Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Osée 7.4

Osée 7.4 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Ils sont tous des adultères, semblables à un four, où l’on a déjà mis le feu ; et la ville ne s’est presque point reposée depuis que le levain a été mêlé avec la pâte, jusqu’à ce que la pâte ait été toute levée.
MAREux tous commettent adultère, [étant embrasés] comme un four que le fournier a chauffé, [après qu’il] a cessé d’éveiller depuis que la pâte est pétrie jusqu’à ce qu’elle soit levée.
OSTIls sont tous adultères, pareils au four chauffé par le boulanger, qui cesse d’attiser le feu depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
CAHTous adultères, (ils brûlent) comme le four allumé par le boulanger, cessant de veiller, de pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle ait levé.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRTous ils sont adultères, comme un four chauffé par le boulanger : il cesse de le chauffer depuis qu’il pétrit la pâte jusqu’à ce qu’elle fermente.
LAUTous, ils se livrent à l’adultère : c’est comme un four allumé par le boulanger, qui cesse d’attiser depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle ait levé.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYTous, ils commettent l’adultère, comme un four allumé par le boulanger, qui cesse de l’attiser depuis qu’il s’est mis à pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle ait levé.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANTous ils sont adultères, pareils à un four allumé par un boulanger qui cesse de veiller depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
ZAKIls sont tous débauchés, ardents comme un four allumé par le boulanger, qui s’abstient d’attiser le feu depuis le moment où la pâte est pétrie jusqu’à ce qu’elle soit levée.
VIGIls sont tous des adultères, semblables à un four chauffé par le boulanger ; la ville s’est reposée un peu, depuis que le levain a été mêlé avec la pâte, jusqu’à ce que le tout ait fermenté (levé).
FILIls sont tous des adultères, semblables à un four chauffé par le boulanger; la ville s’est reposée un peu, depuis que le levain a été mêlé avec la pâte, jusqu’à ce que le tout ait fermenté.
LSGIls sont tous adultères, Semblables à un four chauffé par le boulanger : Il cesse d’attiser le feu Depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAIls sont tous adultères, pareils à un four allumé par le boulanger, qui cesse d’attiser le feu, depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
BPCTous sont adultères, tous brûlent de passion, - comme un four qui brûle sans l’aide du boulanger ; Même quand il cesse de l’attiser, - depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
JERTous sont adultères, ils sont comme un four brûlant que le boulanger cesse d’attiser depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle ait levé.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIls sont tous adultères, Semblables à un four chauffé par le boulanger: Il cesse d’attiser le feu Depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
CHUTous adultères, comme le four brûlant du boulanger ; à peine éveillé, la pâte est pétrie jusqu’à sa fermentation.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPCe sont tous des adultères, ils sont comme un four brûlant que le boulanger ne cesse d’activer depuis l’instant où il a pétri la pâte jusqu’au moment où elle est levée.
S21Ils sont tous adultères, semblables à un four chauffé par le boulanger : il cesse d’attiser le feu depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
KJFIls commettent tous l’adultère, comme un four chauffé par le boulanger, qui cesse d’attiser le feu après qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle soit levée.
LXXπάντες μοιχεύοντες ὡς κλίβανος καιόμενος εἰς πέψιν κατακαύματος ἀπὸ τῆς φλογός ἀπὸ φυράσεως στέατος ἕως τοῦ ζυμωθῆναι αὐτό.
VULomnes adulterantes quasi clibanus succensus a coquente quievit paululum civitas a commixtione fermenti donec fermentaretur totum
BHSכֻּלָּם֙ מְנָ֣אֲפִ֔ים כְּמֹ֣ו תַנּ֔וּר בֹּעֵ֖רָה מֵֽאֹפֶ֑ה יִשְׁבֹּ֣ות מֵעִ֔יר מִלּ֥וּשׁ בָּצֵ֖ק עַד־חֻמְצָתֹֽו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !