meule de dessus, parce qu’on prendrait pour gage la vie [de son prochain].
OSTOn ne prendra point pour gage les deux meules, ni la meule de dessus ; car ce serait prendre pour gage la vie de son prochain.
CAHOn ne prendra point pour gage la meule supérieure, ni la meule inférieure, parce qu’on prendrait pour gage la vie.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRL’on ne se nantira pas du moulin et de la meule ; car ce serait se nantir de la vie même.
LAUOn ne prendra en gage ni les deux meules, ni la meule de dessus ; car c’est prendre en gage la vie{Héb. l’âme.}
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYOn ne prendra point en gage les deux meules, ni la meule tournante, car ce serait prendre en gage la vie.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANOn ne prendra pas en gage les deux meules, ni même seulement la meule de dessus, car ce serait prendre en gage la vie.
ZAKOn ne doit pas saisir comme gage une meule inférieure ni une meule courante, car ce serait prendre la vie même en gage.
VIGTu ne recevras point pour gage la meule inférieure ou supérieure du moulin, parce que celui qui te l’offre t’engage sa propre vie (âme).[24.6 L’âme ; le moyen d’existence. Littéralement : Parce que c’est son âme, sa vie qu’il t’a présentée. Selon cette construction de la Vulgate, il faut nécessairement sous-entendre : Celui qui t’a offert en gage la meule, etc. Nous avons déjà fait remarquer plus d’une fois les diverses acceptions du mot âme en hébreu. ― La meule de dessous et de dessus. Les Hébreux, en quittant l’Egypte, avaient emporté avec eux dans le désert, comme un objet indispensable, des moulins à bras, dont ils se servaient en même temps que de mortiers. Voir Nombres, 11, 8. Comme il n’existait pas chez les Orientaux de moulins publics ni de boulangers, chaque famille devait avoir un moulin à bras, et comme on faisait cuire chaque jour le pain de la journée, il fallait moudre ainsi chaque jour le grain nécessaire. Aussi le Deutéronome avait-il défendu de prendre les moulins en gage, de peur que ceux qui seraient privés de cet objet de première nécessité ne fussent exposés à mourir de faim. Le moulin à bras se compose de deux meules superposées, dont la meule supérieure est mise en mouvement, par une ou deux femmes, au moyen d’une poignée. Cette poignée est droite. Elle est placée à un bord de la pierre supérieure qu’elle sert à faire tourner sur la meule inférieure. La meule supérieure est appelée en arabe rekkab, « le cavalier », comme l’appelaient autrefois les Hébreux. Elle est percée au milieu d’un trou, dans lequel entre une tige de fer, fixée solidement à la pierre qui repose sur le sol. On jette le grain par le trou, à mesure qu’il est nécessaire. La meule supérieure est concave dans la partie qui s’adapte à la meule inférieure, laquelle, au contraire, est convexe. Celle-ci est posée sur le sol. Toutes les deux sont de forme ronde. Aujourd’hui, en Palestine, elles sont ordinairement l’une et l’autre en lave poreuse du Hauran. Cette pierre est préférée, à cause de sa légèreté qui rend le travail moins pénible. Quelquefois la meule inférieure est en matière plus dure. Le blé, grossièrement moulu, sort d’entre les deux pierres et tombe sur la toile au-dessus de laquelle le moulin est placé.]
FILVous ne recevrez point pour gage la meule inférieure ou supérieure du moulin, parce que celui qui vous l’offre vous engage sa propre vie.
LSGOn ne prendra point pour gage les deux meules, ni la meule de dessus ; car ce serait prendre pour gage la vie même.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAOn ne prendra pas en gage les deux meules, ni la meule de dessus : ce serait prendre en gage la vie même.
BPCOn ne prendra pas les deux meules ni la meule de dessous en gage, ce serait prendre en gage la vie elle-même.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGOn ne prendra point pour gage les deux meules, ni la meule de dessus ; car ce serait prendre pour gage la vie même.
CHUN’opprime pas le pauvre ni meule ne sera cautionnée : oui, ce serait cautionner l’être.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOn ne prendra pas en gage le moulin, ni même la meule de dessus, car ce serait prendre en gage la vie elle-même.
S21« On ne prendra pas en gage les deux pierres de meule de quelqu’un, ni celle de dessus, car ce serait prendre en gage sa vie même.
KJFPersonne ne prendra pour gage, ni la meule inférieure, ni la meule supérieure; car ce serait prendre pour gage la vie d’un homme.
LXXοὐκ ἐνεχυράσεις μύλον οὐδὲ ἐπιμύλιον ὅτι ψυχὴν οὗτος ἐνεχυράζει.
VULnon accipies loco pignoris inferiorem et superiorem molam quia animam suam adposuit tibi
BHSלֹא־יַחֲבֹ֥ל רֵחַ֖יִם וָרָ֑כֶב כִּי־נֶ֖פֶשׁ ה֥וּא חֹבֵֽל׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !