×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 17.8

Deutéronome 17.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Deutéronome 17.8  Si une cause relative à un meurtre, à un différend, à une blessure, te paraît trop difficile à juger et fournit matière à contestation dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, choisira.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Deutéronome 17.8  Si une cause relative à un meurtre, à un différend, à une blessure, te paraît trop difficile à juger et fournit matière à contestation dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, choisira.

Segond 21

Deutéronome 17.8  « Si une cause relative à un meurtre, à un différend ou une blessure te paraît trop difficile à juger et fournit matière à contestation aux portes de ta ville, tu te lèveras et tu monteras à l’endroit que l’Éternel, ton Dieu, choisira.

Les autres versions

Bible Annotée

Deutéronome 17.8  S’il se présente une affaire trop difficile pour toi, un cas de meurtre ou de contestation ou de blessure, sujets de désaccord dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Éternel ton Dieu choisira,

John Nelson Darby

Deutéronome 17.8  Lorsqu’une affaire sera pour toi trop difficile à juger, entre sang et sang, entre cause et cause, et entre coup et coup, -des cas de dispute dans tes portes, alors tu te lèveras, et tu monteras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi ;

David Martin

Deutéronome 17.8  Quand une affaire te paraîtra trop difficile, pour juger entre meurtre et meurtre, entre cause et cause, entre plaie et plaie, qui sont des affaires de procès dans tes portes ; alors tu te lèveras, et tu monteras au lieu que l’Éternel ton Dieu aura choisi ;

Ostervald

Deutéronome 17.8  Quand une affaire sera trop difficile à juger pour toi, qu’il faille distinguer entre sang et sang, entre cause et cause, entre plaie et plaie, objets de contestation dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Éternel ton Dieu aura choisi ;

Lausanne

Deutéronome 17.8  Lorsque le jugement d’une affaire sera trop difficile pour toi, entre sang et sang, entre cause et cause, entre plaie et plaie, matières à procès dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, choisira ;

Vigouroux

Deutéronome 17.8  Lorsqu’il se trouvera une affaire embrouillée, et où il soit difficile de juger et de discerner entre le sang et le sang, entre une cause et une cause, entre la lèpre et la lèpre ; si tu vois que dans les assemblées qui se tiennent à tes portes les avis des juges sont partagés, va au lieu que le Seigneur ton Dieu aura choisi

Auguste Crampon

Deutéronome 17.8  Si une affaire relative à un meurtre, à une contestation, à une blessure, — objets de litiges dans tes portes, — te paraît trop difficile, tu te lèveras et tu monteras au lieu que Yahweh, ton Dieu, aura choisi.

Lemaistre de Sacy

Deutéronome 17.8  Lorsqu’il se trouvera une affaire embrouillée, et où il soit difficile de juger et de discerner entre le sang et le sang, entre une cause et une cause, entre la lèpre et la lèpre ; si vous voyez que dans les assemblées qui se tiennent à vos portes, les avis des juges soient partagés ; allez au lieu que le Seigneur, votre Dieu, aura choisi ;

Zadoc Kahn

Deutéronome 17.8  Si tu es impuissant à prononcer sur un cas judiciaire, sur une question de meurtre ou de droit civil, ou de blessure corporelle, sur un litige quelconque porté devant tes tribunaux, tu te rendras à l’endroit qu’aura choisi l’Éternel, ton Dieu;

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Deutéronome 17.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Deutéronome 17.8  כִּ֣י יִפָּלֵא֩ מִמְּךָ֙ דָבָ֜ר לַמִּשְׁפָּ֗ט בֵּֽין־דָּ֨ם׀ לְדָ֜ם בֵּֽין־דִּ֣ין לְדִ֗ין וּבֵ֥ין נֶ֨גַע֙ לָנֶ֔גַע דִּבְרֵ֥י רִיבֹ֖ת בִּשְׁעָרֶ֑יךָ וְקַמְתָּ֣ וְעָלִ֔יתָ אֶל־הַמָּקֹ֔ום אֲשֶׁ֥ר יִבְחַ֛ר יְהוָ֥ה אֱלֹהֶ֖יךָ בֹּֽו׃

La Vulgate

Deutéronome 17.8  si difficile et ambiguum apud te iudicium esse perspexeris inter sanguinem et sanguinem causam et causam lepram et non lepram et iudicum intra portas tuas videris verba variari surge et ascende ad locum quem elegerit Dominus Deus tuus