×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 7.37

Luc 7.37 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGLuc 7.37Or voici, il y avoit une femme de la ville qui avoit esté de mauvaise vie, laquelle ayant connu qu’il estoit à table en la maison du Pharisien, apporta une boite d’oignement:
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Luc 7.37En même temps une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant su qu’il était à table chez ce pharisien, y vint avec un vase d’albâtre, plein d’huile de parfum ;
David Martin - 1744 - MARLuc 7.37Et voici, il y avait dans la ville une femme de mauvaise vie, qui ayant su que [Jésus] était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d’albâtre plein d’une huile odoriférante.
Ostervald - 1811 - OSTLuc 7.37Et une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, y apporta un vase d’albâtre, plein de parfum.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHLuc 7.37Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMLuc 7.37Et voilà qu’une femme de la ville, qui vivoit dans le péché, ayant su qu’il étoit à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum :
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRLuc 7.37Et voici, il y avait une femme qui menait dans la ville une mauvaise vie, et ayant appris qu’il était à table dans la maison du pharisien, elle apporta une fiole d’albâtre pleine de parfum,
Bible de Lausanne - 1872 - LAULuc 7.37Et voici qu’une femme de la ville qui était pécheresse, sachant qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTLuc 7.37Alors une femme qui menait une vie déréglée dans la ville, apprenant que Jésus était à table dans la maison de ce pharisien, apporta un flacon d’albâtre plein de parfum;
John Nelson Darby - 1885 - DBYLuc 7.37Et voici, une femme dans la ville, qui était une pécheresse, et qui savait qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STALuc 7.37Or, une femme de la ville qui vivait dans le péché, ayant appris qu’il était à table dans la maison de ce Pharisien, apporta un vase d’albâtre rempli de parfum.
Bible Annotée - 1899 - BANLuc 7.37Et voici, une femme de la ville, qui était pécheresse, ayant appris qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKLuc 7.37Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGLuc 7.37Et voici qu’une femme, qui était une pécheresse dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre rempli de parfum ;[7.37 Voir Matthieu, 26, 7 ; Marc, 14, 3 ; Jean, 12, 3. — Une femme. Marie-Madeleine. Voir Matthieu, 27, 56.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILLuc 7.37Et voici qu’une femme, qui était une pécheresse dans la ville, ayant su qu’Il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre rempli de parfum;
Louis Segond - 1910 - LSGLuc 7.37Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum,
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNLuc 7.37Or, voici qu’une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant appris qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum.
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRALuc 7.37Et voici qu’une femme qui menait dans la ville une vie déréglée, ayant su qu’il était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCLuc 7.37Survint alors une femme, qui était, au su de la ville, une pécheresse. Ayant appris qu’il était à table dans la maison du pharisien, elle avait apporté un vase d’albâtre rempli de parfum,
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRILuc 7.37Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Et, ayant su qu’il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un flacon de parfum.
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGLuc 7.37Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum,
Bible André Chouraqui - 1985 - CHULuc 7.37Et voici une femme. C’est une fauteuse de la ville. Elle sait qu’il s’est étendu dans la maison du Paroush. Elle apporte un flacon d’albâtre plein de parfum.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCLuc 7.37Et voici une femme qui était dans la ville une pécheresse. Elle a appris qu’il s’est étendu dans la maison du pharisien. Elle a eu soin d’apporter un flacon d’albâtre, plein de parfum.
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRELuc 7.37et voici qu’il y avait une femme dans la ville [elle était] en faute et elle a appris qu’il est étendu [pour manger] dans la maison du parousch et elle a pris un vase d’huile parfumée
Bible des Peuples - 1998 - BDPLuc 7.37Or dans cette ville il y avait une femme connue comme pécheresse. Sachant que Jésus était à table dans la maison du Pharisien, elle se procura un vase précieux rempli de parfum.
Segond 21 - 2007 - S21Luc 7.37Une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville apprit qu’il était à table dans la maison du pharisien. Elle apporta un vase plein de parfum
King James en Français - 2016 - KJFLuc 7.37Et voici une femme dans la ville, qui était une pécheresse, quand elle sut que Jésus était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de baume.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXLuc 7.37Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
La Vulgate - 1454 - VULLuc 7.37et ecce mulier quae erat in civitate peccatrix ut cognovit quod accubuit in domo Pharisaei adtulit alabastrum unguenti
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSLuc 7.37Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTLuc 7.37καὶ ἰδοὺ γυνὴ ⸂ἥτις ἦν ἐν τῇ πόλει⸃ ἁμαρτωλός, ⸀καὶ ἐπιγνοῦσα ὅτι ⸀κατάκειται ἐν τῇ οἰκίᾳ τοῦ Φαρισαίου, κομίσασα ἀλάβαστρον μύρου