×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 20.28

Luc 20.28 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Maître ! lui dirent-ils, Moïse nous a laissé cette ordonnance par écrit : Si le frère de quelqu’un étant marié, meurt sans laisser d’enfants, son frère sera obligé d’épouser sa veuve, pour susciter des enfants à son frère mort.
MARDisant : Maître, Moïse nous a laissé par écrit, que si le frère de quelqu’un est mort ayant une femme, et qu’il soit mort sans enfants, son frère prenne sa femme, et qu’il suscite des enfants à son frère.
OSTMaître, Moïse nous a prescrit, que si le frère de quelqu’un est mort ayant une femme et qu’il soit mort sans enfants, son frère prenne sa femme et suscite lignée à son frère.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMDisant : Maître, Moyse a écrit pour nous cette ordonnance, que si un homme, ayant une femme, meurt sans laisser d’enfants, son frère prenne sa femme, et suscite des enfants à son frère.
PGR« Maître, Moïse nous a prescrit que, si le frère de quelqu’un vient à mourir en ayant une femme, et qu’il soit sans enfant, son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
LAUDocteur, Moïse a écrit pour nous : « Si le frère de quelqu’un meurt, ayant une femme, et qu’il soit mort sans enfants, que son frère prenne la femme et suscite une postérité{Grec semence.} à son frère. »
OLT«Maître, Moïse nous a donné cette loi: «Si un frère marié meurt, et meurt sans enfants, que son frère épouse sa femme et suscite lignée à son frère.»
DBYMaître, Moïse nous a écrit, que si le frère de quelqu’un meurt, ayant une femme, et qu’il meure sans enfants, son frère prenne la femme et suscite de la postérité à son frère.
STA« Maître, dirent-ils, voici ce que Moïse nous a prescrit : « Si le frère de quelqu’un meurt laissant une femme sans enfants, celui-ci devra épouser la veuve, pour susciter à son frère une postérité. »
BANMaître, Moïse nous a prescrit que si le frère de quelqu’un vient à mourir ayant une femme et qu’il soit sans enfants, son frère prenne la femme et suscite postérité à son frère.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGen disant : Maître, Moïse a écrit pour nous : Si le frère de quelqu’un, ayant une femme, meurt sans laisser d’enfants, son frère épousera sa femme, et suscitera une postérité à son frère.[20.28 Voir Deutéronome, 25, 5.]
FILen disant: Maître, Moïse a écrit pour nous: Si le frère de quelqu’un, ayant une femme, meurt sans laisser d’enfants, son frère épousera sa femme, et suscitera une postérité à son frère.
LSGMaître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu’un meurt, ayant une femme sans avoir d’enfants, son frère épousera la femme, et suscitera une postérité à son frère.
SYNMaître, Moïse nous a donné cette loi : « Si un homme a un frère marié venant à mourir sans enfants, il épousera la veuve et suscitera une postérité à son frère »
CRA" Maître, lui dirent-ils, Moïse nous a donné cette loi : Si un homme, ayant une femme, meurt sans laisser d’enfants, que son frère prenne sa femme, et suscite des enfants à son frère.
BPC“Maître, Moïse nous a prescrit, Si le frère de quelqu’un meurt ayant une femme, et qu’il soit sans enfant, que son frère prenne sa femme et suscite une postérité à son frère.
JERen disant : "Maître, Moïse a écrit pour nous : Si quelqu’un a un frère marié qui meurt sans avoir d’enfant, que son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
TRIl’interrogèrent en disant : “Maître, Moïse a écrit pour nous : Si le frère de quelqu’un vient à mourir, ayant femme et qu’il soit sans enfant, il faut que son frère prenne la femme et suscite une descendance à son frère.
NEGMaître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu’un meurt, ayant une femme sans avoir d’enfants, son frère épousera la femme, et suscitera une postérité à son frère.
CHUet disent : « Rabbi, Moshè a écrit pour nous : ‹ Si le frère de quelqu’un meurt, ayant femme, et qu’il soit sans enfant, son frère doit prendre sa femme et susciter une semence à son frère. ›
JDCIls l’interrogent en disant : « Maître, Moïse a écrit pour nous : "Si le frère de quelqu’un meurt, ayant femme, et qu’il soit sans enfant, que son frère prenne la femme et suscite une semence à son frère."
TREet ils lui ont dit rabbi c’est môscheh qui l’a écrit pour nous si d’un homme le frère vient à mourir alors qu’il est en possession d’une femme et si celui-ci est sans enfant il faut qu’il prenne son frère la femme [du mort] et qu’il suscite une semence à son frère
BDPet ils lui posèrent cette question: "Maître, Moïse nous a mis ceci dans l’Écriture: Si un homme marié meurt sans enfants, son frère doit prendre la veuve et donner ainsi une descendance à celui qui est mort.
S21« Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si un homme marié meurt sans avoir d’enfants, son frère épousera la veuve et donnera une descendance à son frère.
KJFDisant: Maître, Moïse nous a écrit, que si le frère d’un homme meurt, ayant une femme et qu’il meure sans enfants, son frère doit prendre sa femme et susciter une semence à son frère.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULdicentes magister Moses scripsit nobis si frater alicuius mortuus fuerit habens uxorem et hic sine filiis fuerit ut accipiat eam frater eius uxorem et suscitet semen fratri suo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTλέγοντες· Διδάσκαλε, Μωϋσῆς ἔγραψεν ἡμῖν, ἐάν τινος ἀδελφὸς ἀποθάνῃ ἔχων γυναῖκα, καὶ οὗτος ἄτεκνος ⸀ᾖ, ἵνα λάβῃ ὁ ἀδελφὸς αὐτοῦ τὴν γυναῖκα καὶ ἐξαναστήσῃ σπέρμα τῷ ἀδελφῷ αὐτοῦ.