×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Romains 11.25

Romains 11.25 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car je ne veux pas, mes frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez point sages à vos propres yeux ; qui est, qu’une partie des Juifs est tombée dans l’aveuglement, jusqu’à ce que la multitude des nations soit entrée dans l’Église  ;
MARCar mes frères, je ne veux pas que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous en fassiez pas accroire, c’est qu’il est arrivé de l’endurcissement en Israël dans une partie, jusqu’à ce que la plénitude des Gentils soit entrée ;
OSTCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux ; c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que toute la multitude des Gentils soit entrée dans l’Église.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRCar je ne veux pas que vous ignoriez, frères, le mystère que voici, afin que vous ne vous complaisiez pas dans vos propres pensées : c’est que l’endurcissement s’est partiellement emparé d’Israël, jusques à ce que tout l’ensemble des Gentils soit entré ;
LAUCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère-ci, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux ; c’est qu’un endurcissement partiel est arrivé à Israël jusqu’à ce que la plénitude des nations soit entrée.
OLTEn effet, je ne veux pas, mes frères, que vous ignoriez ce mystère-ci, afin que vous n’ayez pas une haute opinion de vous-mêmes: c’est que l’aveuglement qui s’est emparé d’une partie d’Israël, durera jusqu’à ce que la masse des Gentils soit entrée;
DBYje ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère-ci, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c’est qu’un endurcissement partiel est arrivé à Israël jusqu’à ce que la plénitude des nations soit entrée ;
STAPour que vous ne preniez pas de vous-mêmes une trop haute opinion, frères, je ne veux pas vous laisser ignorer une chose restée jusqu’ici secrète : l’aveuglement d’une partie d’Israël durera jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée dans l’Église
BANCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c’est que l’endurcissement a atteint une partie d’Israël jusqu’à ce que la plénitude des gentils soit entrée ;
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar je ne veux pas, mes frères, que vous ignoriez ce mystère (afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux) : c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’aveuglement, jusqu’à ce que la plénitude des païens (gentils) soit entrée
FILCar je ne veux pas, mes frères, que vous ignoriez ce mystère (afin que vous ne soyez point sages à vos propres yeux): c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’aveuglement, jusqu’à ce que la plénitude des païens soit entrée,
LSGCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.
SYNEn effet, je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, de peur que vous ne présumiez trop de votre sagesse : c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que toute la multitude des Païens soit entrée ;
CRACar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’aveuglement jusqu’à ce que la masse des Gentils soit entrée.
BPCJe ne veux pas, mes frères, que vous ignoriez ce mystère, de peur que vous ne vous preniez vous-mêmes pour des sages : Israël s’est trouvé en partie frappé d’endurcissement jusqu’à la venue de l’ensemble des Gentils ;
JERCar je ne veux pas, frères, vous laisser ignorer ce mystère, de peur que vous ne vous complaisiez en votre sagesse : une partie d’Israël s’est endurcie jusqu’à ce que soit entrée la totalité des païens,
TRICar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, de peur que vous ne vous preniez pour des sages : c’est un endurcissement partiel qui est arrivé à Israël, jusqu’à ce que soit entrée la plénitude des nations.
NEGCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages : une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.
CHUCar je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, pour que vous ne soyez pas sages à vos yeux : l’endurcissement est venu en partie pour Israël jusqu’à ce que la plénitude des nations soit entrée.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPFrères, je veux que vous compreniez ce mystère au lieu d’être trop sûrs de vous-mêmes. Une partie d’Israël restera dans son aveuglement jusqu’à ce que l’ensemble des nations soit entré,
S21En effet, je ne veux pas, frères et sœurs, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous preniez pas pour des sages : une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement jusqu’à ce que l’ensemble des non-Juifs soit entré.
KJFCar je ne veux pas, frères, que vous soyez ignorants de ce mystère, à moins que vous soyez sages à votre propre suffisance; cet aveuglement est arrivé en partie à Israël jusqu’à ce que la plénitude des Gentils soit entrée.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULnolo enim vos ignorare fratres mysterium hoc ut non sitis vobis ipsis sapientes quia caecitas ex parte contigit in Israhel donec plenitudo gentium intraret
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΟὐ γὰρ θέλω ὑμᾶς ἀγνοεῖν, ἀδελφοί, τὸ μυστήριον τοῦτο, ἵνα μὴ ⸀ἦτε ἑαυτοῖς φρόνιμοι, ὅτι πώρωσις ἀπὸ μέρους τῷ Ἰσραὴλ γέγονεν ἄχρι οὗ τὸ πλήρωμα τῶν ἐθνῶν εἰσέλθῃ,