Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 14.21

Marc 14.21 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Pour ce qui est du Fils de l’homme, il s’en va selon ce qui a été écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme sera trahi ! Il vaudrait mieux pour cet homme-là que jamais il ne fût né.
MARCertes le Fils de l’homme s’en va, selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi ; il eût été bon à cet homme-là de n’être point né.
OSTPour ce qui est du Fils de l’homme, il s’en va, selon ce qui a été écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi ; il eût mieux valu pour cet homme de n’être jamais né.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMPour le Fils de l’homme, il s’en va, ainsi qu’il est écrit de lui : mais malheur à l’homme par qui le fils de l’homme sera livré ; il vaudroit mieux pour cet homme qu’il ne fût pas né.
PGREn effet le fils de l’homme s’en va, il est vrai, selon ce qui est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le fils de l’homme est livré ; il eût été bon pour lui que cet homme-là ne fût pas né. »
LAUQuant au Fils de l’homme, il s’en va, selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par le moyen de qui le Fils de l’homme est livré ! il eût été bon, à cet homme-là, de n’être pas né.
OLTLe Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui, mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme-là n’être point né.»
DBYLe fils de l’homme s’en va, selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le fils de l’homme est livré ! Il eût été bon pour cet homme-là qu’il ne fût pas né.
STACar le Fils de l’homme s’en va, selon qu’il est écrit de lui, mais malheur à cet homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme-là ne jamais être né ! »
BANQuant au fils de l’homme, il s’en va, selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le fils de l’homme est livré ! Il eût été bon pour cet homme-là qu’il ne fût pas né.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGPour le Fils de l’homme, il s’en va selon ce qui a été écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme sera trahi ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.[14.21 Voir Psaumes, 40, 10 ; Actes des Apôtres, 1, 16.]
FILPour le Fils de l’homme, Il S’en va selon ce qui a été écrit de Lui; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme sera trahi! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.
LSGLe Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.
SYNLe Fils de l’homme s’en va, suivant ce qui a été écrit à son sujet ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi ! Mieux vaudrait pour cet homme-là qu’il ne fût jamais né.
CRAPour le Fils de l’homme, il s’en va, ainsi qu’il est écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.?»
BPCLe Fils de l’homme s’en va comme il est écrit de lui, mais malheur à cet homme-là, par qui le Fils de l’homme est livré ! Ce serait mieux pour lui, s’il n’était pas né, cet homme-là !”
JEROui, le Fils de l’homme s’en va selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme-là par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux eût valu pour cet homme-là de ne pas naître !"
TRILe Fils de l’homme, certes, s’en va selon qu’il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux eût valu pour lui qu’il ne fût pas né, cet homme-là !”
NEGLe Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne soit pas né.
CHUOui, le fils de l’homme s’en va comme il est écrit de lui ; mais oïe, cet homme-là, par qui le fils de l’homme est livré ! Mieux eût été pour lui de ne pas naître, cet homme-là » !
JDCC’est que le fils de l’homme s’en va comme il a été écrit de lui. Mais malheureux cet homme-là par qui le fils de l’homme est livré ! Mieux pour lui s’il n’était pas né, cet homme-là ! »
TREparce que le fils de l’homme il s’en va comme il est écrit à son sujet mais hoï à cet homme-là par la main de qui le fils de l’homme est livré [c’était] bon pour lui s’il n’était pas né cet homme-là
BDPLe Fils de l’Homme s’en va comme l’Écriture le dit de lui, mais malheur à cet homme par qui le Fils de l’Homme est livré! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né.”
S21Le Fils de l’homme s’en va conformément à ce qui est écrit à son sujet, mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne soit pas né. »
KJFLe Fils de l’homme en effet s’en va, selon ce qui est écrit de lui; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est trahi! il eût été bon pour cet homme de n’être jamais né.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet Filius quidem hominis vadit sicut scriptum est de eo vae autem homini illi per quem Filius hominis traditur bonum ei si non esset natus homo ille
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNT⸀ὅτι ὁ μὲν υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ὑπάγει καθὼς γέγραπται περὶ αὐτοῦ, οὐαὶ δὲ τῷ ἀνθρώπῳ ἐκείνῳ δι’ οὗ ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου παραδίδοται· ⸀καλὸν αὐτῷ εἰ οὐκ ἐγεννήθη ὁ ἄνθρωπος ἐκεῖνος.