×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Corinthiens 9.27

1 Corinthiens 9.27 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Corinthiens 9.27  Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.

Segond dite « à la Colombe »

1 Corinthiens 9.27  Au contraire, je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur, après avoir prêché aux autres, d’être moi-même disqualifié.

Nouvelle Bible Segond

1 Corinthiens 9.27  Au contraire, je malmène mon corps, je le traite comme un esclave, de peur qu’après avoir fait la proclamation pour les autres, je ne sois moi–même disqualifié.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Corinthiens 9.27  Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même désapprouvé après avoir prêché aux autres.

Segond 21

1 Corinthiens 9.27  Au contraire, je traite durement mon corps et je le discipline, de peur d’être moi-même disqualifié après avoir prêché aux autres.

Les autres versions

Bible du Semeur

1 Corinthiens 9.27  Je traite durement mon corps, je le maîtrise sévèrement, de peur qu’après avoir proclamé la Bonne Nouvelle aux autres, je ne me trouve moi-même disqualifié.

Traduction œcuménique de la Bible

1 Corinthiens 9.27  Mais je traite durement mon corps et le tiens assujetti, de peur qu’après avoir proclamé le message aux autres, je ne sois moi-même éliminé.

Bible de Jérusalem

1 Corinthiens 9.27  Je meurtris mon corps au contraire et le traîne en esclavage, de peur qu’après avoir servi de héraut pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié.

Bible Annotée

1 Corinthiens 9.27  mais je traite durement mon corps, et je le tiens assujetti ; de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé.

John Nelson Darby

1 Corinthiens 9.27  mais je mortifie mon corps et je l’asservis, de peur qu’après avoir prêché à d’autres, je ne sois moi-même réprouvé.

David Martin

1 Corinthiens 9.27  Mais je mortifie mon corps, et je me le soumets ; de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois trouvé moi-même en quelque sorte non recevable.

Osterwald

1 Corinthiens 9.27  Mais je traite durement mon corps, et je le tiens assujetti, de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé.

Auguste Crampon

1 Corinthiens 9.27  Mais je traite durement mon corps et je le tiens en servitude, de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même réprouvé.

Lemaistre de Sacy

1 Corinthiens 9.27  mais je traite rudement mon corps, et je le réduis en servitude ; de peur qu’ayant prêché aux autres, je ne sois réprouvé moi-même.

André Chouraqui

1 Corinthiens 9.27  Mais je malmène mon corps et le traite en serf, de peur qu’après avoir appelà les autres je ne sois moi-même disqualifié.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Corinthiens 9.27  ἀλλὰ ὑπωπιάζω μου τὸ σῶμα καὶ δουλαγωγῶ, μή πως ἄλλοις κηρύξας αὐτὸς ἀδόκιμος γένωμαι.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Corinthiens 9.27  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

1 Corinthiens 9.27  I discipline my body like an athlete, training it to do what it should. Otherwise, I fear that after preaching to others I myself might be disqualified.