Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 13.23

Matthieu 13.23 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Mais celui qui reçoit la semence dans une bonne terre, c’est celui qui écoute la parole, qui y fait attention, et qui porte du fruit, et rend cent, ou soixante, ou trente pour un.
MARMais celui qui a reçu la semence dans une bonne terre, c’est celui qui écoute la parole, et qui la comprend ; et porte du fruit, et produit, l’un cent, l’autre soixante, et l’autre trente.
OSTMais celui qui a reçu la semence dans une bonne terre, c’est celui qui entend la parole, et qui la comprend, et qui porte du fruit ; en sorte qu’un grain en produit cent, un autre soixante, et un autre trente.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMMais ce qui est semé en une bonne terre, est celui qui écoute la parole et la comprend, et porte du fruit ?, produisant l’un cent pour un, l’autre soixante, l’autre trente.
PGRMais celui qui a été semé sur la bonne terre, c’est celui qui entend et comprend la parole ; qui, par conséquent, donne du fruit et rapporte à raison de cent, de soixante et de trente pour un. »
LAUMais celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole, et qui comprend, et qui porte du fruit, et qui produit, un [grain] cent, un autre soixante, et un autre trente.
OLTCelui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend, qui porte du fruit et donne, qui cent, qui soixante, qui trente.
DBYEt celui qui a été semé sur la bonne terre, c’est celui qui entend et comprend la parole, qui aussi porte du fruit, et produit l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente.
STA« Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est l’homme qui écoute la parole et s’en pénètre ; celui-là porte des fruits et en donne, tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente. »
BANEt celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend et comprend la parole, qui, par conséquent, porte du fruit, et un grain en produit cent, l’autre soixante, l’autre trente.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGQuant à celui qui a reçu la semence dans une bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend, et qui porte du fruit, et donne cent, ou soixante, ou trente pour un.
FILQuant à celui qui a reçu la semence dans une bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend, et qui porte du fruit, et donne cent, ou soixante, ou trente pour un.
LSGCelui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.
SYNCelui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole, qui la comprend, et qui porte du fruit, en sorte qu’un grain en produit cent, un autre soixante, et un autre trente.
CRALa bonne terre ensemencée, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et donne l’un cent, un autre soixante, un autre trente pour un.?»
BPCEnfin celui qui a été semé sur la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend : celui-là porte du fruit et donne tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente.”
JEREt celui qui a été semé dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : celui-là porte du fruit et produit tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente."
TRICelui qui a reçu la semence sur la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et comprend ; lui porte du fruit et produit, celui- ci cent, celui-là soixante, celui-là trente”.
NEGCelui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.
CHUCelui qui a été semé sur une belle terre, c’est l’entendeur de la parole qui la pénètre. Il porte du fruit, l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente. »
JDCCelui qui sur la belle terre est semé, c’est l’entendeur de la parole qui la comprend : il porte du fruit, et fait l’un, cent, l’autre, soixante, l’autre, trente. »
TREet ce qui a été semé dans la bonne terre c’est celui qui a entendu la parole et il en a eu l’intelligence alors il a fait du fruit et il a donné celui-ci cent fois celui-ci soixante fois celui-ci trente fois
BDP“Du grain enfin a été semé sur la belle terre: voilà celui qui écoute la parole et l’accueille en lui. Il va donner du fruit et produire, peut-être cent, peut-être soixante, peut-être trente pour un.”
S21Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1. »
KJFMais celui qui a reçu la semence dans une bonne terre, est celui qui entend la parole, et la comprend, qui aussi porte du fruit; et produit l’un cent, un autre soixante, et un autre trente.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULqui vero in terra bona seminatus est hic est qui audit verbum et intellegit et fructum adfert et facit aliud quidem centum aliud autem sexaginta porro aliud triginta
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὁ δὲ ἐπὶ τὴν ⸂καλὴν γῆν⸃ σπαρείς, οὗτός ἐστιν ὁ τὸν λόγον ἀκούων καὶ ⸀συνιείς, ὃς δὴ καρποφορεῖ καὶ ποιεῖ ὃ μὲν ἑκατὸν ὃ δὲ ἑξήκοντα ὃ δὲ τριάκοντα.