×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 8.27

Daniel 8.27 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 8.27  Moi, Daniel, je fus plusieurs jours languissant et malade ; puis je me levai, et je m’occupai des affaires du roi. J’étais étonné de la vision, et personne n’en eut connaissance.

Segond dite « à la Colombe »

Daniel 8.27  Moi, Daniel, je fus plusieurs jours affaibli et malade ; puis je me levai et m’occupai des affaires du roi. J’étais dans la stupeur à cause de la vision et ne la comprenais point.

Nouvelle Bible Segond

Daniel 8.27  Moi, Daniel, je fus plusieurs jours affaibli et malade ; puis je me levai et m’occupai des affaires du roi. J’étais atterré à cause de la vision ; je ne la comprenais pas.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 8.27  Moi, Daniel, je fus plusieurs jours languissant et malade ; puis je me levai, et je m’occupai des affaires du roi. J’étais étonné de la vision, et personne n’en eut connaissance.

Segond 21

Daniel 8.27  Moi, Daniel, je suis resté affaibli et malade durant plusieurs jours. Puis je me suis levé pour m’occuper des affaires du roi, mais j’étais effaré à cause de la vision et je ne la comprenais pas.

Les autres versions

Bible du Semeur

Daniel 8.27  Là-dessus, moi, Daniel, je fus complètement épuisé et malade pendant plusieurs jours. Après cela, je me relevai et je retournai m’occuper des affaires du roi. Je demeurais frappé de stupeur par cette vision que je ne parvenais pas à comprendre.

Traduction œcuménique de la Bible

Daniel 8.27  Alors moi, Daniel, je défaillis, et je fus malade, pendant des jours. Puis je me levai et m’occupai des affaires du roi. J’étais terrifié à cause de la vision, et personne ne le comprenait.

Bible de Jérusalem

Daniel 8.27  Alors, moi Daniel, je défaillis et je fus malade plusieurs jours. Puis je me levai, pour accomplir mon office auprès du roi, gardant silence sur la vision, et demeurant sans la comprendre.

Bible Annotée

Daniel 8.27  Et moi, Daniel, je tombai en défaillance et fus malade pendant quelques jours, puis je me levai et fis les affaires du roi. J’étais stupéfait de la vision et personne ne s’en aperçut.

John Nelson Darby

Daniel 8.27  Et moi, Daniel, je défaillis, et je fus malade quelques jours ; puis je me levai, et je m’occupai des affaires du roi. Et je fus stupéfié de la vision, mais personne ne la comprit.

David Martin

Daniel 8.27  Et moi Daniel, je fus tout défait et malade pendant quelques jours ; puis je me levai, et je fis les affaires du Roi ; et j’étais tout étonné de la vision, mais il n’y eut personne qui l’entendit.

Osterwald

Daniel 8.27  Et moi, Daniel, je tombai en défaillance et fus malade pendant quelques jours ; puis je me levai et fis les affaires du roi. J’étais étonné de la vision, mais personne ne la comprit.

Auguste Crampon

Daniel 8.27  Et moi, Daniel, je tombai en défaillance et fus malade pendant plusieurs jours ; puis je me levai et m’occupai des affaires du roi. J’étais stupéfait de ce que j’avais vu, et personne ne le comprenait.

Lemaistre de Sacy

Daniel 8.27  Après cela, moi, Daniel, je tombai dans la langueur, et je fus malade pendant quelques jours ; et m’étant levé, je travaillais aux affaires du roi ; et j’étais dans l’étonnement en pensant à cette vision, sans trouver personne qui pût me l’interpréter.

André Chouraqui

Daniel 8.27  Et moi, Daniél, c’en était fait de moi, malade pendant des jours. Puis je me lève et fais l’ouvrage du roi. Je suis désolé par la vue, mais nul ne la discerne.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 8.27  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 8.27  וַאֲנִ֣י דָנִיֵּ֗אל נִהְיֵ֤יתִי וְנֶֽחֱלֵ֨יתִי֙ יָמִ֔ים וָאָק֕וּם וָאֶֽעֱשֶׂ֖ה אֶת־מְלֶ֣אכֶת הַמֶּ֑לֶךְ וָאֶשְׁתֹּומֵ֥ם עַל־הַמַּרְאֶ֖ה וְאֵ֥ין מֵבִֽין׃ פ

Versions étrangères

New Living Translation

Daniel 8.27  Then I, Daniel, was overcome and lay sick for several days. Afterward I got up and performed my duties for the king, but I was greatly troubled by the vision and could not understand it.