×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 5.4

Lévitique 5.4 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si un homme ayant juré et prononcé de ses lèvres, et confirmé par serment et par sa parole qu’il ferait quelque chose de bien ou de mal, l’oublie ensuite, et après cela se ressouvient de sa faute,
MAROu quand quelqu’un aura juré en proférant légèrement de ses lèvres de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme profère légèrement en jurant, soit qu’il ne s’en soit pas aperçu, soit qu’il l’ait connu, il est coupable dans l’un de ces points.
OSTOu lorsque quelqu’un, parlant légèrement des lèvres, aura juré de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme peut jurer à la légère, qu’il ne s’en aperçoive pas ou qu’il le sache, il sera coupable sur l’un de ces cas.
CAHOu si une personne jure, proférant sur les lèvres de faire soit du mal, soit du bien ; tout ce que l’homme profère dans un serment, il lui échappe, il (le) reconnaît, et est coupable pour une de ces choses-là ;
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRou si quelqu’un profère de ses lèvres légèrement le serment de faire du mal ou du bien, ou l’une des choses que l’homme peut jurer légèrement, qu’il l’ait fait de son su ou à son insu, il est en état de délit dans l’un de ces cas :
LAUou si quelqu’un{Héb. une âme.} parlant légèrement de ses lèvres, a juré de faire du mal ou du bien, de quelque manière qu’un homme puisse jurer à la légère, même à son insu, quand il vient à le savoir il est coupable sur l’un de ces points-là.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBY-ou si quelqu’un, parlant légèrement de ses lèvres, a juré de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme profère légèrement en jurant, et que cela lui soit resté caché, quand il le sait, alors il est coupable en l’un de ces points-là.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANou lorsque quelqu’un aura juré, parlant à la légère de faire du mal ou du bien, de quelque manière que l’on puisse parler, et qu’il n’y aura pas pris garde, et qu’il s’apercevra qu’il est coupable en l’une de ces choses ;
ZAKou si quelqu’un, par un serment échappé à ses lèvres, s’est imposé un acte pénible ou agréable, selon le serment que peut proférer un homme, mais qu’il l’ait oublié, et se soit ensuite reconnu coupable sur l’un de ces points,
VIGSi un homme ayant juré et prononcé de ses lèvres, et confirmé par serment et par sa parole qu’il ferait quelque chose de bien ou de mal, l’oublie ensuite, et après cela se ressouvienne de sa faute (son délit),
FILSi un homme ayant juré et prononcé de ses lèvres, et confirmé par serment et par sa parole qu’il ferait quelque chose de bien ou de mal, l’oublie ensuite, et après cela se ressouvienne de sa faute,
LSGLorsque quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASi quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, quoi que ce soit qu’il affirme ainsi par un serment inconsidéré, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il aura en l’une de ces choses contracté une faute.
BPCSi quelqu’un jure inconsidérément de faire n’importe quoi de mal ou de bien, quelqu’une de ces choses au sujet desquelles les hommes font des serments irréfléchis, et si ne l’ayant pas tout d’abord remarqué il s’en rend compte plus tard, il se trouve coupable de l’une de ces choses.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLorsque quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable.
CHUOu bien un être qui jure, en s’exprimant des lèvres en mal ou en bien, en tout ce que l’humain exprime par serment à son insu, quand il le sait, il est coupable en l’un de ceux-là.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOu encore quelqu’un a parlé sans réfléchir et a juré de faire du bien ou du mal, ou tout autre chose où l’homme peut parler sans réfléchir. Dès qu’il s’en rend compte il est en faute.
S21Lorsque quelqu’un, en parlant à la légère, jurera de faire du mal ou du bien et que, sans y avoir prêté attention d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il sera coupable.
KJFOu si une âme a juré, proférant du bout de ses lèvres de faire du mal ou du bien, quelque soit ce que l’homme profère en jurant, et que cela lui soit caché, s’il vient à le savoir, il sera coupable dans un de ces points-là.
LXXἢ ψυχή ἡ ἂν ὀμόσῃ διαστέλλουσα τοῖς χείλεσιν κακοποιῆσαι ἢ καλῶς ποιῆσαι κατὰ πάντα ὅσα ἐὰν διαστείλῃ ὁ ἄνθρωπος μεθ’ ὅρκου καὶ λάθῃ αὐτὸν πρὸ ὀφθαλμῶν καὶ οὗτος γνῷ καὶ ἁμάρτῃ ἕν τι τούτων.
VULanima quae iuraverit et protulerit labiis suis ut vel male quid faceret vel bene et id ipsum iuramento et sermone firmaverit oblitaque postea intellexerit delictum suum
BHSאֹ֣ו נֶ֡פֶשׁ כִּ֣י תִשָּׁבַע֩ לְבַטֵּ֨א בִשְׂפָתַ֜יִם לְהָרַ֣ע׀ אֹ֣ו לְהֵיטִ֗יב לְ֠כֹל אֲשֶׁ֨ר יְבַטֵּ֧א הָאָדָ֛ם בִּשְׁבֻעָ֖ה וְנֶעְלַ֣ם מִמֶּ֑נּוּ וְהוּא־יָדַ֥ע וְאָשֵׁ֖ם לְאַחַ֥ת מֵאֵֽלֶּה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !