×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 5.4

Lévitique 5.4 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lévitique 5.4  Lorsque quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lévitique 5.4  Lorsque quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable.

Segond 21

Lévitique 5.4  Lorsque quelqu’un, en parlant à la légère, jurera de faire du mal ou du bien et que, sans y avoir prêté attention d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il sera coupable.

Les autres versions

Bible du Semeur

Lévitique 5.4  Si quelqu’un s’est laissé aller de façon irréfléchie à prononcer un serment - qu’il lui fasse tort ou qu’il soit à son avantage - quel que puisse être ce serment, dès qu’il s’en rendra compte, il sera coupable.

Traduction œcuménique de la Bible

Lévitique 5.4  ou bien quand un individu, sans s’en rendre compte, laisse ses lèvres prononcer un serment irréfléchi, qui lui fait tort ou qui lui profite — en toute question où un homme peut faire un serment irréfléchi — alors, dès qu’il l’apprend, il devient coupable.

Bible de Jérusalem

Lévitique 5.4  ou bien un individu laisse échapper un serment défavorable ou favorable, en toute matière où un homme peut jurer inconsidérément ; il ne s’en aperçoit pas, puis, venant à l’apprendre, il en devient responsable ;

Bible Annotée

Lévitique 5.4  ou lorsque quelqu’un aura juré, parlant à la légère de faire du mal ou du bien, de quelque manière que l’on puisse parler, et qu’il n’y aura pas pris garde, et qu’il s’apercevra qu’il est coupable en l’une de ces choses ;

John Nelson Darby

Lévitique 5.4  -ou si quelqu’un, parlant légèrement de ses lèvres, a juré de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme profère légèrement en jurant, et que cela lui soit resté caché, quand il le sait, alors il est coupable en l’un de ces points-là.

David Martin

Lévitique 5.4  Ou quand quelqu’un aura juré en proférant légèrement de ses lèvres de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme profère légèrement en jurant, soit qu’il ne s’en soit pas aperçu, soit qu’il l’ait connu, il est coupable dans l’un de ces points.

Osterwald

Lévitique 5.4  Ou lorsque quelqu’un, parlant légèrement des lèvres, aura juré de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme peut jurer à la légère, qu’il ne s’en aperçoive pas ou qu’il le sache, il sera coupable sur l’un de ces cas.

Auguste Crampon

Lévitique 5.4  Si quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, quoi que ce soit qu’il affirme ainsi par un serment inconsidéré, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il aura en l’une de ces choses contracté une faute.

Lemaistre de Sacy

Lévitique 5.4  Si un homme ayant juré et prononcé de ses lèvres, et confirmé par serment et par sa parole qu’il ferait quelque chose de bien ou de mal, l’oublie ensuite, et après cela se ressouvient de sa faute,

André Chouraqui

Lévitique 5.4  Ou bien un être qui jure, en s’exprimant des lèvres en mal ou en bien, en tout ce que l’humain exprime par serment à son insu, quand il le sait, il est coupable en l’un de ceux-là.

Zadoc Kahn

Lévitique 5.4  ou si quelqu’un, par un serment échappé à ses lèvres, s’est imposé un acte pénible ou agréable, selon le serment que peut proférer un homme, mais qu’il l’ait oublié, et se soit ensuite reconnu coupable sur l’un de ces points,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lévitique 5.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lévitique 5.4  אֹ֣ו נֶ֡פֶשׁ כִּ֣י תִשָּׁבַע֩ לְבַטֵּ֨א בִשְׂפָתַ֜יִם לְהָרַ֣ע׀ אֹ֣ו לְהֵיטִ֗יב לְ֠כֹל אֲשֶׁ֨ר יְבַטֵּ֧א הָאָדָ֛ם בִּשְׁבֻעָ֖ה וְנֶעְלַ֣ם מִמֶּ֑נּוּ וְהוּא־יָדַ֥ע וְאָשֵׁ֖ם לְאַחַ֥ת מֵאֵֽלֶּה׃

Versions étrangères

New Living Translation

Lévitique 5.4  "Or if they make a rash vow of any kind, whether its purpose is for good or bad, they will be considered guilty even if they were not fully aware of what they were doing at the time.