Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 13.11

Luc 13.11 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et un jour il y vint une femme possédée d’un esprit qui la rendait malade depuis dix-huit ans ; et elle était si courbée qu’elle ne pouvait du tout regarder en haut.
MARVoici, il y avait là une femme qui était possédée d’un démon qui la rendait malade depuis dix-huit ans, et elle était courbée, et ne pouvait nullement se redresser.
OSTIl se trouva là une femme possédée d’un esprit qui la rendait malade depuis dix-huit ans, et qui était courbée, en sorte qu’elle ne pouvait point du tout se redresser.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMIl y vint une femme qui avoit un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans ; et elle étoit courbée, et ne pouvoit aucunement regarder en haut.
PGRet voici une femme possédée depuis dix-huit ans d’un esprit qui la rendait infirme, en sorte qu’elle se tenait courbée sans pouvoir se redresser du tout.
LAUEt voici une femme qui avait un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans, et elle était courbée et ne pouvait nullement se redresser.
OLTet il vint une femme, qui, depuis dix-huit ans, était possédée d’un esprit qui la rendait faible: elle était toute voûtée, et ne pouvait absolument pas se redresser.
DBYEt voici, il y avait là une femme ayant un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans, et elle était courbée et ne pouvait nullement se redresser.
STAUne femme était là, possédée d’un Esprit qui la tenait infirme depuis dix-huit ans. Elle était toute courbée, et ne pouvait absolument pas se redresser.
BANet voici une femme qui avait un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans, et qui était courbée et ne pouvait absolument pas se redresser.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt voici qu’il y vînt une femme, possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; et elle était courbée, et ne pouvait pas du tout regarder en haut.
FILEt voici qu’il y vînt une femme, possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; et elle était courbée, et ne pouvait pas du tout regarder en haut.
LSGEt voici, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.
SYNOr, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée et ne pouvait pas du tout se redresser.
CRAOr, il y avait là une femme possédée depuis dix-huit ans d’un esprit qui la rendait infirme : elle était courbée, et ne pouvait absolument pas se redresser.
BPCIl y avait là une femme, qu’un esprit rendait infirme depuis dix-huit ans : elle était courbée et ne pouvait lever la tête complètement.
JEREt voici qu’il y avait là une femme ayant depuis dix-huit ans un esprit qui la rendait infirme ; elle était toute courbée et ne pouvait absolument pas se redresser.
TRIEt voilà une femme ayant depuis dix-huit ans un esprit qui la rendait infirme, et elle était toute courbée et ne pouvait absolument pas se redresser.
NEGEt voici, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.
CHUEt voici une femme qu’un souffle rendait infirme depuis dix-huit ans. Elle est toute courbée et ne peut se redresser entièrement.
JDCEt voici une femme ayant un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans : elle était toute courbée et ne pouvait pas se redresser, pas du tout.
TREet voici une femme en qui il y avait un esprit d’infirmité depuis dix-huit années et elle était pliée en deux et elle ne pouvait pas du tout se relever
BDPlorsque arriva une femme toute courbée; un esprit la tenait malade depuis déjà 18 ans et elle était totalement incapable de se redresser.
S21Or il y avait là une femme habitée par un esprit qui la rendait infirme depuis 18 ans ; elle était courbée et ne pouvait pas du tout se redresser.
KJFEt voici, il y avait là une femme qui avait un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans, et elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet ecce mulier quae habebat spiritum infirmitatis annis decem et octo et erat inclinata nec omnino poterat sursum respicere
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ ἰδοὺ ⸀γυνὴ πνεῦμα ἔχουσα ἀσθενείας ἔτη ⸀δεκαοκτώ, καὶ ἦν συγκύπτουσα καὶ μὴ δυναμένη ἀνακύψαι εἰς τὸ παντελές.