×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Zacharie 11.9

Zacharie 11.9 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ! Que celle qui va mourir meure, que celle qui va périr périsse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ! Que celle qui va mourir meure, que celle qui va périr périsse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres !

Segond 21

Zacharie 11.9  Alors j’ai déclaré : « Je ne prendrai plus soin de vous. Que celle qui va mourir meure, que celle qui va disparaître disparaisse et que celles qui restent se dévorent les unes les autres ! »

Les autres versions

Bible Annotée

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus : que celle qui meurt, meure ; que celle qui manque, manque ; et que celles qui restent, mangent chacune la chair de l’autre !

John Nelson Darby

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai pas : que ce qui meurt, meure ; que ce qui périt, périsse ; et quant à ce qui reste, qu’ils se dévorent l’un l’autre.

David Martin

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ; que ce qui meurt, meure ; et que ce qui est supprimé, soit supprimé ; et que celles qui seront de reste dévorent chacune la chair l’une de l’autre.

Ostervald

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ! Que la brebis mourante, meure ; que celle qui doit périr, périsse, et que celles qui restent, dévorent la chair l’une de l’autre.

Lausanne

Zacharie 11.9  Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ! Que la [brebis] qui est mourante, meure ; que celle qui disparaît, disparaisse ; que celles qui demeurent de reste, dévorent chacune la chair de l’autre.

Vigouroux

Zacharie 11.9  Et je dis (j’ai dit) : Je ne vous ferai plus paître ; que ce qui meurt, meure ; que ce qui est égorgé (retranché), soit égorgé (retranché), et que ceux qui restent dévorent la chair les uns des autres.[11.9 Ce verset semble annoncer les trois fléaux les plus redoutables, la guerre, la peste et la famine.]

Auguste Crampon

Zacharie 11.9  Et je dis : « Je ne vous paîtrai plus ; que celle qui meurt, meure ; que celle qui disparaît, disparaisse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres ! »

Lemaistre de Sacy

Zacharie 11.9  Et j’ai dit : Je ne serai plus votre pasteur ; que ce qui meurt, meure ; que ce qui est égorgé, soit égorgé ; et que ceux qui échapperont du carnage, se dévorent les uns les autres.

Zadoc Kahn

Zacharie 11.9  Et je dis : “ Je ne veux plus vous paître. Périsse celle qui doit périr, succombe celle qui doit succomber, et que celles qui restent se dévorent l’une l’autre ! ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Zacharie 11.9  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Zacharie 11.9  וָאֹמַ֕ר לֹ֥א אֶרְעֶ֖ה אֶתְכֶ֑ם הַמֵּתָ֣ה תָמ֗וּת וְהַנִּכְחֶ֨דֶת֙ תִּכָּחֵ֔ד וְהַ֨נִּשְׁאָרֹ֔ות תֹּאכַ֕לְנָה אִשָּׁ֖ה אֶת־בְּשַׂ֥ר רְעוּתָֽהּ׃

La Vulgate

Zacharie 11.9  et dixi non pascam vos quod moritur moriatur et quod succiditur succidatur et reliqui vorent unusquisque carnem proximi sui