Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 6.48

Marc 6.48 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC et voyant que ses disciples avaient grande peine à ramer, parce que le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer, et il voulait les devancer.
MAREt il vit qu’ils avaient grande peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux marchant sur la mer, et il les voulait devancer.
OSTEt il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer ; et il voulait les devancer.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMEt les voyant qui se fatiguoient à ramer (car le vent leur étoit contraire), vers la quatrième veille de la nuit, il vint à eux marchant sur la mer ; et il vouloit les devancer
PGREt les ayant vus battus par les flots, pendant qu’ils ramaient, car le vent leur était contraire, il vient vers eux à la quatrième veille de la nuit, en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.
LAUEt il vit qu’ils se tourmentaient à ramer, car le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit, il vient à eux en marchant sur la mer, et il voulait les devancer.
OLTAyant aperçu ses disciples qui avaient une traversée pénible, car le vent leur était contraire, il vint vers eux, à la quatrième veille de la nuit environ, en marchant sur la mer; il voulait les dépasser.
DBYEt les voyant se tourmenter à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux, marchant sur la mer ; et il voulait passer à côté d’eux.
STALes voyant qui se fatiguaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vint à eux, vers la quatrième veille de la nuit, en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser ;
BANEt voyant qu’ils se tourmentaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vient à eux environ la quatrième veille de la nuit, marchant sur la mer. Et il voulait les devancer ;
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt voyant qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer (car le vent leur était contraire), vers la quatrième veille de la nuit il vint à eux, marchant sur la mer, et il voulait les devancer.
FILEt voyant qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer (car le vent leur était contraire), vers la quatrième veille de la nuit Il vint à eux, marchant sur la mer, et Il voulait les devancer.
LSGIl vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer ; car le vent leur était contraire. À la quatrième veille de la nuit environ, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.
SYNEt il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, parce que le vent leur était contraire. Vers la quatrième veille de la nuit, il vint à eux, marchant sur la mer ; et il voulait les devancer.
CRAVoyant qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, (car le vent leur était contraire), vers la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux, marchant sur la mer ; et il voulait les dépasser.
BPCVoyant qu’ils se donnaient un grand mal pour ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il se dirigea vers eux en marchant sur la mer. Il se disposait à les dépasser.
JERLes voyant s’épuiser à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.
TRIEt les voyant qui se tourmentaient à ramer (car le vent leur était contraire), vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.
NEGIl vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer; car le vent leur était contraire. Vers la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.
CHUIl les voit se tourmenter à ramer : oui, le vent leur était contraire. Vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux en marchant sur la mer. Il veut les dépasser.
JDCEux, le voyant marcher sur la mer, croient que c’est un fantôme, et ils vocifèrent.
TREet il a vu qu’ils avaient du mal à ramer parce que le vent leur était contraire et alors vers la quatrième veille de la nuit il est venu vers eux et il marchait sur la face de la mer et il a voulu passer au-delà d’eux
BDPIl put voir qu’ils se fatiguaient à ramer, car le vent leur était contraire, et peu avant le lever du jour il vint vers eux: il marchait sur les eaux et semblait vouloir les dépasser.
S21Il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, car le vent leur était contraire. Vers la fin de la nuit, il alla vers eux en marchant sur le lac, et il voulait les dépasser.
KJFEt il les vit ayant peine à ramer, car le vent leur était contraire; et vers la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer; et les aurait dépassé.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet videns eos laborantes in remigando erat enim ventus contrarius eis et circa quartam vigiliam noctis venit ad eos ambulans super mare et volebat praeterire eos
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ ⸀ἰδὼν αὐτοὺς βασανιζομένους ἐν τῷ ἐλαύνειν, ἦν γὰρ ὁ ἄνεμος ἐναντίος ⸀αὐτοῖς, περὶ τετάρτην φυλακὴν τῆς νυκτὸς ἔρχεται πρὸς αὐτοὺς περιπατῶν ἐπὶ τῆς θαλάσσης· καὶ ἤθελεν παρελθεῖν αὐτούς.