×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 17.12

Jean 17.12 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’écriture fût accomplie.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux [dans le monde], je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture soit accomplie.

Segond 21

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux [dans le monde], je les gardais en ton nom. J’ai protégé ceux que tu m’as donnés et aucun d’eux ne s’est perdu, à part le fils de perdition afin que l’Écriture soit accomplie.

Les autres versions

Bible Annotée

Jean 17.12  Quand j’étais avec eux, c’est moi qui les gardais en ton nom ; ceux que tu m’as donnés, j’ai veillé sur eux, et aucun d’eux ne s’est perdu, si ce n’est le fils de la perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

John Nelson Darby

Jean 17.12  Quand j’étais avec eux, moi je les gardais en ton nom ; j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’entre eux n’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’écriture fût accomplie.

David Martin

Jean 17.12  Quand j’étais avec eux au monde, je les gardais en ton Nom ; j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et pas un d’eux n’est péri, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.

Ostervald

Jean 17.12  Pendant que j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

Lausanne

Jean 17.12  Quand j’étais avec eux dans le monde, je les conservais en ton nom ; j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux n’a péri, si ce n’est le fils de la perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

Vigouroux

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux, je les gardais en votre nom. Ceux que vous m’avez donnés, je les ai gardés, et aucun d’eux ne s’est perdu, si ce n’est le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.[17.12 Voir Jean, 18, 9 ; Psaumes, 108, 8. — Le fils de la perdition ; hébraïsme, pour : celui qui aime, qui recherche la perdition. Judas, en effet, s’est perdu volontairement par sa propre malice et par l’abus qu’il a fait de tous les services qu’il pouvait tirer de la présence du Sauveur, de ses instructions et de ses miracles, pour s’affermir dans la foi et dans la charité, comme les autres apôtres. Comparer à une locution semblable à Luc, 16, 8.]

Auguste Crampon

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux, je les conservais dans votre nom. J’ai gardé ceux que vous m’avez donnés, et pas un d’eux ne s’est perdu, hormis le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

Lemaistre de Sacy

Jean 17.12  Lorsque j’étais avec eux, je les conservais en votre nom. J’ai conservé ceux que vous m’avez donnés, et nul d’eux ne s’est perdu : il n’y a eu de perdu que celui qui était enfant de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

Zadoc Kahn

Jean 17.12  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jean 17.12  ὅτε ἤμην μετ’ ⸀αὐτῶν ἐγὼ ἐτήρουν αὐτοὺς ἐν τῷ ὀνόματί σου ⸀ᾧ δέδωκάς μοι, ⸀καὶ ἐφύλαξα, καὶ οὐδεὶς ἐξ αὐτῶν ἀπώλετο εἰ μὴ ὁ υἱὸς τῆς ἀπωλείας, ἵνα ἡ γραφὴ πληρωθῇ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jean 17.12  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Jean 17.12  cum essem cum eis ego servabam eos in nomine tuo quos dedisti mihi custodivi et nemo ex his perivit nisi filius perditionis ut scriptura impleatur