×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Nombres 9.22

Nombres 9.22 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Nombres 9.22  Si la nuée s’arrêtait sur le tabernacle deux jours, ou un mois, ou une année, les enfants d’Israël restaient campés, et ne partaient point ; et quand elle s’élevait, ils partaient.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Nombres 9.22  Si la nuée s’arrêtait sur le tabernacle deux jours, ou un mois, ou une année, les enfants d’Israël restaient campés, et ne partaient point ; et quand elle s’élevait, ils partaient.

Segond 21

Nombres 9.22  Qu’elle s’arrête sur le tabernacle deux jours, un mois ou une année, les Israélites restaient à camper et ne partaient pas ; et quand elle s’élevait, ils partaient.

Les autres versions

Bible Annotée

Nombres 9.22  Ou si la nuée s’arrêtait sur la Demeure deux jours, ou un mois, ou un temps plus long, les fils d’Israël restaient campés, et ne levaient point le camp ; quand elle s’élevait, ils levaient le camp.

John Nelson Darby

Nombres 9.22  ou si la nuée prolongeait sa demeure pendant deux jours, ou un mois, ou beaucoup de jours sur le tabernacle pour y demeurer, les fils d’Israël campaient et ne partaient pas ; mais quand elle se levait, ils partaient.

David Martin

Nombres 9.22  Que si la nuée continuait de [s’arrêter] sur le pavillon, [et] y demeurait pendant deux jours, ou un mois, ou plus longtemps, les enfants d’Israël demeuraient campés, et ne partaient point ; mais quand elle se levait, ils partaient.

Ostervald

Nombres 9.22  Soit deux jours, soit un mois, ou plus longtemps, tant que la nuée prolongeait son séjour sur la Demeure, les enfants d’Israël restaient campés, et ne partaient point ; mais quand elle se levait, ils partaient.

Lausanne

Nombres 9.22  Soit deux jours, soit un mois, soit plus longtemps{Héb. ou des jours (un an).} tant que la nuée prolongeait [sa station] sur la Demeure pour y demeurer, les fils d’Israël campaient et ne partaient pas ; et lorsqu’elle s’élevait, ils partaient.

Vigouroux

Nombres 9.22  (Mais) Si elle demeurait sur le tabernacle pendant deux jours ou un mois, ou encore plus longtemps, les enfants d’Israël demeuraient aussi au même lieu et n’en partaient point ; mais aussitôt (dès) que la nuée se retirait, ils décampaient (levaient le camp).

Auguste Crampon

Nombres 9.22  Si la nuée s’arrêtait sur la Demeure plusieurs jours, un mois ou une année, les enfants d’Israël restaient campés, et ne levaient point le camp ; mais, dès qu’elle s’élevait, ils levaient le camp.

Lemaistre de Sacy

Nombres 9.22  Si elle demeurait sur le tabernacle pendant deux jours ou un mois, ou encore plus longtemps, les enfants d’Israël demeuraient aussi au même lieu, et n’en partaient point ; mais aussitôt que la nuée se retirait, ils décampaient.

Zadoc Kahn

Nombres 9.22  Ou bien deux jours, ou un mois, ou une année entière, selon que la nuée prolongeait sa station sur le tabernacle, les enfants d’Israël restaient campés sans partir; puis, quand elle se retirait ils levaient le camp.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Nombres 9.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Nombres 9.22  אֹֽו־יֹמַ֜יִם אֹו־חֹ֣דֶשׁ אֹו־יָמִ֗ים בְּהַאֲרִ֨יךְ הֶעָנָ֤ן עַל־הַמִּשְׁכָּן֙ לִשְׁכֹּ֣ן עָלָ֔יו יַחֲנ֥וּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֖ל וְלֹ֣א יִסָּ֑עוּ וּבְהֵעָלֹתֹ֖ו יִסָּֽעוּ׃

La Vulgate

Nombres 9.22  si biduo aut uno mense vel longiori tempore fuisset super tabernaculum manebant filii Israhel in eodem loco et non proficiscebantur statim autem ut recessisset movebant castra