×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 21.17

Deutéronome 21.17 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 Deutéronome 21.17mais il reconnaîtra pour l’aîné le fils de celle qu’il n’aime pas, et lui donnera une double portion dans tout ce qu’il possède ; parce que c’est lui qui est le premier de ses enfants, et que le droit d’aînesse lui est dû.
David Martin - 1744Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra le fils de celle qui est haïe pour son premier-né, en lui donnant la portion de deux, de tout ce qui se trouvera lui appartenir ; car il est le commencement de sa vigueur ; le droit d’aînesse lui appartient.
Ostervald - 1811Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra le fils de celle qui est haïe pour le premier-né, en lui donnant une double portion de tout ce qui se trouvera lui appartenir ; car il est les prémices de sa vigueur ; le droit d’aînesse lui appartient.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra pour aîné le fils de celle qui est haïe pour lui donner une part double de tout ce qui s’y trouvera, car lui est la primeur de sa virilité, à lui est le droit d’aînesse.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869Deutéronome 21.17mais il devra reconnaître le premier-né, fils de l’épouse haïe, en lui donnant double part dans sa succession entière, car il est les prémices de sa vigueur, à lui appartiennent les droits de primogéniture.
Lausanne - 1872Deutéronome 21.17mais il reconnaîtra le premier-né, [quoique] fils de celle qui est haïe, pour lui donner double part dans tout ce qui se trouvera être à lui ; car c’est celui-là qui est le commencement de sa vigueur : le droit d’aînesse{Héb. droit de la primogéniture.} lui appartient.
Nouveau Testament Oltramare - 1874Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885Deutéronome 21.17mais il reconnaîtra pour premier-né le fils de celle qui est haïe, pour lui donner double portion de tout ce qui se trouvera être à lui ; car il est le commencement de sa vigueur, le droit d’aînesse lui appartient.
Nouveau Testament Stapfer - 1889Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899Deutéronome 21.17Il reconnaîtra comme premier-né le fils de celle qui est haïe pour lui donner une portion double de tout ce qui se trouvera lui appartenir ; car c’est lui qui est les prémices de sa vigueur : c’est à lui qu’est le droit d’aînesse.
Glaire et Vigouroux - 1902 Deutéronome 21.17mais il reconnaîtra pour l’aîné le fils de celle qu’il n’aime pas (femme odieuse), et lui donnera une portion double de tout ce qu’il possède ; parce que c’est lui qui est le premier de ses enfants, et que le droit d’aînesse lui est dû.
Bible Louis Claude Fillion - 1904 Deutéronome 21.17mais il reconnaîtra pour l’aîné le fils de celle qu’il n’aime pas, et lui donnera une portion double de tout ce qu’il posséde; parce que c’est lui qui est le premier de ses enfants, et que le droit d’aînesse lui est dû.
Louis Segond - 1910Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra pour premier-né le fils de celle qu’il n’aime pas, et lui donnera sur son bien une portion double ; car ce fils est les prémices de sa vigueur, le droit d’aînesse lui appartient.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra comme premier-né le fils de celle qui est haïe, et lui donnera sur tous ses biens une portion double ; car ce fils est les prémices de sa vigueur ; c’est à lui qu’appartient le droit d’aînesse.
Bible Pirot-Clamer - 1949 Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra le premier-né de celle qui n’est pas aimée en lui donnant une double part sur tous ses biens, car ce fils est les prémices de sa vigueur, c’est à lui qu’appartient le droit d’aînesse.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible André Chouraqui - 1985 Deutéronome 21.17Oui, il reconnaïtra pour aïné le fils de la haïe, pour lui donner double part de tout ce qui se trouvera chez lui. Oui, il est l’en-tête de sa virilité : à lui le droït d’aïnesse.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra pour premier-né le fils de celle qu’il n’aime pas, et lui donnera sur son bien une portion double ; car ce fils est les prémices de sa vigueur, le droit d’aînesse lui appartient.
Bible des Peuples - 1998 Deutéronome 21.17Il devra reconnaître comme aîné le fils de la mal-aimée, et il lui donnera une double part de son héritage: puisqu’il est le premier-né, le droit d’aînesse est à lui.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 Deutéronome 21.17C’est le fils aîné de la dédaignée qu’il doit reconnaître pour tel, lui attribuant une part double dans tout son avoir; car c’est lui qui est le premier fruit de sa force, à lui appartient le droit d’aînesse.
Segond 21 - 2007Deutéronome 21.17Il reconnaîtra au contraire comme premier-né le fils de celle qu’il n’aime pas et il lui donnera une double portion de son bien, car ce fils est le premier de ses enfants. Le droit d’aînesse lui appartient.
King James en Français - 2016 Deutéronome 21.17Mais il reconnaîtra le fils de la femme haïe pour le premier-né, en lui donnant une double portion de tout ce qu’il possède; car il est le commencement de sa vigueur; le droit d’aînesse lui appartient.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ Deutéronome 21.17ἀλλὰ τὸν πρωτότοκον υἱὸν τῆς μισουμένης ἐπιγνώσεται δοῦναι αὐτῷ διπλᾶ ἀπὸ πάντων ὧν ἂν εὑρεθῇ αὐτῷ ὅτι οὗτός ἐστιν ἀρχὴ τέκνων αὐτοῦ καὶ τούτῳ καθήκει τὰ πρωτοτόκια.
La Vulgate - 1454 Deutéronome 21.17sed filium odiosae agnoscet primogenitum dabitque ei de his quae habuerit cuncta duplicia iste est enim principium liberorum eius et huic debentur primogenita
Ancien testament hébreu - BHS (Biblia Hebraica Stuttgartensia) - 1967 Deutéronome 21.17כִּי֩ אֶת־הַבְּכֹ֨ר בֶּן־הַשְּׂנוּאָ֜ה יַכִּ֗יר לָ֤תֶת לֹו֙ פִּ֣י שְׁנַ֔יִם בְּכֹ֥ל אֲשֶׁר־יִמָּצֵ֖א לֹ֑ו כִּי־הוּא֙ רֵאשִׁ֣ית אֹנֹ֔ו לֹ֖ו מִשְׁפַּ֥ט הַבְּכֹרָֽה׃ ס
Nouveau testament grec SBL - 2010 Deutéronome 21.17Ce verset n’existe pas dans cette traduction !