×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 7.37

Luc 7.37 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 7.37  Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum,

Segond dite « à la Colombe »

Luc 7.37  Et voici qu’une femme pécheresse, qui était dans la ville, sut qu’il était à table dans la maison du Pharisien ; elle apporta un vase d’albâtre plein de parfu.

Nouvelle Bible Segond

Luc 7.37  Or une femme, une pécheresse de la ville, sut qu’il était à table chez le pharisien ; elle apporta un flacon d’albâtre plein de parfum

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 7.37  Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum,

Segond 21

Luc 7.37  Une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville apprit qu’il était à table dans la maison du pharisien. Elle apporta un vase plein de parfum

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 7.37  Survint une femme connue dans la ville pour sa vie dissolue. Comme elle avait appris que Jésus mangeait chez le pharisien, elle avait apporté un flacon d’albâtre rempli de parfum.

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 7.37  Survint une femme de la ville qui était pécheresse ; elle avait appris qu’il était à table dans la maison du Pharisien. Apportant un flacon de parfum en albâtre

Bible de Jérusalem

Luc 7.37  Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu’il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum.

Bible Annotée

Luc 7.37  Et voici, une femme de la ville, qui était pécheresse, ayant appris qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;

John Nelson Darby

Luc 7.37  Et voici, une femme dans la ville, qui était une pécheresse, et qui savait qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;

David Martin

Luc 7.37  Et voici, il y avait dans la ville une femme de mauvaise vie, qui ayant su que [Jésus] était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d’albâtre plein d’une huile odoriférante.

Osterwald

Luc 7.37  Et une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, y apporta un vase d’albâtre, plein de parfum.

Auguste Crampon

Luc 7.37  Et voici qu’une femme qui menait dans la ville une vie déréglée, ayant su qu’il était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ;

Lemaistre de Sacy

Luc 7.37  En même temps une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant su qu’il était à table chez ce pharisien, y vint avec un vase d’albâtre, plein d’huile de parfum ;

André Chouraqui

Luc 7.37  Et voici une femme. C’est une fauteuse de la ville. Elle sait qu’il s’est étendu dans la maison du Paroush. Elle apporte un flacon d’albâtre plein de parfum.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 7.37  καὶ ἰδοὺ γυνὴ ⸂ἥτις ἦν ἐν τῇ πόλει⸃ ἁμαρτωλός, ⸀καὶ ἐπιγνοῦσα ὅτι ⸀κατάκειται ἐν τῇ οἰκίᾳ τοῦ Φαρισαίου, κομίσασα ἀλάβαστρον μύρου

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 7.37  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 7.37  A certain immoral woman heard he was there and brought a beautiful jar filled with expensive perfume.