×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Romains 12.3

Romains 12.3 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Je vous exhorte donc, vous tous, selon le ministère qui m’a été donné par grâce, de ne vous point élever au delà de ce que vous devez, dans les sentiments que vous avez de vous-mêmes ; mais de vous tenir dans les bornes de la modération, selon la mesure du don de la foi que Dieu a départie à chacun de vous.
MAROr par la grâce qui m’est donnée je dis à chacun d’entre vous, que nul ne présume d’être plus sage qu’il ne faut ; mais que chacun pense modestement de soi-même, selon que Dieu a départi à chacun la mesure de la foi.
OSTOr, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun d’entre vous, de n’avoir pas de lui-même une plus haute opinion qu’il ne doit, mais d’avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à chacun.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRCar, par la grâce qui m’a été donnée, j’invite chacun de vous à ne point nourrir des sentiments qui dépassent ceux qu’il faut avoir, mais à être animé de sentiments convenables, proportionnés à la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
LAUCar, par l’effet de la grâce qui m’a été donnée, je dis à tous ceux qui sont parmi vous de ne pas élever leurs pensées au-delà de ce qu’il faut penser ; mais de penser à penser sainement, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
OLTJe dis à chacun de vous, en vertu de la grâce qui m’a été donnée, de ne pas avoir une opinion trop avantageuse de soi-même, mais de s’appliquer à avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a départie.
DBYCar, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de ceux qui sont parmi vous de ne pas avoir une haute pensée de lui-même, au-dessus de celle qu’il convient d’avoir, mais de penser de manière à avoir de saines pensées, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
STAAinsi je vous dis à tous, m’autorisant de la grâce qui m’a été accordée, de ne pas vous exagérer votre valeur, mais de rester dans les limites d’une juste appréciation, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a départie ;
BANEn effet, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à quiconque se trouve parmi vous de n’avoir pas de lui-même une plus haute opinion qu’il ne doit ; mais d’avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a départie.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar je dis par la grâce qui m’a été donnée, à tous ceux qui sont parmi vous, de n’avoir pas d’eux-mêmes une meilleure opinion qu’ils ne doivent (sages qu’il ne le faut), mais d’avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à chacun.[12.3 Voir 1 Corinthiens, 12, 11 ; Ephésiens, 4, 7.]
FILCar je dis par la grâce qui m’a été donnée, à tous ceux qui sont parmi vous, de n’avoir pas d’eux-mêmes une meilleure opinion qu’ils ne doivent, mais d’avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à hacun.
LSGPar la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
SYNEn vertu de la grâce qui m’a été donnée, je recommande donc à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une plus haute opinion qu’il ne doit, mais d’avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à chacun.
CRAEn vertu de la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas s’estimer plus qu’il ne faut ; mais d’avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de la foi que Dieu lui a départie.
BPCJe demande en vertu de la grâce qui m’a été donnée, à chacun d’entre vous, de ne pas s’estimer plus qu’il ne convient, mais d’avoir des sentiments de juste modération, conformes pour chacun à la mesure de foi que Dieu lui a départie.
JERAu nom de la grâce qui m’a été donnée, je le dis à tous et à chacun : ne vous surestimez pas plus qu’il ne faut vous estimer, mais gardez de vous une sage estime, chacun selon le degré de foi que Dieu lui a départi.
TRIJe vous le dis à chacun de vous, en vertu de la grâce qui m’a été donnée : ne soyez pas plus raisonnables qu’il ne faut être raisonnable, mais soyez raisonnables de manière à demeurer raisonnables, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée en partage.
NEGPar la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
CHUOui, par le chérissement qui m’a été donné, je dis à chacun de vous de ne pas s’exalter en pensée plus qu’il ne convient, mais de penser avec sagesse, selon la mesure d’adhérence départie à chacun par Elohîms.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAvec la grâce que j’ai reçue, je peux dire à chacun et à tous: ayez de l’initiative mais n’exagérez pas; que chacun fasse usage, mais avec sagesse, des dons de la foi qu’il a reçus de Dieu.
S21Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas avoir une trop haute opinion de lui-même, mais de garder des sentiments modestes, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée.
KJFCar par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun d’entre vous, de ne pas avoir de lui-même une plus haute opinion qu’il pense avoir, mais de penser de manière modérée, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULdico enim per gratiam quae data est mihi omnibus qui sunt inter vos non plus sapere quam oportet sapere sed sapere ad sobrietatem unicuique sicut Deus divisit mensuram fidei
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΛέγω γὰρ διὰ τῆς χάριτος τῆς δοθείσης μοι παντὶ τῷ ὄντι ἐν ὑμῖν μὴ ὑπερφρονεῖν παρ’ ὃ δεῖ φρονεῖν, ἀλλὰ φρονεῖν εἰς τὸ σωφρονεῖν, ἑκάστῳ ὡς ὁ θεὸς ἐμέρισεν μέτρον πίστεως.