×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 2.25

Luc 2.25 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 2.25  Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 2.25  Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui.

Segond 21

Luc 2.25  Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit saint était sur lui.

Les autres versions

Bible Annotée

Luc 2.25  Et voici, il y avait à Jérusalem un homme qui s’appelait Siméon ; et cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui.

John Nelson Darby

Luc 2.25  Et voici, il y avait à Jérusalem un homme dont le nom était Siméon ; et cet homme était juste et pieux, et il attendait la consolation d’Israël ; et l’Esprit Saint était sur lui.

David Martin

Luc 2.25  Or voici, il y avait à Jérusalem un homme qui avait nom Siméon, et cet homme était juste et craignant Dieu, et il attendait la consolation d’Israël ; et le Saint-Esprit était en lui.

Ostervald

Luc 2.25  Il y avait à Jérusalem un homme qui s’appelait Siméon ; cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël ; et le Saint-Esprit était sur lui.

Lausanne

Luc 2.25  Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon ; et cet homme était juste et pieux, attendant la consolation d’Israël ; et l’Esprit saint était sur lui.

Vigouroux

Luc 2.25  Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon, et cet homme était juste et craignant Dieu, et il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était en lui.[2.25 Siméon. On a conjecturé, mais sans preuve, qu’il était le fils du fameux docteur juif Hillel et le père du Gamaliel dont il parlé dans les Actes des Apôtres, 22, 3.]

Auguste Crampon

Luc 2.25  Or, il y avait à Jérusalem un homme nommé Siméon ; c’était un homme juste et craignant Dieu, qui attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui.

Lemaistre de Sacy

Luc 2.25  Or il y avait dans Jérusalem un homme juste et craignant Dieu , nommé Siméon, qui vivait dans l’attente de la consolation d’Israël, et le Saint-Esprit était en lui.

Zadoc Kahn

Luc 2.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 2.25  Καὶ ἰδοὺ ⸂ἄνθρωπος ἦν⸃ ἐν Ἰερουσαλὴμ ᾧ ὄνομα Συμεών, καὶ ὁ ἄνθρωπος οὗτος δίκαιος καὶ εὐλαβής, προσδεχόμενος παράκλησιν τοῦ Ἰσραήλ, καὶ πνεῦμα ἦν ἅγιον ἐπ’ αὐτόν·

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 2.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Luc 2.25  et ecce homo erat in Hierusalem cui nomen Symeon et homo iste iustus et timoratus expectans consolationem Israhel et Spiritus Sanctus erat in eo