×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Nombres 8.17

Nombres 8.17 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Nombres 8.17  Car tout premier-né des enfants d’Israël m’appartient, tant des hommes que des animaux ; le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, je me les suis consacrés.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Nombres 8.17  Car tout premier-né des enfants d’Israël m’appartient, tant des hommes que des animaux ; le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, je me les suis consacrés.

Segond 21

Nombres 8.17  En effet, tout premier-né des Israélites m’appartient, aussi bien des hommes que des animaux. Le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés en Égypte, je me les suis consacrés,

Les autres versions

King James en Français

Nombres 8.17  Car tout premier-né parmi les enfants d’Israël est à moi, parmi les hommes et parmi les bêtes; je me les suis sanctifiés au jour où je frappai tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte.

Bible Annotée

Nombres 8.17  Car tout premier-né chez les fils d’Israël est à moi, homme ou bétail ; le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, je me les suis consacrés.

John Nelson Darby

Nombres 8.17  Car tout premier-né parmi les fils d’Israël est à moi, tant les hommes que les bêtes ; je me les suis sanctifiés le jour où je frappai tout premier-né dans le pays d’Égypte.

David Martin

Nombres 8.17  Car tout premier-né d’entre les enfants d’Israël est à moi, tant des hommes que des bêtes ; je me les suis sanctifiés le jour que je frappai tout premier-né au pays d’Égypte.

Ostervald

Nombres 8.17  Car tout premier-né parmi les enfants d’Israël est à moi, parmi les hommes et parmi les bêtes ; je me les suis consacrés au jour où je frappai tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte.

Lausanne

Nombres 8.17  Car c’est à moi qu’appartient tout premier-né des fils d’Israël, soit de l’homme, soit du bétail : le jour où j’ai frappé tout premier-né dans la terre d’Égypte, je me les suis sanctifiés.

Vigouroux

Nombres 8.17  car tous les premiers-nés des enfants d’Israël, tant des hommes que des bêtes, sont à moi. Je me les suis consacrés le jour où je frappai en Egypte tous les premiers-nés ;

Auguste Crampon

Nombres 8.17  Car tout premier-né des enfants d’Israël est à moi, tant des hommes que des animaux ; le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, je me les suis consacrés.

Lemaistre de Sacy

Nombres 8.17  Car tous les premiers-nés des enfants d’Israël, tant des hommes que des bêtes, sont à moi. Je me les suis consacrés au jour que je frappai dans l’Égypte tous les premiers-nés ;

Zadoc Kahn

Nombres 8.17  Car tout premier-né m’appartient chez les enfants d’Israël, homme ou bête; le jour où je frappai tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, je me les consacrai.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Nombres 8.17  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Nombres 8.17  כִּ֣י לִ֤י כָל־בְּכֹור֙ בִּבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל בָּאָדָ֖ם וּבַבְּהֵמָ֑ה בְּיֹ֗ום הַכֹּתִ֤י כָל־בְּכֹור֙ בְּאֶ֣רֶץ מִצְרַ֔יִם הִקְדַּ֥שְׁתִּי אֹתָ֖ם לִֽי׃

La Vulgate

Nombres 8.17  mea sunt omnia primogenita filiorum Israhel tam ex hominibus quam ex iumentis ex die quo percussi omnem primogenitum in terra Aegypti sanctificavi eos mihi

La Septante

Nombres 8.17  ὅτι ἐμοὶ πᾶν πρωτότοκον ἐν υἱοῖς Ισραηλ ἀπὸ ἀνθρώπου ἕως κτήνους ᾗ ἡμέρᾳ ἐπάταξα πᾶν πρωτότοκον ἐν γῇ Αἰγύπτῳ ἡγίασα αὐτοὺς ἐμοὶ.