×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 9.8

Jean 9.8 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jean 9.8  Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ?

Segond dite « à la Colombe »

Jean 9.8  Ses voisins, et ceux qui auparavant avaient vu qu’il était un mendiant, disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait

Nouvelle Bible Segond

Jean 9.8  Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient vu mendiant disaient : N’est–ce pas là celui qui était assis à mendier ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jean 9.8  Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ?

Segond 21

Jean 9.8  Ses voisins et ceux qui l’avaient vu mendier auparavant disaient : « N’est-ce pas celui qui se tenait assis et qui mendiait ? »

Les autres versions

Bible du Semeur

Jean 9.8  Ses voisins et ceux qui avaient l’habitude de le voir mendier dirent : - Cet homme, n’est-ce pas celui qui était toujours assis en train de mendier ?

Traduction œcuménique de la Bible

Jean 9.8  Les gens du voisinage et ceux qui auparavant avaient l’habitude de le voir — car c’était un mendiant — disaient : « N’est-ce pas celui qui était assis à mendier ? »

Bible de Jérusalem

Jean 9.8  Les voisins et ceux qui étaient habitués à le voir auparavant, car c’était un mendiant, dirent alors : "N’est-ce pas celui qui se tenait assis à mendier ?"

Bible Annotée

Jean 9.8  Les voisins donc et ceux qui auparavant voyaient qu’il était mendiant, disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ?

John Nelson Darby

Jean 9.8  Les voisins donc, et ceux qui, l’ayant vu auparavant, savaient qu’il était mendiant, dirent : N’est-ce pas celui qui était assis et qui mendiait ?

David Martin

Jean 9.8  Or les voisins, et ceux qui auparavant avaient vu qu’il était aveugle, disaient : n’est-ce pas celui qui était assis, et qui mendiait ?

Osterwald

Jean 9.8  Or, les voisins et ceux qui avaient vu auparavant qu’il était aveugle, disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis, et qui demandait l’aumône ?

Auguste Crampon

Jean 9.8  Les voisins, et ceux qui l’avaient vu auparavant demander l’aumône, disaient : « N’est-ce pas là celui qui était assis et mendiait ? »

Lemaistre de Sacy

Jean 9.8  Ses voisins, et ceux qui l’avaient vu auparavant demander l’aumône, disaient : N’est-ce pas là celui qui était assis, et qui demandait l’aumône ? Les uns répondaient : c’est lui.

André Chouraqui

Jean 9.8  Ses voisins, et ceux qui le voyaient mendier auparavant, disent : « N’est-ce pas celui qui était assis et mendiait ? »

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jean 9.8  οἱ οὖν γείτονες καὶ οἱ θεωροῦντες αὐτὸν τὸ πρότερον ὅτι ⸀προσαίτης ἦν ἔλεγον· Οὐχ οὗτός ἐστιν ὁ καθήμενος καὶ προσαιτῶν;

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jean 9.8  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Jean 9.8  His neighbors and others who knew him as a blind beggar asked each other, "Is this the same man— that beggar?"