×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Galates 4.23

Galates 4.23 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.

Segond dite « à la Colombe »

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave fut engendré selon la chair, et celui de la femme libre en vertu de la promesse.

Nouvelle Bible Segond

Galates 4.23  Mais celui de la servante est né selon la chair, et celui de la femme libre du fait de la promesse.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.

Segond 21

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave est né par volonté humaine, et celui de la femme libre est le fruit de la promesse.

Les autres versions

Bible du Semeur

Galates 4.23  Le fils de l’esclave a été conçu de manière purement humaine. Alors que le fils de la femme libre a été donné à Abraham en vertu d’une promesse divine.

Traduction œcuménique de la Bible

Galates 4.23  mais le fils de la servante était né selon la chair, tandis que le fils de la femme libre l’était par l’effet de la promesse.

Bible de Jérusalem

Galates 4.23  mais celui de la servante est né selon la chair, celui de la femme libre en vertu de la promesse.

Bible Annotée

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave naquit selon la chair ; et celui de la femme libre, en vertu de la promesse.

John Nelson Darby

Galates 4.23  Mais celui qui naquit de la servante naquit selon la chair, et celui qui naquit de la femme libre naquit par la promesse.

David Martin

Galates 4.23  Mais celui qui était de la servante, naquit selon la chair ; et celui qui était de la [femme] libre, naquit par la promesse.

Osterwald

Galates 4.23  Mais celui de l’esclave naquit selon la chair ; et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.

Auguste Crampon

Galates 4.23  Mais le fils de la servante naquit selon la chair, et celui de la femme libre en vertu de la promesse.

Lemaistre de Sacy

Galates 4.23  Mais celui qui naquit de la servante, naquit selon la chair ; et celui qui naquit de la femme libre, naquit en vertu de la promesse de Dieu .

André Chouraqui

Galates 4.23  Or, celui de la servante est né selon la chair, et celui de la femme libre, de la promesse.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Galates 4.23  ἀλλ’ ὁ μὲν ἐκ τῆς παιδίσκης κατὰ σάρκα γεγέννηται, ὁ δὲ ἐκ τῆς ἐλευθέρας ⸀δι’ ἐπαγγελίας.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Galates 4.23  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !