Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Joël 1.4

Joël 1.4 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Les restes de la chenille ont été mangés par la sauterelle ; les restes de la sauterelle, par le ver : les restes du ver, par la nielle.
MARLa sauterelle a brouté les restes du hanneton, et le hurebec a brouté les restes de la sauterelle, et le vermisseau a brouté les restes du hurebec.
OSTLa sauterelle a dévoré les restes du gazam, le jélek a dévoré les restes de la sauterelle, et le hasil a dévoré les restes du jélek.
CAHCe que la chenille a laissé, la sauterelle l’a dévoré, et ce que la sauterelle a laissé, le hanneton l’a dévoré ; ce que le hanneton a laissé, le grillon l’a dévoré.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRCe qu’a laissé le bruche, la locuste le dévore, et ce qu’a laissé la locuste, l’attelabe le dévore, et ce qu’a laissé l’attelabe, la sauterelle le dévore.
LAUCe qu’a laissé de reste la [sauterelle] gazam, l’arbé le dévore ; le reste de l’arbé, l’yélek le dévore ; le reste de l’yélek, le hasil le dévore.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYce qu’à laissé la chenille, la sauterelle l’a mangé ; et ce qu’à laissé la sauterelle, l’yélek l’a mangé, et ce qu’à laissé l’yélek, la locuste l’a mangé.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANCe qu’a laissé la sauterelle a été dévoré par la larve ; ce qu’a laissé la larve a été dévoré par la nymphe ; ce qu’a laissé la nymphe a été dévoré par l’insecte.
ZAKCe qu’a épargné le grillon a été dévoré par la sauterelle, ce qui a échappé à la sauterelle est devenu la proie du hanneton, et ce qu’a laissé le hanneton, la locuste l’a mangé.
VIGLa sauterelle a mangé les restes de la chenille ; le ver (bruchus) a mangé les restes de la sauterelle, et la ni(g)elle a mangé les restes du ver (bruchus).[1.4 La chenille, etc. Selon le plus grand nombre des interprètes, tant juifs que chaldéens, ces insectes ne sont qu’une figure, qu’un symbole des ennemis du peuple juif. Le Prophète, en effet, emploie parfois des expressions qui ne conviennent nullement à des insectes quelconques. ― L’invasion des sauterelles, qui occupe une si large place dans la prophétie de Joël, est interprétée de deux façons très différentes. ― 1° La paraphrase chaldaïque, saint Ephrem, saint Jérôme et un grand nombre de commentateurs, n’ont vu dans ces insectes qu’un symbole des peuples païens, Assyriens, Mèdes, Perses, Romains. ― 2° Beaucoup de modernes entendent cette invasion dans le sens littéral, s’appuyant surtout sur ce que le Prophète ne parle que des dégâts causés dans les champs et du mal fait aux animaux, non aux personnes, tandis que, s’il s’agissait d’une guerre, les personnes auraient eu beaucoup à souffrir, et Joël n’aurait pu se dispenser de parler de leurs tribulations. De plus, toutes ses paroles semblent se rapporter à un fait passé et non futur. ― 3° Quoiqu’il soit difficile de ne pas voir dans les deux premiers chapitres un événement historique, on peut néanmoins concilier ensemble, jusqu’à un certain point, les deux opinions en admettant, comme cela paraît très vraisemblable, que Joël, dans sa seconde partie, considère l’invasion dont il a parlé dans la première comme le type du jugement de Dieu qui approche.]
FILLa sauterelle a mangé les restes de la chenille; le ver a mangé les restes de la sauterelle, et la nielle a mangé les restes du ver.
LSGCe qu’a laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré ; Ce qu’a laissé la sauterelle, le jélek l’a dévoré ; Ce qu’a laissé le jélek, le hasil l’a dévoré.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRACe qu’a laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré ; ce qu’a laissé la sauterelle, le yéleq l’a dévoré ; ce qu’a laissé le yéleq, le chasil l’a dévoré.
BPCCe que le garam, l’insecte tondeur, avait laissé, - la sauterelle l’a dévoré ; Et ce que la sauterelle laissa, - le fèlèk, l’insecte dénudeur, le mangea ; Et ce que le fèlèk a épargné, - le hasil, l’insecte raseur, le dévora.
JERCe qu’a laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré ! Ce qu’a laissé la sauterelle, le yèlèq l’a dévoré ! Ce qu’a laissé le yèlèq, le hasil l’a dévoré !
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGCe qu’a laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré ; Ce qu’a laissé la sauterelle, le jélek l’a dévoré ; Ce qu’a laissé le jélek, le hasil l’a dévoré.
CHULe reste de la nymphe, le criquet l’a mangé ; le reste du criquet, la larve l’a mangé ; le reste de la larve, la chenille l’a mangé.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPCe que l’insecte avait laissé, la sauterelle l’a dévoré; ce que la sauterelle a laissé, le sauteur l’a dévoré; ce que le sauteur a laissé, le criquet l’a dévoré.
S21Ce qu’a laissé la chenille, la sauterelle l’a dévoré ; ce qu’a laissé la sauterelle, le grillon l’a dévoré ; ce qu’a laissé le grillon, le criquet l’a dévoré.
KJFCe que la larve a laissé, la sauterelle l’a mangé; et ce que la sauterelle a laissé, le ver rongeur l’a mangé, et ce que le ver rongeur a laissé la chenille l’a mangé.
LXXτὰ κατάλοιπα τῆς κάμπης κατέφαγεν ἡ ἀκρίς καὶ τὰ κατάλοιπα τῆς ἀκρίδος κατέφαγεν ὁ βροῦχος καὶ τὰ κατάλοιπα τοῦ βρούχου κατέφαγεν ἡ ἐρυσίβη.
VULresiduum erucae comedit lucusta et residuum lucustae comedit bruchus et residuum bruchi comedit rubigo
BHSיֶ֤תֶר הַגָּזָם֙ אָכַ֣ל הָֽאַרְבֶּ֔ה וְיֶ֥תֶר הָאַרְבֶּ֖ה אָכַ֣ל הַיָּ֑לֶק וְיֶ֣תֶר הַיֶּ֔לֶק אָכַ֖ל הֶחָסִֽיל׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !