×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Malachie 1.10

Malachie 1.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Qui est celui d’entre vous qui ferme les portes de mon temple, et qui allume le feu sur mon autel gratuitement ? Mon affection n’est point en vous, dit le Seigneur des armées, et je ne recevrai point de présents de votre main.
MARQui est aussi celui d’entre vous qui ferme les portes ? car n’est-ce pas en vain que vous faites brûler le feu sur mon autel ? Je ne prends point de plaisir en vous, a dit l’Éternel des armées ; et je n’aurai point pour agréable l’oblation de vos mains.
OSTQui est celui d’entre vous qui fermera les portes, afin que vous n’allumiez plus en vain le feu de mon autel ? Je ne prends point de plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, et je n’agrée de vos mains aucune offrande.
CAHQui même d’entre vous fermera les portes pour que vous n’éclairiez pas en vain mon autel ; je ne veux pas de vous, dit Iehovah Tsebaoth, et je n’agréerai pas d’offrance de votre main.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRQue n’y a-t-il parmi vous quelqu’un qui ferme les portes, pour que vous n’allumiez plus le feu sur mon autel vainement ! Je ne prends point plaisir à vous, dit l’Éternel des armées, et n’agrée aucune offrande de vos mains.
LAUQue [n’y a-t-il] plutôt parmi vous quelqu’un qui fermât les portes, et vous n’allumeriez plus [le feu de] mon autel en vain ! Je n’ai point de plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, et je n’agréerai point l’hommage venant de vos mains.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYQui même d’entre vous fermerait les portes ? et vous n’allumeriez pas le feu sur mon autel pour rien ! Je ne prends pas plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, et l’offrande, je ne l’agréerai pas de vos mains.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEh ! Que l’un d’entre vous ne ferme-t-il les portes pour que vous ne fassiez plus flamboyer mon autel à pure perte ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, et je n’agrée aucune offrande de votre main.
ZAKAh ! S’il s’en trouvait un parmi vous pour fermer les portes, afin que vous n’allumiez plus mon autel en pure perte ! Je n’ai aucun plaisir à vous voir, dit l’Éternel-Cebaot, l’offrande de votre main, je ne la veux pas.
VIGQui est celui d’entre vous qui ferme(ra) les portes, et qui allume(ra) le feu sur mon autel gratuitement ? Je n’ai point d’affection pour vous, dit le Seigneur des armées, et je ne recevrai pas de présent de votre main.[1.10-11 Il y a dans ces versets deux points qui ne sauraient être exprimés d’une manière plus précise et plus explicite : le premier, l’abolition des sacrifices et des cérémonies de l’ancienne loi ; le second, un sacrifice entièrement pur, offert au Seigneur en tout lieu, et au milieu des nations. On a prétendu que les paroles du Prophète devaient s’entendre du temps où il les prononça, puisque les verbes sont au présent et non au futur. Mais d’abord il y a un verbe au futur et au verset 10, savoir, je recevrai (suscipiam). En second lieu, saint Jérôme, lui-même, tout en traduisant par le présent, a vu dans ce passage, avec les autres Pères de l’Eglise, une vraie prophétie, annonçant des choses futures : ubi manifestissima prophetia de futuris texitur. Troisièmement, dans le texte hébreu, il n’y a pas un seul verbe à un temps défini ; il n’y a que des participes qui supposent le verbe être sous-entendu. Or les participes en hébreu ne renferment en eux-mêmes aucune idée des temps : ce sont plutôt des noms verbaux qui ne peuvent être déterminés à un temps particulier que par le contexte. Quatrièmement enfin, comme nous l’avons remarqué plus haut, il arrive souvent aux prophètes de représenter comme déjà accomplis des faits qui ne doivent l’être que dans un temps à venir.]
FILQui est celui d’entre vous qui fermera les portes, et qui allumera le feu sur Mon autel gratuitement? Je n’ai point d’affection pour vous, dit le Seigneur des armées, et Je ne recevrai pas de présent de votre main.
LSGLequel de vous fermera les portes, Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAQue l’un d’entre vous ne ferme-t-il plutôt les portes, pour que vous n’embrasiez pas mon autel en pure perte ! Je ne prends pas plaisir en vous, dit Yahweh des armées, et je n’agrée pas d’offrande de votre main.
BPCPlût au ciel que quelqu’un d’entre vous fermât les portes, - on n’allumerait plus rien sur mon autel. je ne mets plus ma complaisance en vous, - dit Yahweh des armées ; et je n’agrée plus de vos mains l’offrande.
JEROh ! qui d’entre vous fermera les portes pour que vous n’embrasiez pas inutilement mon autel ? Je ne prends nul plaisir en vous, dit Yahvé Sabaot, et n’agrée point les offrandes de vos mains.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLequel de vous fermera les portes, Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Éternel des armées, Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables.
CHUQui parmi vous fermera aussi les portails ? n’allumez pas mon autel gratuitement ! Je n’ai pas désir de vous, dit IHVH-Adonaï Sebaot ; je ne veux pas l’offrande de vos mains.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQui aura la bonne idée de fermer mes portes pour que vous cessiez d’offrir pour rien des sacrifices? Car vous ne me plaisez pas, dit Yahvé Sabaot, et les offrandes qui m’arrivent par vos mains ne m’intéressent guère.
S21Lequel de vous fermera les portes pour que vous n’allumiez plus inutilement le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Éternel, le maître de l’univers, et je n’accepte pas les offrandes de votre main.
KJFQui est celui même parmi vous qui fermerait les portes pour rien? et vous n’allumeriez pas le feu sur mon autel pour rien? Je ne prends pas plaisir en vous, dit le SEIGNEUR des armées, et je n’accepterai pas non plus aucune offrande de vos mains.
LXXδιότι καὶ ἐν ὑμῖν συγκλεισθήσονται θύραι καὶ οὐκ ἀνάψετε τὸ θυσιαστήριόν μου δωρεάν οὐκ ἔστιν μου θέλημα ἐν ὑμῖν λέγει κύριος παντοκράτωρ καὶ θυσίαν οὐ προσδέξομαι ἐκ τῶν χειρῶν ὑμῶν.
VULquis est in vobis qui claudat ostia et incendat altare meum gratuito non est mihi voluntas in vobis dicit Dominus exercituum et munus non suscipiam de manu vestra
BHSמִ֤י גַם־בָּכֶם֙ וְיִסְגֹּ֣ר דְּלָתַ֔יִם וְלֹֽא־תָאִ֥ירוּ מִזְבְּחִ֖י חִנָּ֑ם אֵֽין־לִ֨י חֵ֜פֶץ בָּכֶ֗ם אָמַר֙ יְהוָ֣ה צְבָאֹ֔ות וּמִנְחָ֖ה לֹֽא־אֶרְצֶ֥ה מִיֶּדְכֶֽם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !