×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 16.6

Luc 16.6 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 16.6  Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, et écris cinquante.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 16.6  Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, écris : Cinquante.

Nouvelle Bible Segond

Luc 16.6  — Cent baths d’huile, répondit–il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds–toi vite, écris : cinquante.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 16.6  Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, et écris cinquante.

Segond 21

Luc 16.6  ‹ Je dois 100 tonneaux d’huile d’olive ›, répondit-il. Il lui dit : ‹ Voici ton reçu, assieds-toi vite et écris 50. ›

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 16.6  « Quarante hectolitres d’huile d’olive », lui répond celui-ci. « Voici ta reconnaissance de dette, lui dit le gérant, assieds-toi là, dépêche-toi et inscris vingt hectolitres. »

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 16.6  Celui-ci répondit : “Cent jarres d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, vite, assieds-toi et écris cinquante.”

Bible de Jérusalem

Luc 16.6  Cent barils d’huile, lui dit-il. Il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi et écris vite cinquante.

Bible Annotée

Luc 16.6  Et il dit : Cent mesures d’huile. Mais il lui dit : Reprends ton billet, assieds-toi, et écris promptement cinquante.

John Nelson Darby

Luc 16.6  Et il dit : cent baths d’huile. Et il lui dit : Prends ton écrit, et assieds-toi promptement et écris cinquante.

David Martin

Luc 16.6  Il dit : cent mesures d’huile. Et il lui dit : prends ton obligation, et t’assieds sur-le-champ, et n’en écris que cinquante.

Osterwald

Luc 16.6  Il répondit : Cent mesures d’huile. Et l’économe lui dit : Reprends ton billet ; assieds-toi, et écris-en promptement un autre de cinquante.

Auguste Crampon

Luc 16.6  Il répondit : Cent barils d’huile. L’économe lui dit : Prends ton billet : assieds-toi vite, et écris cinquante.

Lemaistre de Sacy

Luc 16.6  Il lui répondit : Cent barils d’huile. L’économe lui dit : Reprenez votre obligation, asseyez-vous là, et faites-en vitement une autre de cinquante.

André Chouraqui

Luc 16.6  Il dit : ‹ Cent bats d’huile. › Il lui dit : ‹ Prends ton acte, assieds-toi, et écris cinquante. ›

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 16.6  ὁ δὲ εἶπεν· Ἑκατὸν βάτους ἐλαίου· ⸂ὁ δὲ⸃ εἶπεν αὐτῷ· Δέξαι σου ⸂τὰ γράμματα⸃ καὶ καθίσας ταχέως γράψον πεντήκοντα.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 16.6  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !