×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 13.28

Lévitique 13.28 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau, et est devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure ; le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau, et est devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure ; le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Segond 21

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau et est devenue pâle, c’est la boursouflure de la brûlure. Le prêtre le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Les autres versions

Bible Annotée

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée au même point, sans s’étendre sur la peau, et qu’elle soit devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure. Le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

John Nelson Darby

Lévitique 13.28  Mais si la tache est demeurée à sa place au même état, et ne s’est pas étendue dans la peau, et qu’elle s’efface, c’est une tumeur de la brûlure, et le sacrificateur le déclarera pur ; car c’est la cicatrice de la brûlure.

David Martin

Lévitique 13.28  Que si le bouton s’arrête en son lieu sans croître sur la peau, et s’est retiré, c’est une tumeur d’inflammation ; et le Sacrificateur le jugera net ; c’est un feu d’inflammation.

Ostervald

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau, et est devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure. Le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Lausanne

Lévitique 13.28  Et si la tache luisante reste à la même place et ne s’étend pas dans la peau, et si elle pâlit, c’est la tumeur de la brûlure : le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Vigouroux

Lévitique 13.28  Si (au contraire) cette tache blanche s’arrête au même endroit et devient un peu plus sombre, c’est seulement la plaie de la brûlure ; c’est pourquoi il sera déclaré pur, parce que cette cicatrice est l’effet du feu qui l’a brûlé.

Auguste Crampon

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée à la même place, sans s’étendre sur la peau, et qu’elle soit devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure ; le prêtre le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Lemaistre de Sacy

Lévitique 13.28  Si cette tache blanche s’arrête au même endroit, et devient un peu plus sombre, c’est seulement la plaie de la brûlure ; c’est pourquoi il sera déclaré pur, parce que cette cicatrice est l’effet du feu qui l’a brûlé.

Zadoc Kahn

Lévitique 13.28  Mais si la tache est restée stationnaire, sans s’étendre sur la peau, et est demeurée terne, ce n’est que la tumeur de la brûlure : le pontife le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lévitique 13.28  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lévitique 13.28  וְאִם־תַּחְתֶּיהָ֩ תַעֲמֹ֨ד הַבַּהֶ֜רֶת לֹא־פָשְׂתָ֤ה בָעֹור֙ וְהִ֣וא כֵהָ֔ה שְׂאֵ֥ת הַמִּכְוָ֖ה הִ֑וא וְטִֽהֲרֹו֙ הַכֹּהֵ֔ן כִּֽי־צָרֶ֥בֶת הַמִּכְוָ֖ה הִֽוא׃ פ

La Vulgate

Lévitique 13.28  sin autem in loco suo candor steterit non satis clarus plaga conbustionis est et idcirco mundabitur quia cicatrix est conbusturae

La Septante

Lévitique 13.28  ἐὰν δὲ κατὰ χώραν μείνῃ τὸ αὐγάζον καὶ μὴ διαχυθῇ ἐν τῷ δέρματι αὐτὴ δὲ ᾖ ἀμαυρά ἡ οὐλὴ τοῦ κατακαύματός ἐστιν καὶ καθαριεῖ αὐτὸν ὁ ἱερεύς ὁ γὰρ χαρακτὴρ τοῦ κατακαύματός ἐστιν.