×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 18.3

Luc 18.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de mon adversaire.

Nouvelle Bible Segond

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : « Rends–moi justice contre mon adversaire ! »

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.

Segond 21

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : ‹ Rends-moi justice contre ma partie adverse. ›

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 18.3  Il y avait aussi, dans cette même ville, une veuve qui venait constamment le trouver pour lui dire : « Défends mon droit contre mon adversaire. »

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 18.3  Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait lui dire : “Rends-moi justice contre mon adversaire.”

Bible de Jérusalem

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait le trouver, en disant : Rends-moi justice contre mon adversaire !

Bible Annotée

Luc 18.3  Et il y avait une veuve dans cette ville-là ; et elle venait vers lui, en disant : Fais-moi justice de ma partie adverse.

John Nelson Darby

Luc 18.3  et dans cette ville-là il y avait une veuve, et elle alla vers lui, disant : Venge-moi de mon adversaire.

David Martin

Luc 18.3  Et dans la même ville il y avait une veuve, qui l’allait souvent trouver, et lui dire : fais-moi justice de ma partie adverse.

Osterwald

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville-là une veuve, qui venait à lui, et lui disait : Fais-moi justice de ma partie adverse.

Auguste Crampon

Luc 18.3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait à lui, disant : Fais-moi justice de mon adversaire.

Lemaistre de Sacy

Luc 18.3  et il y avait aussi, dans la même ville, une veuve qui venait souvent le trouver, en lui disant : Faites-moi justice de ma partie.

André Chouraqui

Luc 18.3  Et il était une veuve dans cette ville-là. Elle vient à lui et lui dit : ‹ Fais-moi justice contre mon adversaire. ›

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 18.3  χήρα δὲ ἦν ἐν τῇ πόλει ἐκείνῃ καὶ ἤρχετο πρὸς αὐτὸν λέγουσα· Ἐκδίκησόν με ἀπὸ τοῦ ἀντιδίκου μου.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 18.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !