Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 5.15

Actes 5.15 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC les apôtres, dis-je, faisaient beaucoup de miracles ; de sorte qu’on apportait les malades dans les rues, et qu’on les mettait sur des lits et sur des paillasses, afin que lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux, et qu’ils fussent délivrés de leurs maladies.
MAREt on apportait les malades dans les rues, et on les mettait sur de petits lits et sur des couchettes, afin que quand Pierre viendrait, au moins son ombre passât sur quelqu’un d’eux.
OSTEn sorte qu’on apportait les malades dans les rues, et on les mettait sur des lits et sur des grabats, afin que quand Pierre viendrait, son ombre du moins couvrît quelques-uns d’entre eux.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRen sorte que l’on apportait les malades même dans les rues, et qu’on les plaçait sur des couchettes et des grabats, afin que, au passage de Pierre, son ombre tout au moins couvrît quelqu’un d’eux.
LAUen sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les mettait sur des lits et des couchettes, afin que, Pierre venant, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’entre eux.
OLTen sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur de petits lits et sur des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrit quelqu’un d’eux.
DBYde sorte qu’on apportait les infirmes dehors dans les rues, et qu’on les mettait sur de petits lits et sur des couchettes, afin que, quand Pierre viendrait, au moins son ombre passât sur quelqu’un d’eux.
STAc’était au point qu’on portait les malades jusque dans les rues, qu’on les déposait sur de petits lits et sur des grabats afin que, Pierre venant à passer, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.
BANen sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur de petits lits et sur des couchettes, afin que, Pierre venant à passer, son ombre du moins couvrît quelqu’un d’entre eux.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGau point qu’on apportait les malades dans les rues, et qu’on les mettait sur des lits et des grabats, afin que, Pierre venant à passer, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux, et qu’ils fussent délivrés de leurs infirmités.
FILau point qu’on apportait les malades dans les rues, et qu’on les mettait sur des lits et des grabats, afin que, Pierre venant à passer, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux, et qu’ils fussent délivrés de leurs infirmités.
LSGen sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.
SYNau point qu’on apportait les malades dans les rues ; puis on les mettait sur de petits lits ou sur des grabats, afin qu’au moment où Pierre viendrait à passer, son ombre du moins en couvrît quelques-uns.
CRAen sorte qu’on apportait les malades dans les rues, et qu’on les plaçait sur des lits ou des nattes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’entre eux.
BPCen sorte qu’on apportait les malades sur les places même et qu’on les mettait sur des couchettes et des grabats, afin que lors du passage de Pierre, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’entre eux.
JERà tel point qu’on allait jusqu’à transporter les malades dans les rues et les déposer là sur des lits et des grabats, afin que tout au moins l’ombre de Pierre, à son passage, couvrît l’un d’eux.
TRIEn sorte qu’on conduisait les malades sur les places et qu’on les mettait sur des lits et des grabats, pour qu’au passage de Pierre son ombre au moins couvrit quelqu’un d’entre eux.
NEGde sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins en couvre quelques-uns.
CHUIls font sortir les infirmes sur les places et les mettent sur des civières et des grabats pour que Petros en venant, au moins de son ombre, obombre l’un d’eux.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOn allait jusqu’à amener les malades à la rue, on les déposait sur des lits ou des civières là où Pierre allait passer, pour que son ombre au moins fasse effet sur l’un d’eux.
S21On en venait à sortir les malades dans les rues et à les placer sur des civières et des brancards afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvre l’un d’eux.
KJFSi bien qu’on amenait les malades dans les rues, et on les plaçait sur des lits et des civières, afin qu’au moins l’ombre de Pierre passant, puisse couvrir quelques-uns d’entre eux.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULita ut in plateas eicerent infirmos et ponerent in lectulis et grabattis ut veniente Petro saltim umbra illius obumbraret quemquam eorum
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὥστε ⸂καὶ εἰς⸃ τὰς πλατείας ἐκφέρειν τοὺς ἀσθενεῖς καὶ τιθέναι ἐπὶ ⸀κλιναρίων καὶ κραβάττων, ἵνα ἐρχομένου Πέτρου κἂν ἡ σκιὰ ⸀ἐπισκιάσῃ τινὶ αὐτῶν.