×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 7.15

Marc 7.15 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Rien de ce qui venant de dehors entre dans l’homme, n’est capable de le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, est ce qui le souille.
MARIl n’y a rien de ce qui est hors de l’homme, qui entrant au dedans de lui, puisse le souiller ; mais les choses qui sortent de lui, ce sont celles qui souillent l’homme.
OSTRien de ce qui est hors de l’homme et qui entre en lui, ne le peut souiller ; mais ce qui sort de lui, voilà ce qui souille l’homme.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMIl n’est rien au dehors de l’homme, qui, entrant en lui, le puisse souiller ; mais ce qui sort de l’homme, c’est là ce qui souille l’homme.
PGRRien de ce qui du dehors de l’homme entre en lui ne le souille, mais c’est ce qui sort de l’homme qui souille l’homme. [
LAUIl n’est rien d’extérieur à l’homme qui, entrant en lui, puisse le souiller ; mais les choses qui sortent de l’homme, ce sont là celles qui le souillent.
OLTRien de ce qui est hors de l’homme et qui entre dans l’homme, ne peut le souiller; mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui le souille.»
DBYIl n’y a rien en dehors de l’homme, qui, entrant au dedans de lui, puisse le souiller ; mais les choses qui sortent de lui, ce sont celles qui souille l’homme.
STAIl n’est rien d’extérieur à l’homme qui, entrant en lui, puisse le rendre impur, c’est, au contraire, ce qui sort de l’homme qui le rend impur.
BANRien de ce qui est hors de l’homme, et qui entre en lui, ne le peut souiller ; mais ce qui sort de l’homme, c’est là ce qui souille l’homme.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGIl n’y a rien au dehors de l’homme, qui, entrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, c’est là ce qui souille l’homme.
FILIl n’y a rien au dehors de l’homme, qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l’homme, c’est là ce qui souille l’homme.
LSGIl n’est hors de l’homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, c’est ce qui le souille.
SYNRien de ce qui est hors de l’homme et qui entre en lui, ne peut le souiller; mais ce qui sort de lui, voilà ce qui souille l’homme!
CRARien de ce qui est hors de l’homme et qui entre dans l’homme ne peut le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme.
BPCIl n’est rien hors de l’homme qui puisse en pénétrant en lui, le souiller. C’est ce qui sort de l’homme qui souille l’homme.
TRIIl n’y a rien d’extérieur à l’homme qui, pénétrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui provient de l’homme, c’est ce qui souille l’homme.
NEGIl n’est hors de l’homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, c’est ce qui le souille.
CHURien de ce qui entre du dehors dans l’homme ne peut le souiller. Mais ce qui sort de l’homme souille l’homme.
JDCIl n’est rien hors de l’homme qui pénètre en lui, qui puisse le souiller.
TREil n’y a rien qui soit en dehors de l’homme et qui entre en lui qui puisse le rendre impur mais c’est ce qui sort de l’homme c’est cela qui souille l’homme
BDPTout ce qui est extérieur à l’homme ne peut pas le rendre impur; ce qui le rend impur, c’est ce qui est sorti de lui.
S21Il n’y a rien d’extérieur à l’homme qui puisse le rendre impur en pénétrant en lui, mais c’est ce qui sort de l’homme qui le rend impur.
KJFIl n’y a rien de l’extérieur de l’homme, qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais les choses qui sortent de lui, ce sont celles qui souillent l’homme.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULnihil est extra hominem introiens in eum quod possit eum coinquinare sed quae de homine procedunt illa sunt quae communicant hominem
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTοὐδέν ἐστιν ἔξωθεν τοῦ ἀνθρώπου εἰσπορευόμενον εἰς αὐτὸν ὃ δύναται ⸂κοινῶσαι αὐτόν⸃· ἀλλὰ τὰ ⸂ἐκ τοῦ ἀνθρώπου ἐκπορευόμενά⸃ ἐστιν τὰ κοινοῦντα τὸν ⸀ἄνθρωπον.