Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 14.5

Marc 14.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC car on pouvait le vendre plus de trois cents deniers, et le donner aux pauvres. Et ils murmuraient fort contre elle.
MARCar il pouvait être vendu plus de trois cents deniers, et être donné aux pauvres. Ainsi ils murmuraient contre elle.
OSTCar on pouvait le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Ainsi ils murmuraient contre elle.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMOn auroit pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils se courrouçoient contre elle.
PGRCar ce parfum pouvait être vendu plus de trois cents deniers, et être donné aux pauvres ; » et ils le tançaient vertement.
LAUÀ quoi sert la perte du parfum ; car il pouvait être vendu plus de trois cent deniers, et donné aux pauvres ? Et ils lui parlaient avec menaces.
OLTOn aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres;» et ils se fâchaient contre elle.
DBYCar ce parfum aurait pu être vendu plus de trois cents deniers, et être donné aux pauvres ; et ils la reprenaient vivement.
STAOn aurait pu vendre ce parfum-là plus de trois cents denier set en donner le prix aux pauvres. » Ils étaient exaspérés contre cette femme.
BANCar ce parfum pouvait être vendu plus de trois cents deniers, et être donné aux pauvres. Et ils murmuraient contre elle.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar on pouvait vendre ce parfum plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s’irritaient contre elle.[14.5 Les trois cents deniers font environ cent cinquante francs de notre monnaie (en 1900).]
FILCar on pouvait vendre ce parfum plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s’irritaient contre elle.
LSGOn aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s’irritaient contre cette femme.
SYNCar on pouvait le vendre plus de trois cents deniers et les donner aux pauvres. Ainsi ils murmuraient contre elle.
CRAOn aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres.?» Et ils se fâchaient contre elle.
BPCOn aurait pu vendre ce parfum pour plus de trois cents deniers et les donner aux pauvres.” Et ils murmuraient contre elle.
JERCe parfum pouvait être vendu plus de trois-cent deniers et donné aux pauvres." Et ils la rudoyaient.
TRICar on aurait pu vendre ce parfum plus de trois cents deniers et les donner aux pauvres”. Et ils la grondaient.
NEGOn aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s’irritaient contre cette femme.
CHUOui, ce parfum pouvait être vendu trois cents deniers et plus à donner aux pauvres. » Et ils la rudoient.
JDCCar ce parfum pouvait être réalisé plus de trois cents deniers, – à donner aux pauvres ! » Et ils frémissent contre elle.
TREcar elle pouvait cette huile parfumée être vendue plus de trois cents deniers et être donnée aux pauvres et ils se sont mis à crier contre elle
BDPOn aurait pu vendre cette myrrhe plus de 300 deniers et les donner aux pauvres.” Et ils lui en faisaient le reproche.
S21On aurait pu le vendre plus de 300 pièces d’argent et les donner aux pauvres » et ils s’irritaient contre cette femme.
KJFCar il aurait pu être vendu plus de trois cents deniers, et être donné aux pauvres. Et ils murmuraient contre elle.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULpoterat enim unguentum istud veniri plus quam trecentis denariis et dari pauperibus et fremebant in eam
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἠδύνατο γὰρ τοῦτο ⸂τὸ μύρον⸃ πραθῆναι ἐπάνω ⸂δηναρίων τριακοσίων⸃ καὶ δοθῆναι τοῖς πτωχοῖς· καὶ ἐνεβριμῶντο αὐτῇ.