×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jonas 4.7

Jonas 4.7 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le lendemain dès le point du jour le Seigneur envoya un ver qui, ayant piqué la racine de ce lierre, le rendit tout sec.
MARPuis Dieu prépara pour le lendemain, lorsque l’aube du jour monterait, un ver qui frappa le kikajon, et il sécha.
OSTMais Dieu fit venir le lendemain, au lever de l’aurore, un ver qui attaqua le ricin, en sorte qu’il sécha.
CAHPuis Dieu fit venir un ver à la levée de l’aurore, le lendemain ; il rongea le kikaïone, qui se dessécha.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt Dieu fit venir à l’arrivée de l’aurore le lendemain un ver qui piqua le ricin, de sorte qu’il sécha.
LAUMais le lendemain, Dieu prépara un ver pour le lever de l’aurore, lequel attaqua le ricin, et il sécha.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Dieu prépara un ver le lendemain, au lever de l’aurore, et il rongea le kikajon, et il sécha.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt l’Éternel fit venir, au lever de l’aurore le lendemain, un ver qui piqua le ricin, et il sécha.
ZAKMais dès l’aube du lendemain, ce même Dieu suscita un ver qui rongea le ricin, de sorte qu’il se dessécha.
VIGLe lendemain, à l’aurore, le Seigneur envoya un ver, qui piqua le lierre et le dessécha.
FILLe lendemain, à l’aurore, le Seigneur envoya un ver, qui piqua le lierre et le dessécha.
LSGMais le lendemain, à l’aurore, Dieu fit venir un ver qui piqua le ricin, et le ricin sécha.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAMais Yahweh fit venir, au lever de l’aurore, le lendemain, un ver qui piqua le ricin ; et il sécha.
BPCMais le lendemain, à l’aube, Dieu manda un ver, et celui-ci piqua le ricin, qui aussitôt se dessécha.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMais le lendemain, à l’aurore, Dieu fit venir un ver qui rongea le ricin, et le ricin sécha.
CHUL’Elohîms députe un capricorne à la montée de l’aube, le lendemain. Il frappe le ricin, qui sèche.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPmais le lendemain, au petit matin, Dieu fit venir un ver qui piqua le ricin; il se dessécha.
S21mais le lendemain à l’aurore, Dieu fit venir un ver qui la rongea, et la plante sécha.
KJFMais Dieu prépara un ver, lorsque l’aube du jour se lèverait le lendemain, et il frappa la courge, en sorte qu’elle sécha.
LXXκαὶ προσέταξεν ὁ θεὸς σκώληκι ἑωθινῇ τῇ ἐπαύριον καὶ ἐπάταξεν τὴν κολόκυνθαν καὶ ἀπεξηράνθη.
VULet paravit Deus vermem ascensu diluculo in crastinum et percussit hederam et exaruit
BHSוַיְמַ֤ן הָֽאֱלֹהִים֙ תֹּולַ֔עַת בַּעֲלֹ֥ות הַשַּׁ֖חַר לַֽמָּחֳרָ֑ת וַתַּ֥ךְ אֶת־הַקִּֽיקָיֹ֖ון וַיִּיבָֽשׁ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !