×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 4.15

Daniel 4.15 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 4.15  Mais laissez en terre le tronc où se trouvent les racines, et liez-le avec des chaînes de fer et d’airain, parmi l’herbe des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’il ait, comme les bêtes, l’herbe de la terre pour partage.

Segond dite « à la Colombe »

Daniel 4.15  Voilà le rêve que j’ai eu, moi, le roi Neboukadnetsar. Toi, Beltchatsar, dis-moi l’explication, puisque tous les sages de mon royaume ne peuvent me faire connaître cette explication ; toi, tu le peux, car tu as en toi l’esprit des dieux saints.

Nouvelle Bible Segond

Daniel 4.15  (4:12) Mais laissez en terre la souche avec ses racines, dans des chaînes de fer et de bronze, au milieu de l’herbe des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’il ait, comme les bêtes, l’herbe de la terre pour partage !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 4.15  Mais laissez en terre le tronc où se trouvent les racines, et liez-le avec des chaînes de fer et d’airain, parmi l’herbe des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’il ait, comme les bêtes, l’herbe de la terre pour partage.

Segond 21

Daniel 4.15  Voilà le rêve que j’ai eu, moi, le roi Nebucadnetsar. Quant à toi, Beltshatsar, donnes-en l’explication, puisque tous les sages de mon royaume sont incapables de me la faire connaître. Toi, tu en es capable, car il y a en toi l’esprit des dieux saints. › »

Les autres versions

Bible du Semeur

Daniel 4.15  Tel est le rêve que j’ai eu, moi le roi Nabuchodonosor. Quant à toi, Beltchatsar, donne-m’en l’interprétation puisque tous les sages de mon royaume s’en sont montrés incapables, mais toi, tu le peux, car l’esprit des dieux saints réside en toi.

Traduction œcuménique de la Bible

Daniel 4.15  Tel est le songe que j’ai vu, moi, le roi Nabuchodonosor. Quant à toi, Beltshassar, dis-en l’interprétation car tous les sages de mon royaume ne peuvent pas me faire connaître l’interprétation ; mais toi, tu le peux, puisque tu as en toi un esprit des dieux saints. »

Bible de Jérusalem

Daniel 4.15  Tel est le songe que j’ai eu, moi Nabuchodonosor, roi. Toi, Baltassar, donne-m’en l’interprétation, car aucun des sages de mon royaume n’a pu m’en faire connaître l’interprétation ; mais toi tu le peux, puisque en toi réside l’esprit des dieux saints."

Bible Annotée

Daniel 4.15  Toutefois laissez en terre la souche avec les racines, mais dans des chaînes de fer et d’airain, au milieu du gazon des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’avec les animaux il ait sa part de l’herbe de la terre.

John Nelson Darby

Daniel 4.15  Toutefois, laissez dans la terre le tronc de ses racines, avec un lien de fer et d’airain autour de lui, dans l’herbe des champs ; et qu’il soit baigné de la rosée des cieux, et qu’il ait, avec les bêtes, sa part à l’herbe de la terre ;

David Martin

Daniel 4.15  Toutefois laissez le tronc de ses racines dans la terre, et l’ayant lié avec des chaînes de fer et d’airain, qu’il soit parmi l’herbe des champs, qu’il soit arrosé de la rosée des cieux, et qu’il ait sa portion avec les bêtes en l’herbe de la terre.

Osterwald

Daniel 4.15  Toutefois laissez en terre le tronc de ses racines, et liez-le avec une chaîne de fer et d’airain, parmi l’herbe des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’avec les animaux il ait sa portion de l’herbe de la terre.

Auguste Crampon

Daniel 4.15  Tel est le songe que j’ai vu, moi, le roi Nabuchodonosor ; et toi, Baltassar, dis-en la signification, car tous les sages de mon royaume ne peuvent m’en faire savoir la signification ; mais toi, tu le peux, car l’esprit des dieux saints est en toi. "

Lemaistre de Sacy

Daniel 4.15  Voilà le songe que j’ai eu, moi, Nabuchodonosor, roi. Hâtez-vous donc, Baltassar, de m’en donner l’explication : car tous les sages de mon royaume n’ont pu me l’interpréter : mais pour vous, vous le pouvez, parce que l’esprit des dieux saints est en vous.

André Chouraqui

Daniel 4.15  Moi, le roi Neboukhadrèsar, j’ai vu ce rêve. Toi Bélteshasar, dis son interprétation, car tous les sages de mon royaume n’ont pu m’en faire connaître l’interprétation. Toi, tu le peux : oui, le souffle des Elohîms sacrés est en toi » !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 4.15  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 4.15  (4.18) דְּנָה֙ חֶלְמָ֣א חֲזֵ֔ית אֲנָ֖ה מַלְכָּ֣א נְבוּכַדְנֶצַּ֑ר וְאַ֨נְתְּ בֵּלְטְשַׁאצַּ֜ר פִּשְׁרֵ֣א׀ אֱמַ֗ר כָּל־קֳבֵל֙ דִּ֣י׀ כָּל־חַכִּימֵ֣י מַלְכוּתִ֗י לָֽא־יָכְלִ֤ין פִּשְׁרָא֙ לְהֹודָ֣עֻתַ֔נִי וְאַ֣נְתְּ כָּהֵ֔ל דִּ֛י רֽוּחַ־אֱלָהִ֥ין קַדִּישִׁ֖ין בָּֽךְ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Daniel 4.15  But leave the stump and the roots in the ground, bound with a band of iron and bronze and surrounded by tender grass. Now let him be drenched with the dew of heaven, and let him live like an animal among the plants of the fields.