×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 10.22

Marc 10.22 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Marc 10.22  Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Marc 10.22  Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

Segond 21

Marc 10.22  Mais l’homme s’assombrit à cette parole et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Les autres versions

Bible Annotée

Marc 10.22  Mais, affligé de cette parole, il s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

John Nelson Darby

Marc 10.22  Et lui, affligé de cette parole, s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

David Martin

Marc 10.22  Mais il fut fâché de ce mot, et s’en alla tout triste, parce qu’il avait de grands biens.

Ostervald

Marc 10.22  Mais affligé de cette parole, il s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Lausanne

Marc 10.22  Mais, affligé de cette parole, il s’en alla tout triste, car il était possesseur de grands biens.

Vigouroux

Marc 10.22  Mais lui, affligé de cette parole, s’en alla triste, car il avait de grands biens.

Auguste Crampon

Marc 10.22  Mais lui, affligé de cette parole, s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

Lemaistre de Sacy

Marc 10.22  Mais cet homme, affligé de ces paroles, s’en alla tout triste, parce qu’il avait de grands biens.

Zadoc Kahn

Marc 10.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Marc 10.22  ὁ δὲ στυγνάσας ἐπὶ τῷ λόγῳ ἀπῆλθεν λυπούμενος, ἦν γὰρ ἔχων κτήματα πολλά.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Marc 10.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Marc 10.22  qui contristatus in verbo abiit maerens erat enim habens possessiones multas