×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Corinthiens 7.10

2 Corinthiens 7.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car la tristesse qui est selon Dieu, produit pour le salut une pénitence stable ; mais la tristesse de ce monde produit la mort.
MARPuisque la tristesse qui est selon Dieu, produit une repentance à salut, dont on ne se repent jamais ; mais la tristesse de ce monde produit la mort.
OSTCar la tristesse qui est selon Dieu, produit une repentance à salut, et dont on ne se repent jamais ; au lieu que la tristesse du monde produit la mort.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRcar la tristesse selon Dieu produit une repentance qui conduit à un salut qu’on ne regrette pas, tandis que la tristesse du monde produit la mort.
LAUCar la tristesse selon Dieu produit une conversion{Ou un changement de disposition.} à salut dont on ne se repent point ; mais la tristesse du monde produit la mort.
OLTLa tristesse selon Dieu produit une repentance qui conduit à un salut qu’on ne regrette point, au lieu que la tristesse du monde produit la mort.
DBYCar la tristesse qui est selon Dieu opère une repentance à salut dont on n’a pas de regret, mais la tristesse du monde opère la mort.
STALa tristesse selon Dieu produit une repentance qui conduit au salut et qu’on ne regrette jamais ; la tristesse selon le monde amène la mort.
BANCar la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut, dont on ne se repent jamais ; mais la tristesse du monde produit la mort.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar la tristesse qui est selon Dieu produit pour le salut une pénitence stable ; mais la tristesse du siècle produit la mort.[7.10 Voir 1 Pierre, 2, 19. — La tristesse selon Dieu, causée par l’amour de Dieu et de la Justice ; la tristesse du monde, causée par l’amour du monde et par des motifs humains. — Une pénitence stable, qu’on ne regrette pas : qui procure un éternel contentement. — La mort éternelle.]
FILCar la tristesse qui est selon Dieu produit pour le salut une pénitence stable; mais la tristesse du siècle produit la mort.
LSGEn effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.
SYNCar la tristesse selon Dieu produit une repentance qui conduit au salut, — et dont on ne se repent jamais, — tandis que la tristesse du monde produit la mort.
CRAEn effet, la tristesse selon Dieu produit un repentir salutaire, qu’on ne regrette jamais, au lieu que la tristesse du monde produit la mort.
BPCLa tristesse qui est selon Dieu, en effet, produit une repentance pour le salut qu’on ne regrette pas ; la tristesse du monde au contraire cause la mort.
TRILa tristesse selon Dieu produit en effet un repentir salutaire qu’on ne regrette pas ; la tristesse du monde, elle, produit la mort.
NEGEn effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.
CHUOui, la tristesse selon Elohîms provoque un retour vers le salut, que nul ne regrette : la tristesse de cet univers provoque la mort.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQuand la peine est selon Dieu, elle amène le repentir et produit une œuvre de salut qui ne se perdra pas; au contraire, si la peine est selon le monde, elle fait une œuvre de mort.
S21En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance qui conduit au salut et que l’on ne regrette jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.
KJFCar la tristesse fervente, produit une repentance au salut, et dont on ne se repent jamais; mais la tristesse du monde produit la mort.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULquae enim secundum Deum tristitia est paenitentiam in salutem stabilem operatur saeculi autem tristitia mortem operatur
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἡ γὰρ κατὰ θεὸν λύπη μετάνοιαν εἰς σωτηρίαν ἀμεταμέλητον ⸀ἐργάζεται· ἡ δὲ τοῦ κόσμου λύπη θάνατον κατεργάζεται.