×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 22.13

Lévitique 22.13 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lévitique 22.13  Mais la fille d’un sacrificateur qui sera veuve ou répudiée, sans avoir d’enfants, et qui retournera dans la maison de son père comme dans sa jeunesse, pourra manger de la nourriture de son père. Aucun étranger n’en mangera.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lévitique 22.13  Mais la fille d’un sacrificateur qui sera veuve ou répudiée, sans avoir d’enfant, et qui retournera dans la maison de son père comme dans sa jeunesse, pourra manger de la nourriture de son père. Aucun étranger n’en mangera.

Segond 21

Lévitique 22.13  En revanche, la fille d’un prêtre qui sera veuve ou rejetée par son mari, sans enfant, et qui retournera dans la maison de son père comme dans sa jeunesse pourra manger de la nourriture de son père. Aucune personne étrangère n’en mangera.

Les autres versions

Bible Annotée

Lévitique 22.13  mais une fille de sacrificateur veuve ou répudiée et sans enfants, et qui sera rentrée dans la maison de son père comme elle y était dans sa jeunesse, partagera la nourriture de son père ; mais nul étranger n’en mangera.

John Nelson Darby

Lévitique 22.13  Mais si une fille de sacrificateur est veuve ou répudiée, et n’a pas d’enfants, et est retournée dans la maison de son père, comme dans sa jeunesse, elle mangera du pain de son père ; mais aucun étranger n’en mangera.

David Martin

Lévitique 22.13  Mais si la fille du Sacrificateur est veuve, ou répudiée, et si elle n’a point d’enfants, étant retournée en la maison de son père, comme [elle y demeurait en] sa jeunesse, elle mangera de la viande de son père ; mais nul étranger n’en mangera.

Ostervald

Lévitique 22.13  Mais si une fille de sacrificateur, étant veuve, ou répudiée, et sans enfants, retourne à la maison de son père, comme dans sa jeunesse, elle mangera de la nourriture de son père ; mais nul étranger n’en mangera.

Lausanne

Lévitique 22.13  Si la fille du sacrificateur, étant veuve ou{Héb. et.} répudiée, et sans postérité, retourne à la maison de son père comme dans sa jeunesse, elle mangera du pain de son père ; et nul étranger n’en mangera.

Vigouroux

Lévitique 22.13  mais si, étant veuve ou répudiée, et sans enfants, elle retourne à la maison de son père, elle mangera des viandes dont mange son père, comme elle le faisait étant jeune fille. Nul étranger n’aura le droit de manger de ces viandes.

Auguste Crampon

Lévitique 22.13  Mais si la fille d’un prêtre, devenue veuve ou répudiée, sans avoir d’enfants, retourne dans la maison de son père, comme elle y était dans sa jeunesse, elle pourra manger de la nourriture de son père ; mais aucun étranger n’en mangera.

Lemaistre de Sacy

Lévitique 22.13  mais si étant veuve ou répudiée, et sans enfants, elle retourne à la maison de son père, elle mangera des viandes dont mange sou père, comme elle avait accoutume étant fille. Nul étranger n’aura le pouvoir de manger de ces viandes.

Zadoc Kahn

Lévitique 22.13  Si cette fille de pontife devient veuve ou est divorcée, qu’elle n’ait point de postérité, et qu’elle retourne à la maison de son père comme en sa jeunesse, elle mangera du pain de son père mais aucun profane n’en mangera.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lévitique 22.13  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lévitique 22.13  וּבַת־כֹּהֵן֩ כִּ֨י תִהְיֶ֜ה אַלְמָנָ֣ה וּגְרוּשָׁ֗ה וְזֶרַע֮ אֵ֣ין לָהּ֒ וְשָׁבָ֞ה אֶל־בֵּ֤ית אָבִ֨יהָ֙ כִּנְעוּרֶ֔יהָ מִלֶּ֥חֶם אָבִ֖יהָ תֹּאכֵ֑ל וְכָל־זָ֖ר לֹא־יֹ֥אכַל בֹּֽו׃ ס

La Vulgate

Lévitique 22.13  sin autem vidua vel repudiata et absque liberis reversa fuerit ad domum patris sui sicut puella consuerat aletur cibis patris sui omnis alienigena comedendi ex eis non habet potestatem