×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 20.13

Luc 20.13 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 20.13  Le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être auront-ils pour lui du respect.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 20.13  Le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé, peut-être le respecteront-ils.

Nouvelle Bible Segond

Luc 20.13  Le maître de la vigne dit : « Que vais–je faire ? Je vais envoyer mon fils bien–aimé ; peut–être le respecteront–ils ! »

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 20.13  Le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être auront-ils pour lui du respect.

Segond 21

Luc 20.13  Le maître de la vigne se dit alors : ‹ Que faire ? J’enverrai mon fils bien-aimé, peut-être [en le voyant] auront-ils du respect pour lui. ›

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 20.13  Le propriétaire du vignoble se dit alors : Que faire ? Je leur enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être auront-ils du respect pour lui.

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 20.13  Le maître de la vigne se dit alors : “Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé. Lui, ils vont bien le respecter.”

Bible de Jérusalem

Luc 20.13  Le maître de la vigne se dit alors : Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé ; peut-être respecteront-ils celui-là.

Bible Annotée

Luc 20.13  Et le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; lui peut-être, ils le respecteront.

John Nelson Darby

Luc 20.13  Et le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être que, quand ils verront celui-ci, ils le respecteront.

David Martin

Luc 20.13  Alors le seigneur de la vigne dit : que ferai-je ? j’y enverrai mon fils, le bien aimé ; peut-être que quand ils le verront, ils le respecteront.

Osterwald

Luc 20.13  Le maître de la vigne dit alors : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être qu’en le voyant ils le respecteront.

Auguste Crampon

Luc 20.13  Alors le maître de la vigne se dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être qu’en le voyant ils auront pour lui du respect.

Lemaistre de Sacy

Luc 20.13  Enfin le maître de la vigne dit en lui-même : Que ferai-je ? Je leur enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être que le voyant, ils auront quelque respect pour lui.

André Chouraqui

Luc 20.13  L’Adôn de la vigne dit : ‹ Que ferai-je ? J’enverrai mon fils aimé. Ils respecteront peut-être celui-là. ›

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 20.13  εἶπεν δὲ ὁ κύριος τοῦ ἀμπελῶνος· Τί ποιήσω; πέμψω τὸν υἱόν μου τὸν ἀγαπητόν· ἴσως ⸀τοῦτον ἐντραπήσονται.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 20.13  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 20.13  " 'What will I do?' the owner asked himself. 'I know! I'll send my cherished son. Surely they will respect him.'