×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Habakuk 2.6

Habakuk 2.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais ne deviendra-t-il pas lui-même comme la fable de tous ces peuples  ? et ne lui insulteront-ils pas par des railleries sanglantes ? Ne dira-t-on pas : Malheur à celui qui ravit sans cesse ce qui ne lui appartient point ! Jusques à quand amassera-t-il contre lui-meme des monceaux de boue ?
MARTous ceux-là ne feront-ils pas de lui un sujet de raillerie et de sentences énigmatiques ? Et ne dira-t-on pas : Malheur à celui qui assemble ce qui ne lui appartient point ; jusqu’à quand le [fera t-il], et entassera-t-il sur soi de la boue épaisse ?
OSTTous ceux-là ne feront-ils pas à son sujet des proverbes, des railleries et des énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui, - jusqu’à quand ? - et qui entasse sur soi des gages !
CAHCertes, tous ceux-là entonneront une chanson sur lui, une satire et des poésies ironiques contre lui ; ils diront : Malheur à celui qui multiplie ce qui n’est pas à lui ! Jusque’à quand se chargera-t-il du poids de dettes ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRToutes ne diront-elles pas sur lui une chanson et des railleries et des sarcasmes, parlant ainsi : Malheur à qui accumulait ce qui n’était pas à lui ! jusques à quand ?… et à qui se chargeait d’emprunts à gages !
LAUtous ceux-là ne proféreront-ils pas sur lui des proverbes, et des railleries et des énigmes à son sujet ? Et on dira : Malheur à qui accumule ce qui ne lui appartient pas,... jusques à quand ?... qui entasse sur soi des gages !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYTous ceux-ci ne proféreront-ils pas sur lui un proverbe, et une allégorie et des énigmes contre lui ? Et ils diront : Malheur à qui accumule ce qui n’est pas à lui :... jusques à quand ? -et qui se charge d’un fardeau de gages !
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANNe se mettront-ils pas tous à prononcer sentences, fables, énigmes a son sujet ? On dira : Malheur à qui amasse ce qui n’est pas à lui, (jusques à quand ?), à qui se charge d’un fardeau de gages !
ZAKEh bien ! ceux-ci tous ensemble, ne feront-ils pas des satires contre lui, des épigrammes et des énigmes piquantes à son adresse? On dira : “ Malheur à qui accapare le bien d’autrui ! (jusques à quand?) Malheur à qui accumule sur sa tête le poids de gages usuraires !
VIGEst-ce que tous ceux-ci ne le prendront pas (Ne le prendront-ils pas, note) comme un sujet de fable, de railleries et d’énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule (des biens) ce qui n’est pas à lui. Jusques à quand amassera-t-il contre lui une boue épaisse ?[2.6 Ne le prendront pas, etc. Voir Jérémie, 24, 7. ― Une boue épaisse, comparaison pour désigner les richesses.]
FILEst-ce que tous ceux-ci ne le prendront pas comme un sujet de fable, de railleries et d’énigmes? On dira: Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui. Jusques à quand amassera-t-il contre lui une boue épaisse?
LSGNe sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, De railleries et d’énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusques à quand ?… Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes !
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEst-ce que ceux-ci, eux tous, ne prononceront pas à son sujet des sentences, des fables et des énigmes à son adresse ? On dira : Malheur à qui amasse ce qui n’est pas à lui, – jusques à quand ? – à qui met sur soi un fardeau de gages !
BPCN’entonneront-ils pas tous une satire sur lui, une raillerie, une épigramme ?” Et il dit : “Malheur à celui qui frappe l’indigent d’impôts multiples - et fait peser sur lui les gages !
JERTous alors n’entonneront-ils pas une satire contre lui ? Ne tourneront-ils pas d’épigrammes à son adresse ? Ils diront : Malheur à qui amasse le bien d’autrui (jusques à quand ?) et qui se charge d’un fardeau de gages !
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGNe sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, De railleries et d’énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusqu’à quand ?… Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes !
CHUTous ceux-là n’élèveront-ils pas contre lui un exemple, une satire, des énigmes, disant : Hoïe, qui multiplie le non-sien - jusqu’à quand ? - qui alourdit sur lui l’endettement.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPUn jour on le donnera en exemple et tous se moqueront de lui. On lui chantera cette chanson: “Malheur à celui qui amasse ce qui n’est pas à lui: il ne cesse d’accumuler les dettes.
S21Mais tous feront de lui un sujet de proverbes, de moqueries et d’énigmes. On dira : « Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusqu’à quand ? Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes. »
KJFTous ceux-là ne feront-ils pas de lui une parabole, et un proverbe sarcastique, et diront: Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui! Jusqu’à quand? et à celui qui entasse sur lui de la boue épaisse!
LXXοὐχὶ ταῦτα πάντα παραβολὴν κατ’ αὐτοῦ λήμψονται καὶ πρόβλημα εἰς διήγησιν αὐτοῦ καὶ ἐροῦσιν οὐαὶ ὁ πληθύνων ἑαυτῷ τὰ οὐκ ὄντα αὐτοῦ ἕως τίνος καὶ βαρύνων τὸν κλοιὸν αὐτοῦ στιβαρῶς.
VULnumquid non omnes isti super eum parabolam sument et loquellam enigmatum eius et dicetur vae ei qui multiplicat non sua usquequo et adgravat contra se densum lutum
BHSהֲלֹוא־אֵ֣לֶּה כֻלָּ֗ם עָלָיו֙ מָשָׁ֣ל יִשָּׂ֔אוּ וּמְלִיצָ֖ה חִידֹ֣ות לֹ֑ו וְיֹאמַ֗ר הֹ֚וי הַמַּרְבֶּ֣ה לֹּא־לֹ֔ו עַד־מָתַ֕י וּמַכְבִּ֥יד עָלָ֖יו עַבְטִֽיט׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !