×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 7.25

Marc 7.25 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Marc 7.25  Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds.

Segond dite « à la Colombe »

Marc 7.25  Car une femme, dont la fille avait un esprit impur, entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.

Nouvelle Bible Segond

Marc 7.25  Car une femme dont la fille avait un esprit impur entendit aussitôt parler de lui et vint se jeter à ses pieds.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Marc 7.25  Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds.

Segond 21

Marc 7.25  car une femme dont la fillette avait un esprit impur entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.

Les autres versions

Bible du Semeur

Marc 7.25  En effet, à peine était-il arrivé, qu’une femme, qui avait entendu parler de lui et dont la fillette était sous l’emprise d’un esprit mauvais, vint se jeter à ses pieds.

Traduction œcuménique de la Bible

Marc 7.25  Tout de suite, une femme dont la fille avait un esprit impur entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.

Bible de Jérusalem

Marc 7.25  Car aussitôt une femme, dont la petite fille avait un esprit impur, entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.

Bible Annotée

Marc 7.25  mais aussitôt une femme, dont la petite fille avait un esprit impur, ayant ouï parler de lui, vint et se jeta à ses pieds.

John Nelson Darby

Marc 7.25  car une femme dont la fille avait un esprit immonde, ayant ouï parler de lui, vint et se jeta à ses pieds ;

David Martin

Marc 7.25  Car une femme qui avait une petite fille possédée d’un esprit immonde, ayant ouï parler de lui, vint et se jeta à ses pieds ;

Osterwald

Marc 7.25  Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit immonde, ayant entendu parler de lui, vint et se jeta à ses pieds.

Auguste Crampon

Marc 7.25  Car une femme, dont la petite fille était possédée d’un esprit impur, n’eut pas plus tôt entendu parler de lui, qu’elle vint se jeter à ses pieds.

Lemaistre de Sacy

Marc 7.25  car une femme dont la fille était possédée d’un esprit impur, ayant entendu dire qu’il était là, vint aussitôt se jeter à ses pieds.

André Chouraqui

Marc 7.25  Et vite une femme l’entend, dont la petite fille a un souffle contaminé. Elle vient et tombe à ses pieds.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Marc 7.25  ⸂ἀλλ’ εὐθὺς ἀκούσασα⸃ γυνὴ περὶ αὐτοῦ, ἧς εἶχεν τὸ θυγάτριον αὐτῆς πνεῦμα ἀκάθαρτον, ἐλθοῦσα προσέπεσεν πρὸς τοὺς πόδας αὐτοῦ·

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Marc 7.25  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !